Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Bus sans... chauffeur à Sétif

lundi 28 novembre 2005, écrit par : Bougaa

La wilaya de Sétif, deuxième du pays en nombre d’habitants et d’enfants scolarisés, vient de bénéficier de plusieurs bus devant atténuer les effets pervers de la déperdition scolaire en hausse dans de nombreuses localités enclavées et déshéritées.

Cependant, l’opération de 62 bus, initiée par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, pour laquelle une enveloppe de 230 millions de dinars a été débloquée, bute sur un certain nombre de difficultés. Faute de chauffeurs, inscrits aux abonnés absents pour une histoire de poste budgétaire, de nombreux engins de ces bourgades, n’ayant pour certaines d’entre elles même pas les moyens pour s’acheter le carburant, sont à... l’arrêt. Il convient par ailleurs de souligner que le transport scolaire a été l’une des principales causes des manifestations déclenchées ces derniers temps par les habitants de Maouklane, Draâ Kebila, K’sar El Abtal, Tala Ifasen et bien d’autres contrées n’ayant par apprécié la politique consistant à mettre la charrue avant les bœufs...
Source : El Watan


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus