Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

APC de Sétif : conflits et querelles

lundi 24 octobre 2005, écrit par : Boutebna N.

Tout ne baigne guère dans l’huile au sein de l’Assemblée populaire communale de Sétif depuis plusieurs mois. Durant ce mois de Ramadhan, le conseil communal a déjà enregistré deux affaires qui ne marquent point la sérénité de ce conseil.
Et pour exemple, le report de la session ordinaire, prévue le 17 octobre, au 8 novembre.
Cette décision a provoqué l’ire de certains élus. La seconde affaire n’est autre que l’élu d’El Islah qui vient d’ester le maire pour fausse déclaration. Comme un malheur n’arrive jamais seul, ce P/Apc est plus que jamais contesté par plus de 24 élus (13 Islah,
3 Hamas et 8 autres de sa propre formation). De son côté, le P/Apc que nous avons contacté pour plus d’éclaircissements, il nous affirmera : « Si ces revendicateurs avaient atteint le quorum du retrait de confiance, ils l’auraient déjà signalé dans des communiqués. Hélas, c’est toujours le même scénario relaté trimestriellement, ce sont des élus pro-Benflis qui veulent déstabiliser l’Apc et sa bonne marche. » Abordant le volet de diffamation du P/Apc par l’élu d’El Islah, le P/Apc déclare : « Je n’ai jamais témoigné par écrit ou verbalement en faveur de personne. Mon seul but est d’apaiser les esprits afin de stabiliser ce conseil pour l’intérêt de Sétif. »

La Nouvelle République


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus