Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le diabète à Sétif

105 généralistes en formation
lundi 14 novembre 2005, écrit par : Nedj

Le CHU de Sétif a abrité dernièrement une conférence sur le diabète. Pas moins de 150 médecins généralistes sont venus de 17 wilayas de l’est du pays pour poursuivre des cours de formation qui s’étalent sur plusieurs années et qui ont débuté en 2004. Les organisateurs auront l’occasion de réfléchir sur les grandes lignes pour la mise en place du futur réseau de cette maladie à l’est du pays et auquel contribueront les professeurs et chefs de service de médecine interne des CHU de l’est algérien, notamment Constantine, Annaba, Batna et Sétif, ainsi que les spécialistes des secteurs publics et privés.
La conférence de Sétif a été consacrée aux complications du diabète, surtout chez les populations à risque. Il est impératif, selon les spécialistes, de lancer des opérations de dépistage pour diminuer le nombre de diabétiques méconnus. Les informations recueillies auprès des spécialistes confirment que le diabète est généralement diagnostiqué avec un retard de 7 à 12 ans, ce qui entraîne des complications allant jusqu’à l’amputation du pied et de la jambe. Selon les statistiques avancées lors de la conférence, pas moins d’un million d’amputations dues au diabète sont effectuées dans le monde chaque année. Le dépistage pourra en éviter plus de 50% et épargner beaucoup de malheurs.

F. S., Source : Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus