Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Les habitants de la cité « les abattoirs » expriment de nouveau leur colère

mardi 6 septembre 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les habitants de la cité « Les abattoirs » de Sétif, appelée communément cité « Kerouani », ont exprimé de nouveau leur colère contre l’activité du marché gros des produits alimentaires au sein de leur quartier.

Tôt ce matin, ces habitants ont bloqué les voies et les issues qui mènent à leur quartier à l’aide de grosses pierres et des pneus brûlés pour le non-respect de l’horaire de l’ouverture matinale imposée, fixée à 7 h. Des pierres et autres projectiles ont été lancés contres les camions des commerçants qui s’apprêtaient à pénétrer dans le quartier.

Cette situation a généré la perturbation de la circulation routière sur le grand périphérique pendant plus de deux heures avant l’intervention des forces de l’ordre.

Les habitants du quartier se soulèvent régulièrement contre la présence de ce commerce qui a vu leur quartier devenir en 20 ans le plus grand marché du pays pour la vente en gros des produits alimentaires.

Dès l’aube, sept jours sur sept, les habitants sont réveillés sous le déferlement chaotiques de centaines camions de gros tonnages venus livrer ou enlever leurs marchandises laissant derrière eux des montagnes d’ordures et d’emballage de toutes natures .

Rappelons que cette série de protestations a fait intervenir le Wali de Sétif en personne. Ce dernier a fait procéder à l’ouvert d’une enquête concernant l’attribution douteuse des terrains situés face la cité. Ces terrains ont été alloués il y a quelques années aux commerçants dans le but de délocaliser ce marché de gros et mettre fin à la discorde et aux nuisances multiples. Cependant, ces terrains ont été mystérieusement détournés de leur destination initiale et transformés en une cité résidentielle abritant de luxueuses résidences, loin de répondre au cahier des charges convenu.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
kais :
De quel droit les habitants imposent ils les horaires d’ouverture de ces commerces ?Ou est l’autorité de l’état ? Pourquoi ces acquéreurs de logements promotionnels ont ils vendu leur garages pour les voir ensuite transformer en magasins d’huile et de sucre ,aujourd’hui ils crient leur ras le bol ? D’autre part 90 pour cent de ces commerçants n’ont pas de registre de commerce et travaillent au noir ,des registres des gens souvent décédés ou loués à des tiers personnes ? une véritable Khalouta-escroquerie .Il parait qu’il y a 700 grossistes et seul 200 ont bénéficié des lot a bâtir un commerce qui malheureusement ont été transformé en villa .Pourquoi l’état n’a rien fait ? et bien il se trouve qu’il y a complicité des services des finances,du commerce (concurrence des prix) et de l’apc qui sont au fait les vrais commerçants ou des prête-noms ou des co-propriétaires .Voila la réalité ! un lobby puissant et je ne vous parles pas des chakhssiyatesde tous les corps de ce foutu bled de chkoupiqui s’alimentent (...)
Commentaire n°108920 :
il est grand temps que ce quartier retrouve sa quiétude de citée paisible d’habitation où les enfants peuvent jouer dehors sans crainte de se voir estropier par des transporteurs toujours pressés où ont peut marier ses enfants sans avoir à se battre pour réserver un passage et une place de parking a ses invités où ont peut enfin faire le deuil de chers disparus dans le calme et la dignité ... Une cité sans nuisance sonore ni de pollution permanente déversées par des vieux camions poussifs et des gros propriétaires sans gène et sans savoir vivres qui laissent des monceaux d’ordures derrière eux... j’espère que les autorités rendront justice aux habitants qui ont vu leur quartier squatté par une bande de grossistes aux bras longs et sans scrupules qui étendent leur activité jusque dans les quartiers voisins pourtant paisible (...)
bensemra nacer :
peut etre que maintenant,leurs doleances seront prises en considerations,ça veut dire que les canaux du dialogue effectifs sont bloques. COMMENT CETTE situation perdure depuis 20ans sans resultats. SI les regles d,hygiene ,la reglementation appliquee ses commerçants seraient porsuivis en justice,que fait le ministere de l,environnement responsable des regles de nuisances,que fait le ministere du commerce pour tolerer l,existence d,un marche degros en milieu urbain,la liste est longue sur les defaillances des pouvoirs publics ;quelle reponses ont trouvees ces citoyens ? aucunes,peut etre que par cette reaction de desespoir,ils seront entendus .
Commentaire n°108954 :
iils ont parfaitement raison , ordure , bruit , tapage nocturne , vols et tous les maux , aidant les sortir de cette misére ; ; ;
DJAZAIRI MESKIN :
LE PAYS EST GEREE PAR LA MAFIA LAISSER LES GENS COMPETENTS DE GERER LE PAYS C EST LA CONSEQUENCE DE NON ESPECT DE CONSTITUTION YA BOUTEF 3 EME MANDAT LAISSER LE POSTE DEMOCRATIQUEMENT
Commentaire n°109066 :
il faut que l état bouge sa ne peut plus durer ,ils attendent quoi qu on s entretue pour réagir !!!!
malek :
A premiere lecture de l’article , l’auteur semble prendre partie ! ah autre chose , ce qu’il oubli de dire c’est que ces commerçants ont tabassé un jeune de la cité à un point tel qu’on lui a mis plus d’une dizaine de points de situres , ce qu’il n’a pas dit c’est que ces commerçants n’ont pas respecté l’accord fait pendant la première contestation à savoir les horaires d’ouverture et de fermeture , ce qu’il a omis d’ecrire c’est que ces commerçants ont jeté des pierres par dessus les fenêtres des habitants ( il n’y a qu’à aller voir ) , ce qu’il n’a pas signalé c’est que l’un de ces commerçants avait agréssé au couteau l’un des habitants , ...Que demande ces habitants au fait , c’est de vivre paisiblement est-ce que c’est trop demander ?
Chaqui :
Salam, Devant un sachet noir plein de bakchiche il n’ya aucune loi qui s’applique dans notre chère pays. Je crois que les responsables locaux n’estime le réel danger qui guette le pays ces derniers mois et c’est avec de situation pareil que le peuple souhaite le règne de l’anarchie car il bénéficie pas du minimum de ses droits. Il ya une chose qui me derrange le plus c’est de dire que setif مدينة نظيفة je leur répond que sauf dans ma cite. En plus avec un Dali âgé de 77ans je ne pense pas qu’il peut faire quelque chose alors laissons le mourir en paie et nommer un jeune qui n’est pas encore sali par cet argent pourri.
INconnu :
dans un pays anarchique, l’anarchie est LA LOI , tout le reste découle de ce système et donc rien d’étonnant qu’il y ait des injustices , des abus , etc ..vous récoltez ce que vous semez .
habitant :
on a raison on soufre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Commentaire n°109144 :
y en a marre !!!!!
loup blanc :
je vous soutient et je déplore la manière que nos responsables locaux et a leur tète le P/APC de Sétif sous étiquette FLNiste qui n’arrive pas a trouvé une solution que du plâtrage et les promesses des temps de ma grand mère je crois que ce n’est pas le wali ou les services de sécurité qui doivent faire mais cet élu du peuple qui doit enfin se réveiller de son sommeil eternel et d’arrêter de distribuer des dons et de l’argent sous des soit disant hommage alors que ces personnes honores ne font que leur travailles un burnous une guitare un chèques par la un mouton par là-bas en vain c’est toujours la même chansons enfin c’est notre faute de toujours ne pas votés ou lorsqu’on votent on ne réfléchissent pas au partis qui nous représentent c’est simple comme solution a votre problème vérifier les registres de commerce et le bail de location de chaque commerçant sous le controle des services de securité et les agents des commerces apres une plainte aupres de monsieur le procureur de la republique sur la (...)
Habitan :
Merci les jeunes de la cite kirouani rabi yansrkoum
hind :
C’est juste pour féliciter les habitants de la cité kerouani, enfin qqn a réagit... ça y est on a rat le bol, se réveiller chaque matin sous les zrarites des camions... sous les hurlements des commerçants... Une femme ne peut même pas glisser pour aller acheter un sachet de lait à son bébé sans être suivi des regards dégoutants des non-polis... on est vachement fatigués...certes, je sais qu’ils doivent travailler MAIS***********************
habiba19 :
merci à tous ces honnêtes et braves gens qui se battent pour que les autorités prennent consciences et que chacun se respecte et que les soit disant commerçants qui n’ont aucun respect pour les habitants en les interdisants de se garer et de même arroser des plantes que les balcons sans les siffler comme ils sont vulguères et non respecteux, parceque ces derniers ont les sachets noirs plein d’argent, et j’ai même remarquer que certaines communautés travaillent ensemble je ne veux nommer personne ! et lorsque vous voulez garer votre véhicule vous vous faites interpeler d’ailleurs les habitant les graigne il faut surtout pas les contrarié ma dit une personne parceque sinon ont verrais nos logements visités, vite messieurs les responsables, sinon je crains que les choses voNT (...)
Commentaire n°109474 :
habiba19 Et alors vous ne voulez toujours pas vendre votre logis ?sur les 700 commerçants il y aura au moins un ou deux qui ouvriront leur boutique avant l’heure et un ou deux semi remorques rentreront et vous emmerdera encore plus et puis rebelote:la casse et les bagarres !!!
KHIER 26 :
SALAM ! MOI JE PENSE QUE LE GOUVERNEMENT LUI MEME A ANGLOUTIS L ANARCHIS DANS LE SYSTEME SETIF : UN POLE COMMERCIALE ! BON ! QUE PERSONNE ME DISE QUE L ETAT EST LA CAUSE DU DEVELLOPEMENT ! NON NON NON ET NON 2 MILION DZ POUR VIVRE UNE FAMILLE EST CE ASSEZ ! NON SI CES COMMERCANT SANS PRENDRE LA DEFENSE DE CES AFRANCHIS QUI SE PETENDE AVOIR TOUS LES DROIT FONT VIVRE ET SURVIVRE UNE CERTAIN % DE LA VILLE ET DES ALENTOURS A MON AVIS IL FAUT VOIR LES CHOSE DU BON COTE ! D AUTRE VILLE AVOISINANTE NON PAS CE PRIVILEGE SETIF EST UN GROS POLE DE COMMERCE
habiba19 :
Monsieur ou Madame ANONYME 109474 Voudriez- vous être plus clair (e) dans votre message, car je n’ai pas très bien compris ce que vous voulez me faire passer comme message. Cordialement.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus