Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Encore une enseignante agressée

vendredi 1er juillet 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Une enseignante de 53 ans a été agressée ce dimanche à la sortie de son école de la cité 750 logts de Sétif. L’agresseur n’est autre qu’une parente d’élève.

Vers 10h, à la sortie des classes, alors qu’elle s’entretenait avec la mère de l’un de ses élèves, une altercation s’en est suivie à propos de l’attitude de cet élève en classe. La maman s’en est alors violemment prise à la maitresse d’école en lui assénant plusieurs coups au visage et en la tirant les cheveux en présence de ses collègues.

Admise en unité de soins, elle souffre de graves irritations et de rougeurs aux yeux.

En raison de ce comportement indigne, inexplicable et injustifiable vu tous les recours possibles, cette enseignante se souviendra bien de cette fin d’année scolaire.


Partager cet article :
81 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°104238 :
Jahla ajib jahal...Telle mère tel fils
education :
voila EL ISLAHAT de ben bouzid il faut s attendre au pire l educateur en algerie est la derniere roue de la charue 15 ans a la tete du ministere de l education de pire en pire
monirouricia :
la hawla wa la qouwata illa BILLAH,quel exemple pour nos enfants
kais :
Pourquoi telle mère tel fils ?Peut être qu’elle a raison de s’emporter de la sorte !Les enseignants ne sont pas toujours des anges.Ils n’ont aucun profil psychologique pour enseigner des élèves un peu turbulents en age d’adolescence.La seule arme qu’ils possèdent est de donner de mauvaises notes a l’enfant qui ne se tient pas au carreaux,un sabotage psychologique !J’ai eu a discuter un jour avec une enseignante a propos de mon fils qui n’arrivait pas a suivre.Sans aucune humilité,ni un brin de conscience de professionnel ,et a traité mon fils de 15 ans de voyou,de mal élevé par son père et qu’elle ferait en sorte pour qu’il soit exclu ! Ce jour là,je me suis retenu grâce a Dieu, j’aurai pu lui casser la gueule si elle n’était pas une femme !Parfois on te sors les cornes ces (...)
Commentaire n°104246 :
+de 40 eleves part classe tout vient de la
Commentaire n°104247 :
EH......oui....c’est ça quand le president a peur du ministre qu’est devenue un roi dans ce poste de l’ensegnement c’est dommage que on arrive la pourtant les hommes ne manque pas on ALGERIE monsieurs
الفايق :
الشعب يريد تسليح المعلمين
Nasser :
pour Kais : mo je te connais pas mais apparement toi aussi tu es mal elevè pas seulement ton fils, moi je suis de Setif et je sais bien votre education pour ne pas dire celle de vos enfant et comm eon dit on arabe fakid echeyi la youatih
Berry et fiere de l’être :
Il n’y a qu’a voir l’éducation de leurs propres fils
Toubeyeb De München :
Un enseignant a une noble mission. L orsque le comportement d un eleve lui semble inadequat avec le fonctionnement de la classe l enseignant cherche des solutions exterieurs. Psychologue scolaire,reeducateure ou enseignant specialise charge a l aide pedagogique. Les choses ont change de nos jours et des affaires desolantes defraient la chronique de nos ecoles les enseignants on perdu de leur charisme et les eleves ne sont plus diferants.
Mériem :
@ KAIS Donc pour vous cette femme a eu raison de frapper cette enseignante ! Faites donc une expérience cher monsieur le pleureur : gardez deux heures de suite une classe avec 40 adolescent(es) survolté(e)s et souvent...mal éduqués et oui : ! ça ne vous fait pas plaisir à entendre mais je vous dirai que pas plus qu’il n’y a d’enseignants parfaits , il n’y a pas non plus de parents parfaits et qu’au lieu de se jeter la pierre, il vaudrait mieux réfléchir ensemble pour résoudre le problème de la violence sur les élèves ou sur les enseignants ! Vous pouvez avoir chez vous un(e) enfant relativement calme et tranquille mais vous ne le voyez pas au milieu des autres élèves avec l’émulation et l’entraînement qu’ils se font les un(e)s aux autres ! L’enfant le plus calme poussé par un copain devient parfois un véritable démon et l’enseignant(e) doit gérer tout cela QUOTIDIENNEMENT, passons, ça fait partie du métier et de ses risques PAR CONTRE ce qui est déprimant c’est que certains parents, au lieu de prêter (...)
Où va l’Algérie :
Quel désastre !! @Kais : L’ attitude des profs pourrait être insupportable, la violence est-elle la bonne réponse ? Comment peut-on éduquer nos enfants, si on ne sait pas discuter de manière civilisée avec les autres ?!! Y a un problème côté profs certes, mais aussi côté parents ...Arrêtons de jeter la faute tout le temps sur les autres.... le ministère n’est pas responsable de l’éducation des gens ... Un enfant qui se comporte mal à l’école pourrait être pris en charge (en essayant de comprendre les raisons, et trouver les solutions adéquates ..les parents & les profs peuvent participer à cela dans un cadre d’entraide, de soutien, de compassion ...) Mais où va l’Algérie !!
sratli :
un jour j’ai eu a accompagner mon jeune frère,l’enseignante nous a convoquée au cem kharchi,c moi qui voulait partir pour mieux savoir de quoi il s’agit ;mon père est severe,c’etait une enseignante avec un jilbab (il y a 12ans) ;elle était d’une grande arrogance et m’a dit qu’il ne lui plait pas et m’a donné des exemples des meilleurs élève,mon frire jetait brillant ;timide ;simple:et a fini par me dire qu’il tait mal éduqué ,ses parents ne le sont pas aussi, me menacer ;de le faire renvoyer ;tous cela pars qu’il bavardait avec son ami au cours ;il avait12ans, elle voulait rien comprendre(je voulait de tout cour la massacrer,mais................j’étais cadre supérieure et femme sage,en plus je respecte énormément les enseignant:me dire en face que mes parents sont mal élevés et lui aussi c dure a vivre !!!!!!!!! ;bref je lui changé de classe il est cadre sup lui aussi mais jene lui pardonnerai jamais (...)
sam69 :
salem meriem vous avez tout dit rien a rajouter c’est une réflexion constructive au lieu de cherchez à se jeter la pierre betement prenez en de la graine monsieur kais....
amina :
quel honte !!!
robot :
Nos professeurs ne sont pas tous dignes de porter la responsabilité d’enseignement, et il y en a d’entre eux qui sont même complexés et violents. Moi personnellement j’avais une enseignante qui m’a fait beaucoup souffrir, elle avait un comportement sadique, elle nous a torturé pour apprendre le tableau de multiplication(jadwal adharb) qu’était vraiment ’le tableau de frappe’, et malgré toute cette souffrance on a pas appris beaucoup de choses et beaucoup d’entre nous ont détesté l’école définitivement, D’autre part il y avaient des enseignants qui possèdent des qualités humaines formidables qui m’ont aidé malgré tout à garder un respect énorme envers ce métier noble.
fanfan/khoukha :
Je rejoins un peu l’avis de Kais ! Nos enseignants pour la plupart n’ont aucun profil psychologique. Ni compétence pour certains, ni humanisme. Enseigner est une voie de garage pour beaucoup. Si cette enseignante à mis la pression sur le gosse, possible que la mère ait réagit aussi violemment. On a dégradé cette noble mission, qu’enseigner c’est avant tout donner. Et qu’on ne vienne pas me dire que seuls les enfants et leurs parents sont coupables. Qu’on prenne un enfant pour l’amour de l’enfant et on verra le résultat. Il n’y a pas de mauvais élèves mais trop souvent de mauvais professeurs.
fanfan/khoukha :
Ben Srati, il y a de quoi ! Moi je vois mes petits élèves (j’enseigne bénévolement dans un cadre associatif) me raconter de drôles d’histoires quant à leurs enseignants. Miracle chez mes mômes, j’ai des résultats. Ils sont presque étonnés de voir que lire n’est pas si difficile que cela. Moralité : 1 once de pédagogie, 1 once d’amour, 1 once de méthode et le tour est joué. Les clés de la réussite pour l’enseignant comme pour l’enfant.
Commentaire n°104270 :
Futur gangster en formation ..... أين نحن من قول شوقي : قم للمعلم وفيه التبجيل * كاد المعلم أن يكون رسولا
Commentaire n°104276 :
Meriem, il y a du vrai dans vos propos, mais n’innocentez pas si rapidement l’enseignant. Pour ma part, moi qui suis dans un environnement intellectuel à 70%, nous avons une réussite à 70% pour nos enfants, pourquoi ? tout simplement parce que les parents ont un niveau intellectuel supérieur à l’enseignant. Personnellement j’ai vu des enseignants nullards qui se permettent de violenter des élèves. Nous avons une école au rabais et vous le savez ! voyez les programmes, les sujets d’examens avec des fautes et ça c un fait récurrent. Maintenant parler d’ados survoltés, c’est au pédagogue de savoir tenir ses oilles ! faudrait peut-être qu’on leur fasse le boulot. En résumé, je confirme, j’atteste mordicus que l’école algérienne est devenue nulle et que le mission de l’enseignant est juste de faire du baby-sitting pour ados en mal de vie. Une dernière chose ! j’ai parlé à une de mes connaissances prof de langue française dans un lycée. je lui ai dit : comment fais tu pour travailler avec un niveau si bas de la (...)
Minotor :
Je crois que c’est gens sont venu des banlieues de sétif y a meme ceux qui sont organisé en bandes. Le phénomène prend de l’empleur. Il faut envoyer la Police dans les écoles, je crois que l’état algérien n’a pas se soucier quand a l’effectif l’usine a production de poulet tourne a plein régime et, peux meme absorber la demande croissante dans d’autre pays.
COUGAR73 :
Sans rentrer dans le débat, cette mère a agressé PHYSIQUEMENT une enseignante, elle doit répondre de ses actes. On pourrait discuter longuement par dire qui a commencé etc...Même si l’enseignante a tenu un propos déplacé à l’encontre de son fils, la réponse de la mère aurait dû être verbale et adéquate sans quoi l’escalade à la violence n’en finit plus. Elle a commis un acte répréhensible que l’on ne peut tolérer. ô combien nous savons la société injuste & qu’un enseignant n’est pas toujours modèle d’exemplarité, il est un homme & une femme comme un autre mais l’on ne peut pour autant tolérer l’agression PHYSIQUE. Peut-être aurait dû t’-elle ironiser & user d’autres armes plus aiguisés & qui font tout autant de mal.
104238 :
@kais Vous etes le genre de pere qui pour lui son fils est un ange et c’est toujours la faute aux autres. L’enseignant a le droit au respect et c’est tout. Voila vous parlez comme un truand :j’aurai pu lui casser la gueule si elle n’était pas une femme. Woow quel courage !!! Frapper le professeur de son fils !! Quel horreur. je vous dis a vous aussi : Tel père tel fils
Enseignant.DZ :
Quelque soit l’erreur de l’enseignante (si erreur est), la parente n’a pas à l’agresser tout court, ni verbalement, encore moins physiquement. Nous avons malgré tout des lois dans notre pays, et bien qu’elles soient appliquées à la parente. Pour répondre @ KAIS que nous commençons à connaître grâce à ce site, il est loin d’être un exemple parfait de parent qu’on aimerait avoir en face de soi. Vous jubilez au moindre malheur d’autrui. Je vous dis tout simplement : vous n’êtes pas quelqu’un de bien. Je vous offre quand même ce proverbe : Ennar touled Ermad (Le feu engendre la cendre). Quand on sait que l’enseignant se rend à son travail la peur au ventre d’affronter plus de 4 fois par jour 45 élèves dont 80 % n’a aucune autorité parentale, d’affronter des élèves irrévérencieux et violents, d’affronter des voyous de la pègre contre lesquels il n’a pas été formé, d’affronter des situations le plus souvent inextricables, d’affronter une administration qui le juge fautif et qui préfère étouffer les incivilités et (...)
Mériem :
@ Anonyme 104270 Après les médecins c’est au tour des enseignants...bon.. D’abord je m’’élève et le plus fortement du monde contre la violence d’où qu’elle vienne et pour qui que ce soit à plus forte raison, quand c’est une violence contre un enfant, un enseignant violent doit être dénoncé, on en a déjà parlé, je n’y reviendrai pas ! En ce qui concerne le rapport élève/ enseignant il y a beaucoup beaucoup à dire et je vais résumer ceci : le métier d’enseignant a beaucoup perdu de sa valeur et pas par la faute des enseignants mais par celui d’une formation au rabais et dans toutes les matières, il n’y a qu’à aller jeter un oeil sur le passage et l’obtention des diplômes... ! Sans parler des concours de recrutement !! je suis assez ancienne dans le métier pour jauger de la dégringolade MAIS AJOUTONS ceci : des parents - pas tous heureusement !- ne tiennent plus leur rôle de d’éducateurs et croyez-moi, un(e) élève turbulent(e), comme le sont tous les gamins, quand on lui inculqué le respect, ça n’a rien à voir (...)
kais :
104238 ! Que feriez vous si on vous dit en face que votre fils vous l’avez mal élevé (traduire).Je suis sur que c’est le coup de tête qui réagit instantanément !sauf si vous faites partie de ces maghloubines 3alaihoumc-a-d des C..,vous baisserez la tête et vous rentrez comme un dindon fier de son pantalon Nasser ! Tu ne mérites aucune réponse, C’est te donner trop d’importance.Mais si tu étais en face de moi je t’aurai fait avalé ta langue.
Zaher de BOUGAA :
L’éducation est le facteur principal de la réussite, apprenons à nos enfants le respect comme le faisait nos ancêtres.Cessez d’incriminer les éducateurs qui font tout pour instruire nos élèves. Notre société est en danger ; sauvons-là !!!
adel boutebka :
Nous faut-il un dessin pour comprendre que le système pédagogique de Mister Benbouzid et Co. ne fonctionne plus ? Allons Mesdames . Messieurs, du calme, arrêtons de nous chamailler à coups de mots déplacés, un peu de tenue et de retenue svp. L’éducation cèst tout un système, fait d’un engrenage complexe et qui obéit à des structures bien deéterminées. L’éducation commence d’abord chez soi pour être ensuite complétée par l’école, là où les enseignants suivant des structures pédagogiques et psychologiques préparent l’enfant à se reconnaitre et à découvrir sa propre personalité. Or, dans notre pays, cette noble profession a, au fil des décennies passées rétrogradé et est devenue une garderie aux yeux des parents, une garantie de salaire seulement pour la plupart des enseignants qui n’hésitent pas à escroqué l’Etat qui les paye ( ils donnent des cours particuliers à leurs élèves en se montrant compétents dans ce cas de figure, quelle audace) et un passe-temps ou un passage d’âge pour certains élèves issus de (...)
Commentaire n°104312 :
@ kais Mais tu es un vrai homme des cavernes. Tu menaces tout le monde de leur casser la gueule. Retourne a ta jungle avec ton fils.
104238 :
@ Kais tu es non seulement un pere indigne, agressif et mal eduque...(et la preuve ca se repercute sur ton fils) mais un petit fanfaron insignifiant qui essaye de jouer au coq dehors alors qu’il est une petite poule mouillee sous le controle et les ordres de sa femme.
revolte :
les enseignants surtout ceux du primaires sont mechants ,ils torturent les enfants moralement ,moi je suis eçue par le comportement de certains enseignants mes enfants sont traumatises nous on essaye de leurs apprendre les valeurs de la vie mais ces enseignants gachent tout ils tuent l’innocence .deja a la classe preparatoire c’est les coups de batons à longueur de journée .à quoi vous vous attendez un enfant battu des l’age de cinq ans .ces enseignts passent leur temps au portable en classe et des que les eleves bougents ils sont battus mm parfois blessés par ces ignorants . donc je dis chapeau a cette parente d’eleve . moi a mon avis certains enseignants du primaire surtout doivent être soumis a des tests psychologiques et psychiatrique car franchement ils ont de serieux problemes (...)
Oumy :
l’année dernière en écoutant une emission sur une chaine via internet, j’ai entendu une enseignante vantait ses méthodes d’education draconiennes qu’elle appliquait aux petits enfants d’une crèche. J’ai essayé à maintes reprises de passer sur l’antenne pour dire à cette éducatrice de changer de métier et aussi lui demander si elle maltraitait ses propres enfant de la sorte. Plusieurs parents ignorent ce qu’endurent leurs enfants dans les écoles et même dans les lycées. Il faut agir. Pas en agressant les enseignants ou les éducateurs, mais d’organiser des réunions pour rapprocher parents et enseignants en faisant intervenir des psychologues pour analyser les comportements des uns et des autres avant que la violence ne s’installe entre les adultes et c’est finalement l’enfant qui assume parcequ’il ne peut pas se défendre. C’est un scandale . Les parents doivent écouter leurs enfants observer leur réactions, leur laisser la possibilité de s’exprimer ne pas les blâmer et les soutenirs dans leurs réussites (...)
kais :
Enseignant.DZ vous dites :vous n’êtes pas quelqu’un de bienje le sais ,je suis violent et c’est naturel pour moi,je suis algérien de Sétif si tu vois ce que ça veut dire.D’ailleurs,je le reconnais moi même en prenant le pseudo de iznogoud’ ,fais des recherches sur ce personnage 104238 ! Woow quel courage !!! Frapper le professeur de son fils !! Quel horreur :expression typiquement de femmelettes,je te vois gesticuler des bras comme elles ! Anonyme-104312 Malheureusement mes ancêtres n’y habitaient pas ,je suis un banou hillal !
fanfan/khoukha :
Meriem, anonyme de 15 h 07 le post est de fanfan/khoukha ! J’ai oublié de mentionner mon pseudo. Ne généralisez pas l’excellence d’un professeur. je sais qu’il y a des pédagogues dans tout ce tas médiocre. Mais je suis aussi dans l’enseignement à titre de bénévolat ! expliquez moi pourquoi un enfant qui ne peut pas lire normalement et qui est en 2e année de CEM (8e) arrive à lire au bout de 3 mois de cours ? (1) par semaine ! (suite)
fanfan/khoukha :
Suite à Meriem : je pense que lorsque l’on donne de l’amour à l’enfant, on en tire le meilleur. Mes enfants vivent dans une certaine précarité et ils n’ont personne pour les aider et bien mes mômes que j’adore, au sein de mon association, arrivent à lire. Des liens affectueux se créent entre nous et ils font le max pour me satisfaire. En résumé, un enfant violent, agressif envers son enseignant n’est qu’un retour d’ascenseur pour lui.
fanfan/khoukha :
Oumy ! (quel joli pseudo) ! je relate l’histoire d’un de nos psy qui travaille bénévolement chez nous au sein de notre centre, me raconter l’histoire d’une petite fille qui cauchemardait toutes les nuits et qui faisaient de l’insomnie. Elle avait ce rêve récurrent de devenir une grenouille (une peur pathologique du batracien) elle ne répètait que le mot djrana en consultation. finalement il s’est avéré que son maitre la traitait de djrana avec punitions à l’appui. Ben voici un cas d’école qui peut illustrer le genre d’enseignants que nous avons. Ils détruisent un gosse en 1 temps record ! pour ça chapeau !
loubna :
Ya si kais li marabah oualdih ma trabih el madrssa
Mériem :
@ Fanfan/Khoukha Bonjour chère amie Non, il ne faut généraliser ni dans un sens ni dans l’autre L’enseignement est un métier de plus en plus rude alors qu’il devrait être celui de la vocation et du plaisir d’éveiller les jeunes esprits Je suis contre toute violence commise contre des enfants et surtout par ceux qui sont sensé les éduquer MAIS que font les parents ? Ils constatent, ils se plaignent MAIS ne bougent pas - à part user de violence eux-aussi ! ce n’est pas la solution du tout ! Pourtant un certificat médical, voir le directeur et menacer de poursuites, aller à l’inspection académique ou à la justice c’est à la portée de tout le monde : des menaces de ce genre sur l’enseignant frappeur ça peut lui remettre les idées en place et croyez-moi, je parle par expérience par rapport à ce qui s’est passé pour ma fille (...)
PEM.DZ :
@ KAIS Que feriez vous si on vous dit en face que votre fils vous l’avez mal élevé ? telle est la question que vous m’avez posée KAIS. Et bien, c’est simple comme de l’eau de roche : je l’éduque.
Commentaire n°104381 :
eh Kais, Que souhaite-tu à ton fils ?. Maintenant,une autre question, est-ce qu’il va y arriver par la violence ? Repose les même questions pour ton pays.
Commentaire n°104384 :
A KAIS Il est stupéfiant, qu’avec votre comportement vous avez réussi à aligner des phrases avec des mots !!!
Commentaire n°104386 :
Lire un enseignant traiter un des collègues de nullards, et plus loin demander au autres des comptes... C’est un combles.!
Commentaire n°104390 :
PEM.DZ je suis un homme du passé et mes verbes conjugués avec vos auxilliaires ne se s’accordent jamais avec le sujet .Je suis invariable et intraitable
Commentaire n°104396 :
Bonjour, Barbarie, incivisme, agressivité excessive ! vous l’avez surement compris, je cherche un terme, une expression qui pourrait qualifier ce geste qui a envoyé cette pauvre enseignante à l’hôpital. Je pense qu’il devrait y avoir des gens experts pour comprendre et expliquer pourquoi on est arrivé là. dans les années 70 et 80, on entendait jamais de telles histoires. des élèves présentant des troubles de comportements, il y en a dans tous les pays, mais des parents avec de tels comportements ! Excusez-moi, j’en reviens pas. Il faudrait peut-être améliorer nos règles de gestion pour éviter qu’une telle situation se reproduit dans d’autres écoles et éviter des situations qui pourraient être plus dramatiques. Par exemple, utiliser le téléphone de l’école pour communiquer avec les parents, que ce soit à la demande de l’enseignant(e) ou des parents. LIRE LE MESSAGE (...)
Commentaire n°104398 :
Et si les parents veulent vraiment rencontrer les enseignants pour une raison ou une autre, ils doivent d’abord communique avec le personnel de l’administration pour fixer la date et le lieu de la rencontre (classe, bureau ou toute autre endroit approprié). Il faut se mettre dans la tête que l’attitude et le comportement de l’être humain est en partie conditionné par son milieu. Une rencontre officielle ne risque pas de dégénérer car chaque membre va adapter le ton de la voix et son comportement selon le contexte dan lequel il est placé. LIRE LA SUITE
Commentaire n°104401 :
à kais ce n’est ni normal ni naturel d’être violent et grossier cela dénote de la mauvaise éducation et de la faiblesse morale, quand à tes origine et ascendance benou hilelienne elle saute aux yeux
Nabil STAIFI DE PARIS :
cher KAIS, questions. Que souhaitez-vous à votre fils ? Pensez-vous que la violence répondra à la première question ( son avenir) ? les parents de l’enseignante, eux, on réussie, leur seule inquiétude pour leur fille... c’est les agressions !!!
PEM.DZ :
@ Anonyme-104390 Waou ! De la philosophie syntaxique ... Peut mieux faire, Anonyme-104390 ! Erratum : les verbes ne se conjuguent pas avec les auxiliaires. Réfléchissez bien et retentez votre pensée syntaxico-philosophique.
fanfan/khoukha :
De part le post de Kais, je ne vois pas de termes faisant l’apologie de la violence ! il dit simplement que peut-être l’enseignante n’est pas si innocente que cela ! La Hogra, tout le monde connait, non ? maintenant que l’on diminue un enfant, qu’on le frappe, qu’on le tyrannise et à tord, probable que ça a été la goutte qui a fait déborder le vase ! Quand à l’anonyme bidule qui trouve que mes propos ne sont pas conséquents, je dis simplement que j’enseigne à titre de bénévole dans une association et que ce que je relate est vrai et que la médiocrité est plus que coutumière dans nos établissements. Dorer la pilule d’un corps enseignant déméritant ne fait pas partie de mes habitudes.
abousofiane :
L ’exemple qu’a donné Fanfan est sans aucun doute prouvé ... Enseigner en aimant ses élèves est une pédagogie qui réussie.Le management de l ’amour à la place du management de la terreur. Beaucoup d ’élèves sont exclus du cursus scolaire non parce qu’ils sont pas intelligents, mais parce qu’ils subissent la terreur des adultes (profs, parents etc..). La rixe entre la parente d ’élève et l ’enseignante démontre clairement l’environnement de terreur dans lequel l ’enfant(un exclut potentiel)vit. Enfin, je signale que l ’agression de la parente est inacceptable.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus