Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Recrudescence de l’insécurité à Sétif

mardi 8 novembre 2005, écrit par : Boutebna N.

L’antique Sitifis n’est plus cette cité où il fait bon vivre. La dégradation du cadre de vie et la prolifération du banditisme mettent à mal la quiétude du citoyen. Un bijoutier et un vendeur de chaussures se trouvent actuellement entre la vie et la mort au CHU de Sétif. Ces deux personnes, très connues et appréciées du côté de Aïn El Fouara, ont été attaquées à l’arme blanche, à quelques jours de l’Aïd. Ces agressions, qui se sont produites au grand jour et en plein centre-ville, ont mis en émoi la population qui craint le pire, et ce, eu égard à la recrudescence de ces actes. Aux abords de l’université, la situation n’est guère reluisante. Une jeune étudiante a été agressée à l’aide d’une bombe lacrymogène et délestée de ses objets de valeur par deux délinquants faisant partie d’un groupe qui écume les parages. L’utilisation de ces bombes en milieu scolaire prend des proportions alarmantes, à telle enseigne que des élèves d’un lycée du centre-ville utilisent ce produit prohibé comme « gadget ».

El Watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus