Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Familles expulsées en plein hiver.

La rue devient leur seul refuge par moins de zéro degrès la nuit
mercredi 8 décembre 2010, écrit par : A Nedjar, mis en ligne par : Boutebna N.

Le spectacle affligeant auquel avons nous été confrontés cet après midi au cœur de la ville de Sétif, dans la Rue Meriem Bouatoura, face au lycée Md Kérouani, à cent pas à peine du siège de la Wilaya , a de quoi nous révulser, nous indigner ,voire de nous révolter contre le sort qui s’est jeté sur deux paisibles familles Sétifiennes dont la vie se transforme subitement en enfer .En tout cas ,l’horreur est à son comble auprès de nombreux citoyens de passage qui constataient tristement ce spectacle dans cette ville martyre et mère des révolutions.

Sommes-nous en présence de l’une de ces occupations illégales de l’espace public que constituent les trottoirs ? Est ce que c’est encore une de ces foires aux puces qui s’y est implantée temporairement ? Non, c’est le maigre « patrimoine » mobilier des familles Aouina expulsées par voie de justice et contraintes de vider les pièces faisant office de domiciles qu’elles occupaient depuis plus de 40 ans dans l’une de ces « harrat », nombreuses à Sétif .

L’huissier de justice, assisté de la force publique, était là pour exécuter une décision de justice rendue par le tribunal après l’épuisement de toutes les voies de recours que confère le droit nous a ton affirmé.

Ces deux familles sont composées pour l’essentiel de quatre adultes et sept enfants de très bas âges. Ces derniers ne comprennent pas bien ce qu’il leur arrive pour être contraint de quitter le toit des abris qui les avaient vu naitre pour dormir ce soir à la belle étoile par ces nuits très fraiches où le mercure est descendu à moins zéro degrés ces derniers jours.

Pourquoi ce sort s’est-il subitement acharné sur ces mioches aux yeux hagards, maigrichons, qui ne donnent pas non plus l’impression qu’ils étaient déjà heureux dans leur quotidien ?C’est la misère qui s’ajoute à la misère où, le comble de l’ironie fait que ces enfants ne sont en rien responsables des activités des adultes ,de la société ou de celles de leurs parents vivant de leurs faibles revenus.

Nous ne préjugeons pas de la justesse ou de la validité des décisions de justice arrêtées et rendues au nom du peuple ,bien que le ministre en charge du département nous ait donné un moment l’impression qu’il ne les considérait que sous leurs aspects purement statistiques .Ne déclarait-il pas tout récemment du haut d’une tribune que notre pays était arrivé à un niveau appréciable en terme d’exécutions de décisions de justice qui le place aujourd’hui en tête du peloton des pays méditerranéens ?
Nous savons qu’il s’effectue d’énormes progrès dans la reforme judiciaire .La reforme pénitentiaire quand à elle peine.Elle reste au cœur du débat quoique le programme de réinsertion est contestable .Cependant , qu’en est il pour ce qui concerne le droit du logement, le droit au maintien temporaire dans les lieux ,pour ne pas parler de la mise en œuvre du dispositif universel connu ,qui consiste à stopper ou tout au moins à suspendre toutes les expulsions des familles et de leurs logements durant la période hivernale ?

Ces décisions d’expulsions exécutées Manu militari le plus souvent génèrent des conséquences dramatiques dans la vie et dans l’harmonie des familles.
Les peines et les souffrances les marqueront à jamais . Les enfants traumatisés seront eux aussi marqués par des séquelles et les signes de déséquilibres lorsqu’ils ne perçoivent plus ces agressions comme étant de véritables atteintes à leurs personnalités si fragiles !

Il appartient à notre sens aux pouvoirs publics mais surtout à l’administration que représente le chef de l’exécutif de la wilaya de surseoir temporairement à ces décisions en concertation avec l’appareil judiciaire et de veiller à stopper ces dérives et ces pratiques d’un autre age.

La bonne gouvernance voudrait également que la communauté puisse disposer de relais, de centres ou de lieux de transits pour éviter parfois ces mêmes drames dont pourrait être victime n’importe quel autre justiciable confronté à la même situation..

La multiplication de ces actes a de quoi nous interroger s’il existe une exception en Algérie. Dans un tel cas, où se situe la morale et quels seraient les droits de la famille mais surtout ceux des enfants ?


Partager cet article :
96 commentaire(s) publié(s)
grande bretagne :
cest normal monsieur nedjar en est dan un apys ou tattend tout. en europe ya une loi qui est pratiqué dans cette periode qui sapel (periode hévernal) ou mm le president de la republique peuve pas texepulsé de ton apart jusqua larivé du printemp. et nous normal . en plus ya des enfents wallah guir ayb kbir. pourquoi letat ne crié pas ce quand apel les logement de transit (que pour les gent qui trouve pas de toit apres leur expulssion) ?en attendant letat elle aun grand part de voyautisme quand le voie en algerie . des enfents comme en les tromatise et il vot garder cette image et je te raconte pas la suite . un apel a noconpatriote setifien d’aider cette famille comme en vous donné au mosqué je trouve que cette famille a plus daventage daide que un autre chose. salam (...)
Commentaire n°84040 :
Où est le courant associatif qui n’est la que pour souscrire au budget de l’état .Le pieds d’un joueur de foot payé sur les deniers publics vaut mille fois la valeur d’une famille.one ,two,tree ,viva l’Algérie
karim73 :
BLED MICKEY on a des milliard monsieur le wali pour les depensee sur l ESS et pas pour heberger ces citoyens je ss vraiment degouter
Commentaire n°84045 :
Il y a des familles qui sont dans la rue depuis plus d’un an .Les avez-vous vus ?
Commentaire n°84046 :
Entre harragas et haggaras il n’y a que relation cause - effet.
all92 :
pauvre gens,pauvre enfants qui non rien demander a personne,la honte pour les autorités,
RASLEBOL :
RABI YAFARJ ALIHOUM FI AKREB WAKt,nous vivons dans un pays sans foi ni loi,le pauvre citoyen n’a pas droit a une vie décente,allez faire déloger une grande personnalité ou un officier et vous verrez ce qui se passera !!!
RASLEBOL :
RABI YAFARJ ALIHOUM FI AKREB WAKt,nous vivons dans un pays sans foi ni loi,le pauvre citoyen n’a pas droit a une vie décente,allez faire déloger une grande personnalité ou un officier et vous verrez ce qui se passera !!!
franc tireur :
Et VIVE L’ENTENTE’, ENCORE l’ENTENTE...
Rayan :
Je comprends l’indignation de certains de nos compatriotes,cependant est-ce raisonnable d’assister toujours les gens ???Cela a un coût et l’état providence est terminé.Les donneurs de leçons n’ont qu’a les prendre en charge en période de vache maigre......
Hakim :
C’est un pays musulman mais seleument en facade, l’ignorance qui regne au niveau public, on manque de sensibilité à tout les niveaux on pense seleument à soit meme, mais bon dieu il y’a des enfants, des femmes, des vieux.Il reste seleument de les éliminés fisequement comme ca on elimine leur probleme.
Commentaire n°84055 :
Par Logique ; Dans un etat de droit, cette situation doit etre regler de la maniére suivante : 1- le propriétaire doit recuperer son bien 2- la justice a fait son travail 3- les elus doivent prendre en charge les familles concernées. et tout va rentrer dans l’ordre.
Commentaire n°84056 :
vive l’algérie !
leparaing :
LA REVOLUTION QUAND LE PEUPLE COMPRENDRA SA LE PAYS CHANGERA EN ATTEDANT SILENCE YA LA HOGRA ET LE MEPRIS DU PEUPLE
mauro :
je suis setifien vivant en europe je visite tout les jours le site de ma ville (setif) c’est la premiere fois que je reagis je suis en pleur !!! tres triste pourquoi on expulse des gens en hiver ? c’est un pays musulman non ? en europe on expulse pas les gens en hiver quelle honte !! je suis indigné !!! moi qui vante toujours l’algerie et surtout ma ville setif !! en europe !!! je suis vraiment outré est dire que l’algerie est un pays tres riche....
setif-paris :
....Et les vendredis, vont arborer leur plus blanc KAMIS pour aller prier Allah, les huissiers, les flics et bien sur le propriétaire des lieux, allez zou, quelle mentalité de M.....!
ALGERIEN :
Il faut avoir un membre de la famille qui joue dans l’Entente de Sétif avec des cheveux peins en blancs ou une queue de cheval, peu importe ce qu’il a dans la tete et vous aurez un appartement, PAUVRE BLED....
Commentaire n°84064 :
l’ entente - de ’entente - toujours de l’entente - encore de l’entente - rien que l’entente - ce n’est pas assez pour l’ente - ajoutez un petit chouia pour l’entente - un petit bezef s’il vous plait - le matin ’- l’après midi - le soir - la nuit - en reves ou en cauchemar l’entente zidou chouia encore ce n’est pas suffisant - des lots de terrain pour l’entente - des primes pour l’entente - des voitures pour l’entente des électro ménagers pour l’entente des omras des hadjs des zouadjes pour l’entente et ces pauvres malheureux expulsés tant pis pour eux pourvu que l’entente gagne et a de l’argent pas de toit pour abriter ces familles où est le problème, le lait en sachet qui disparait des étals , l’augmentation des produits alimentaires où est le problème, le problème c’est quand l’entente ne gagne pas dak el oued ya (...)
Commentaire n°84066 :
ya raby washe rahou sary fi bladna
Commentaire n°84069 :
Est ce qu’il y a un wali dans cette ville ? Le monsieur est hebergé aux frais de la princesse dans le confort total. Il ne voit même pas la misère sous ses fenêtres.
MOUZ :
HELAS, HELAS, TROIS FOIS HELAS et dire qu’on est dans un pays musulman, c’est inhumain de mettre une famille (avec des enfants) dans la rue en plein hiver, en france (zaâma kouffar) ils le font pas, ils appellent ça la tréve hivernale. OU EST L’ISLAM DANS TOUT CA ? HARAM HARAM HARAM WALI, MAIRE, CHEF DE DAIRA .... JAHANAMA VOUS ATTEND !!! SOTREK YA RAB
souhila :
comme il a dit mr de la grande bretagne, nous en france pourtant c’est un pays laique mais andhom rahmat rabi fi gloubhom en hiver pas d’éxpultion mais chez nous en algerie blad mouslimin ?
laifa :
vive le wali et bravo a la justice musulmane. RABI ykhaless
Commentaire n°84077 :
Si Serrar intervienait ces pauvres familles seriaient logées sur le champ dans les minutes qui suivent. Akllez Serrar, puisque la wilaya est controlée par les footballeurs
Commentaire n°84078 :
@/Nedjar:Il me semble que les habitants des vieilles harrate de Sétif qui menacent ruine ont été recensés par l’APC de Sétif pour etre relogés dans des logements décents,la presse nationale et Sétif-info ont largement couvert celà,or aujourd’hui des familles ont été expulsés par décision de justice,pourquoi ?,quels sont les tenants et les aboutissants de ces expulsions.L’autorité administrative et plus particulièrement Mr le Wali peut surseoir à celà surtout en période hivernale.Mr Nedjar s’il cous plait éclairé un plus l’opinion publique sur les tenants et les aboutissants de cette affaire d’expulsion par voie de justice(des femmes et des enfants souffrent),alors qu’il s’agit d’une vieille harrat.Voir ses images au 21° siècle en Algérie est révoltant.
espoir :
Quelle honte !
denver colorado :
frança el isti3mar, n’expulse jamais les gens pendant tout les mois qui se terminent ou qui ont unR’janvieR,fevRieR ?maRs,avRil,septembRe,octobRe novembReet decembRe.pourquoi parce que ces mois sont tres froids et que les enfants sont scolarises.dans le code civil algerien il y a un article (327,317 ou 307) ?????? qui donnent au wali le pouvoir de surseoir a l’execution de la decision de justice, en principe il y a des cites de recasements geres par l’apc. et voila l’algerie de l3iza oua lkarama.ps ,SVP parlez moi de ce serrar etant loin je ne connais pas ce monsieur qui ’dapres vous pourrait faire qque chose. s que c le wali.
seti 19 :
Eux, ce sont les exclus de la société, ceux qui n’ont pas droit au rêve, aux projets, à l’espoir. Eux, ce sont ceux qui se font plus ou moins discrets le jour pour « s’éclater « à leur manière la nuit. Des tranches de vie les unes aussi bouleversantes que les autres. Des destins singuliers et imprévisibles. Ce sont les sans domicile fixe (SDF) qui se sont ? se sont des Algériens . ou est le croissant rouge pour prendre en charge en attendant de les réloger par( LOPIGIE).
anonyme :
qui a dit que l’algerie etait un pays musulman ? l’état vend du vin, tue, ment et fait expulser de pauvres gens. Dans la rue, beaucoup de citoyens n’ont pas le respect minimal d’autrui sans lequel on ne peut parler de musulman. je crois qu’il y a plus de musulman en france qu’en algerie. il ne suffit pas de naitre dans une famille de lignée musulmane pour être musulman. il faut pratiquer, respecter son voisin, ne pas voler, ne pas mentir, ne pas prendre un appartement réservé aux pauvres alors qu’on est blindé de fric, ne pas donner rachoua, encore moins l’encaisser, etc....
anonyme :
.en france les expulsions comme ca sont interdites en hiver de meme pour la demolition des grands immeubles
DZ :
faites quelque chose au lieu de comerer, ya FAHMINE, lefhama aandkom habset, yakhi Tnouha... vous avez le symptome du tsounami montale
Beaumarchais :
c dommage que c les enfants qui paie, moi j’ai aucun sentiments pour les parents ni pour le propirétaire car le deux sont de meme cellule souche, irresponsabilité, produit de l’etat quoi ! absence de responsabilité, faut sauvez les enfants dans des familles d’acceuil charitables, rabi yahfadh loulad et yastorhom l’huissier c le seul et unique responsable car c a lui le mediateur et ya tjrs solution avec les negociations pourmiimiser les degats, ça sent la chipa pour qu’il execute le jugement en plein hiver et instantenement
Hichem :
Il y a toujours une raison juridiquement valable pour cette expulsion. Ceci n’est qu’une face de la vérité , mais l’autre face c’est la vérité du coeur. Ce qui est profondément touchant sont ceux qui sont né il y a uniquement deux ou trois ans : Sont ils au courant de ce que ça veut dire chômage , inflation , équilibre macro économique,PIB,... ! Ils ont ouvert les yeux sur un monde qu’ils n’arrive pas à comprendre, pourquoi ils sont là et comment ils se sont mis dans cette situation ! Pourquoi des enfant de leurs age aux joues roses , vêtu de fourrure sont en compagnie de parents tendres et habitant de jolies villas bien chauffées et jouissant de tend de belles choses. je peux prévoir tend de questions qui se déroulent dans la petite cervelle de ces petits anges innocents. La Vérité pour qu’elle soit vraie , elle doit être définie par deux points : coordonnées de la raison et coordonnées du coeur. sinon il est en vain de tenter d’expliquer nos maux sociaux uniquement par les chiffres et les (...)
Baladia :
Excusez moi c’est honteux de voir des élus et des responsables au sein de l’APC voir quotidien El KHABAR se servir de logements sociaux alors que des familles souffrent le martyr. Une si belle ville qui est tombée dans de mauvaises mains.Au fait nous souhaiterions une action du WALI ZOUKH pour reprendre ces logements destinés aux pauvres citoyens. Rabi Yahdina
scpion :
famille expulsée fi stif= entente, l’islam..serrar frança.....harraga........ b vu commentaires n° 9 trop simple
franc tireur :
Qui à dit que la révolution ne se fait pas avec des fleurs ? les gueux crévent la dalle, les arrivistes, les voleurs, les harkis, dilapident les richesses du pays. la hogra, sévit tous les jours, Vivent l’algerie, ou est passé ABEN RAMDANE, LARBI BEN MIDI. Une bonne révolution, rien de tel pour reméttre lles pendules à l’heure. A bon entendeur, SALUT.
bled mickey :
l’expulsion en hiver walah hram 3likoum surtout les petit enfants innocent
personne :
Sauf que vous n’avez pas éxpliqué pourquoi cette éxpulsion , je pense qu’ils n’ont pas été éxpulsés comme ça , vous demandez tjrs un état de droit mais quand le droit est appliqué vous criez Vous criez tjrs au bouc émissaire qu’est l’état , alors que meme la majorité de ce peuple est pourrie
personne :
Et pour ceux qui appellent à l’émeute , je suppose que ça ne vous a pas suffi les tueries , les faux barrages etc , vous etes un peuple nul .
rachid :
est souhaitable qu’une enquête soit dilligentée sur cette affaire et que toute la lumière soit faite. Les autorités locales doivent prendre toutes les mesures qui s’imposent afin d’aider ses malheureux surtout en cette période d’hIl iver que nous connaissons tous.
Personne :
J’ai décidé d’aller sur les lieux pour confirmer j’ai failli pleurer voir ces enfants sur le trottoir et les cahiers dans la mains j’ai parle avec eux ils m’ont dit que c’est la période des examens et si ca ne touche pas aux coeurs alors pourquoi on se lève tôt pour aller faire la priere du fajr a la moquée Monsieur le wali
Commentaire n°84151 :
@ PERSONNE ... tu veux la jouer légaliste alors que la loi est appliquée que sur les pauvres. Ou était ta loi quand un baron a construit son chateau sous les lignes haute-tension de sonelgaz. C’est un petit exemple dans un océan de violation de la loi.
Anonyme du canada :
salamou alikom , dite moi billahi alikom comment voulait vous que des enfants ne virent pas terroristes ou voyous , on les sort de leur demeure parce-que le proprio a décider de se construire un château , merde pour une telle justice, nous somme vraiment loin de l’islam lihom rabi , sobhane allah ,et des gents qui ont 2, 3 ou 4 appart qu’ils utilisent comme Bord......, sobhane rabi el adim kayen rabi ....le cauchemar continue MALGRÈS TOUT BLADI NEBGHIK ...rien a dire de plus ....etc ! slogan de M....., excusez moi
Commentaire n°84155 :
@ PERSONNE ... tu veux la jouer légaliste alors que la loi est appliquée que sur les pauvres. Ou était ta loi quand un baron a construit son chateau sous les lignes haute-tension de sonelgaz. C’est un petit exemple dans un océan de violation de la loi.
staifi19 :
Dieu les jugera !!! prennez exemple sur les koufar au moin eux ils sont humains !!! bled micky rabi yahdi ma khlak
adel :
salam alikoum franchement sè la première foir que je comment sur se sit mè la je sui en pleure pour cette famille . cè la honte pour l algerie è pour cè responsable. FRANCHEMENT JUSQUA QUAND
seti 19 :
@ personne Monsieur si la majorité de ce peuple est pourri tu fais parti de ce peuple alors tu est pourri parce que ta pas de pitié pour ces pauvres.
Commentaire n°84173 :
@ PERSONNE ... Salat el Fadjr ??? on peut tromper les hommes pas le Bon Dieu. C’est l’hypocrisie totale. Pour ce wali et d’autres incompétents, l’Islam se résume à se faire voir à la mosquée pas plus. On n’expulse pas une famille en hiver ya ibad Allah, vous qui vous prétendez êtres des croyants et des mousalines. C’est du Khorti vos prières hypocrites. Dans le pays des koufar, les expulsions sont suspendues pendant l’hiver.
Abel-Fatir :
En France il y a une loi qui protège les famille pendant la période hivernale. Article L613-3 Modifié par Loi n°90-449 du 31 mai 1990 - art. 21 JORF 2 juin 1990 Nonobstant toute décision d’expulsion passée en force de chose jugée et malgré l’expiration des délais accordés en vertu des articles précédents, il doit être sursis à toute mesure d’expulsion non exécutée à la date du 1er novembre de chaque année jusqu’au 15 mars de l’année suivante [*période*], à moins que le relogement des intéressés soit assuré dans des conditions suffisantes respectant l’unité et les besoins de la famille. Les dispositions du présent article ne sont toutefois pas applicables lorsque les personnes dont l’expulsion a été ordonnée occupent des locaux situés dans un immeuble ayant fait l’objet d’un arrêté de (...)
abdelkader wahrani :
ou sont la liberté et la justice. dans ce pays de nos valeureux martyres. l´algerie dirigé par un pouvoir invisible sans foi ni loi et nous nous sommes un peuple inerte. les grands ne sont grands que pcq nous sommes a genou. allah idjib el kheir el hed elwatan. que allah bénisse cette nation. merci

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus