Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Université Ferhat-Abbès de Sétif

Les étudiants en grève
mardi 22 novembre 2005, écrit par : Nedj

Les étudiants des instituts de communication, d’histoire, de traduction et des langues de l’université Ferhat-Abbès ont observé, hier, une grève. Selon les représentants de l’union estudiantine libre, section de Sétif, les étudiants de la filière sciences humaines ont accusé un grand retard au niveau du programme, dont seulement cinq leçons ont été désignées depuis le début de l’année en cours. Cela est dû à l’absence de professeurs et au manque d’encadrement dans certaines filières, à savoir la communication, la traduction et l’histoire. Les protestataires, qui n’ont pas voulu rejoindre les bancs de l’université, malgré les tentatives des responsables de la faculté, revendiquent l’augmentation du nombre de professeurs conférenciers spécialisés, le suivi du “phénomène” d’absentéisme des professeurs afin de pouvoir le combattre, la prise de responsabilité dans l’accomplissement des programmes dans les délais, la réhabilitation des comités pédagogiques et la représentation des étudiants dans le conseil d’administration.

FAOUZI SENOUSSAOUI, Source : Liberté


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°2380 :
Message au nouveau recteur de l’Universite de \setif Monsieur, je suis enseignante universitaire en GB ( specialite Traduction et Langues Etrangeres), et j’aimerais suggerer cette idee appliquee par votre collegue de l’universite de Tlemcen. Chaque annee , il fait appel a une enseignante d’une universite en GB pour donner des conferences et cours intensifs en Linguistique et Traduction pendant une semaine ( dependant du calendrier ). Je suis en contact avec plusieurs chercheurs de nationalite Britanniques de la meme universite qui voudraient bien visiter l’Algerie et Setif, en particulier, pour recherches . je vous suggere ( et a votre equipe ) de mettre un plan B en place : Faire appel a ces enseignants chercheurs pour donner des cours chez vous et leur assurer un sejour et faciliter leur collaboration. Est-ce trop pour ces pauvres etudiants qui ne demandent que leur droit au savoir ? Ces enseignants qui s’absentent ... ont-ils tout perdu , meme l’honnetete et obligation morale (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus