Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Les élèves du lycée Ibn Khaldoun en grève

lundi 24 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Ils protestent contre la surcharge de leurs journées d’étude, demandant un allégement des programmes et dénonce le déficit en matière d’encadrement pédagogique dans le lycée Ibn Khaldoun appelé communément « Ghassiri ».

En effet, les élèves de cet établissement scolaire ont observé une journée de grève pour revendiquer clairement et simplement les points sus cités.

Toutefois, on apprend qu’une délégation a été dépêchée par le directeur de l’académie de Sétif sur les lieux et qu’un compromis fut trouvé à cette situation de crise vécue par le lycée Ibn Khaldoun.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
le lien :
quel compromis ? ou bien c est un secret
surmenage :
Il sont surmenés les pauvres ...d’avoir des ribambelles de zéros.Sidi mlih ou zadou lehwa wa errih .Walfou qarini wana sidek .Le problème sera sûrement résolu en leur ajoutant encore une demi journée de repos et la suppression des maths du programme des maths élem....ha !ha !ha !
coquill...age :
Sétif n’a de directeur de l’académie mon cher.Il y a un inspecteur d’académie à Alger et des directeurs de l’éducation dans les autres wilayate( à l’image de ...et comme s’il y a une éducationn chez nous)
hadj ahmed :
BON COURAGE A VOUS, VOUS DEVEZ TRAVAILLER DANS DES CONDITIONS DIFFICILES ! DEFICIT EN ENCADREMENT PEDAGOGIQUE, tout à fait concevable, il y a beaucoup de diplômés au chomage qui pourraient faire face tant bien que mal à ce déficit . SURCHARGE JOURNEES D’ETUDE, tout à fait concevable, mais une question mériterait d’être posée : Les autres établissements de même type souffrent ils aussi de cette surcharge ? ALLEGEMENT DES PROGRAMMES, même question . si les programmes sont les mêmes dans tout le pays, l’allègement devrait concerner toute d’Algérie (?). L’autorité se donnerait - elle les moyens de répondre à ces revendications ? Apparemment, une délégation est sur place, espérons que du dialogue jallira la lumière in cha’Allah .
Commentaire n°88445 :
On a oublié la hamza à إضراب ça confirme le niveau
educateur :
chers eleves vous n etes pas les premiers cobayes normalement vous avez compris il y a mille et un problemes dans ce secteur et toutes les autorites nationales y compris en haut lieu sont au courant et rien n a ete change parcequ il y a que les enfants de la classe proletaire qui souffrent en algerie et qui sont dans les ecoles algeriennes de toutes les façons personne ne peut s eternise dans la vie TOUTE PERSONNE IMPLIQUEE DOIT CHEREMENT PAYER PAR LA LOI DIVINE
anis :
faite des anticipée est le probléme sera réglé
al-Ghassiria :
Une délégation dirigée par K. hamadou... yekhi hef yekhi. Vive touanssa et à bat les médiocres made in DZ.
seif :
les élèves ont eu enfin le droit de s’exprimer dans ce lycée ou l’administration ne se préoccupe guère de l’intéret des élèves ;sinon comment concevoir que des élèves de terminale qui vont passer le bac n’ont de professeur de français depuis 3mois !!!!!!!!!!!!! une question au directeur de l’éducation : vous controlez vraiment le parcours des élèves ave les programmes...3 mois sans professeur,une classe d’examen ?????????????????

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus