Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Les cordonniers en colère contre les hausses de loyer

mardi 11 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Le torchon brûle entre les cordonniers de la ville et la municipalité de Sétif et les relations entre ces partenaires semblent se dégrader encore. La cause de la colère que nourrissent les cordonniers qui côtoient « Essour », à l’égard de la municipalité, provient, bien évidemment, de cette fameuse augmentation des loyers des locaux, maintes fois décriée et dénoncée par les intéressés et dont le loyer mensuel du petit local occupé est passé d’un coup pour atteindre les 1800 DA et plus.

Le représentant des cordonniers affirme avoir réussi difficilement à calmer ses collègues en leur faisant admettre qu’il faut bien patienter, pour le moment, dans l’attente de l’aboutissement des démarches entrepris auprès du maire de Sétif.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
khali :
du moment que le gouvernement est revenu en arrière sur ses décisions se rapportant au commerce. il a donné un bonus aux producteurs de l’huire du sucre aux grossites aux distributeurs, le comerce informel, la municipalité de sétif doit ssuire l’éxemple pour annuler cette augmentation , pourquoi pas ceder à titre gracieux les locaux objets du litige les gens veulent gagner de l’argent sans paer les taxes , c’esr normale quand le gouvernement réparte les ’’’’ préjudice des producteurs de l’huite et du sucre . la justice en harmonie avec la fermeté sont les seuls moyens de ramener la paie et la quiétude le replattrage pousse les oisifs à réclamer plus
leçons :
On encourage l’emploi des jeunes......
Commentaire n°87239 :
C’est un État vraiment tordu. D’un coté, le gouvernement plie lâchement devant les affairistes mafieux en donnant sa bénédiction pour le commerce sans registre, et des transactions sans cheque, encourageant ainsi le commerce informel et l’anarchie sur le marché. Et de l’autre on étrangle des personnes qui n’arrivent déjà même pas à joindre les deux bouts. C’est un État délinquant.
Commentaire n°87242 :
C’est un État vraiment tordu. D’un coté, le gouvernement plie lâchement devant les affairistes mafieux en donnant sa bénédiction pour le commerce sans registre, et des transactions sans cheque, encourageant ainsi le commerce informel et l’anarchie sur le marché. Et de l’autre on étrangle des personnes qui n’arrivent déjà même pas à joindre les deux bouts. C’est un État délinquant.
paralov :
Qu’est ce que c’est 1800DA par mois du moment où vous payez 100DA la paire pour quelques « somassates ».
Commentaire n°87252 :
on est en 2011 et vous parler d’un loyer de 1800 da pour un local qui se situe en plein centre ville c’est à dire 60da par jour c’est quoi 60da par jour ? alors que ces memes cordonniers vous demande 300 da pour une simple semelle ou 100da pour quelques clous , il n’ya qu’en algerie qu’on gere les affaires d’une commune avec les sentiments
nadjibo139 :
Ces pauvres cordonniers,ils pleurnichent pour un loyer de 1800 da/mois,si c’était moi,je leur ferai payer 3000 da par mois,ils sont tous des ingrats et profiteurs,sinon comment expliquer une simple retouche avec quelques sommasses à 150 da,ils leurs manquent que de mettre leurs mains dans les poches d’autrui s,rabbi yahdikoum ya cordonnia,el baraka fel laklil.
Suède-Sétif :
ils se plaignent le ventre plein, comme la plus part des Algériens.
khali :
c’est ce qui len en langue arabe signifie : TAMAA. un mendient restera toujours un mendient tout comme un sous- officier d’avant 2006, restara sous officier même si est promis au grade d’officier ( ceux de 2007 et +, sont des bacheliers , ils ont faits deux années d’études supérizeures , ils ont toujours dans la peau d’un cadre ).
lilou :
70% des algerienne il ont pas besoin d’un cordonnier
Commentaire n°88319 :
Je pense comme beaucoup que la somme de 1800 da est dérisoire pour une mensualité donc abordable et payable ! El Qanaâ ya khawti... Et le cordonier qui se trouve près de la Trémi de la Cité de Dallas et vers Aïn Tebinet combien paye-t-il par mois ? Il est temps que les responsables lui trouvent un autre lieu n’est ce pas ? car la présence d’un cordonier sur un tel lieu est vraiment moche !!! ainsi que cette agence mitoyenne...il est préférable que les Autorités doivent leur trouver d’autres lieux, mais pas près d’une trémi et surtout à la rentée de la ville !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus