Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Quartier de la gare : Colère contre l’ouverture d’une usine de plastique

lundi 24 octobre 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Depuis presque une année, les habitants de l’ancien quartier de la gare (centre-ville) de Sétif, se sont organisés pour afficher une ferme opposition à l’ouverture d’une usine de transformation de plastique en plein centre du quartier.

Ils viennent de saisir dans ce cadre les pouvoirs publics, dont le wali et la direction de l’environnement, dans le but de faire « stopper » les activités de cette industrie qualifiée de « sauvage », du fait que cela porte atteinte, disent-ils, à la stabilité de leur quartier et aux règles de l’environnement. Dans une pétition émanant du comité du quartier formé en conséquence, les pétitionnaires évoquent les conséquences néfastes sur la santé publique d’une usine industrielle de transformation de plastique installée, au su et au vu des autorités dans le tissu urbain. Selon ces derniers, cette décision a été prise de façon arbitraire, sans penser aux conséquences sur la santé des habitants sachant que l’usine en question est source d’énormes nuisances sonores et dégage des fumées toxiques et des odeurs nauséabondes, sans pour autant évoquer les déchets solides versés de l’autre côté de la gare des chemins de fer.

Respectueux des lois de la République, les protestataires sont décidés à poursuivre leur action jusqu’à la mise en échec effective de ce projet qui nuit à l’environnement de leur quartier totalement résidentiel. Pour cela ils interpellent, pour la seconde fois, le wali pour intervenir et mettre ainsi terme à ce massacre orchestré pour offenser le bien être du citoyen et à l’environnement en général. Toutefois, les signataires n’arrivent toujours pas à trouver explication à la non application de l’arrêté de fermeture de cette usine, émanant du wali depuis le 19/07/2011 sous la référence n°1615 et le constat de nuisance établi par la direction de l’environnement en ce sens en date du 07/08/2011 portant le n° 71.

Retard dans l’application de la décision du wali, nonchalance de certains services à l’égard de cette affaire ou manigance instrumentée… Des interrogations qui restent sournois face à la volonté des habitants. Ces derniers semblent être soudés, plus que jamais, autour d’une seule idée : faire décamper cette usine de leur paisible quartier.


Partager cet article :
44 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°112526 :
Où ça ? Le faubourg de la gare vaste....
anonyme :
Bonjour, Pour faire appliquer la decision du wali en date du 19/07/2011, les petitionnaires doivent depecher un huissier de justice pour constater les nuisances de l’usine , puis saisir le procureur de la republique pour application de la dite decision. Ca marche à 100 pour cent. Bon courage les gars
karting :
faubourg de la gare , quartier de l en gare , langare , la gare, cheminot meme moije devine pas l adresse trop non explicite l article bref j ai rien contre les plastiquerie, ni contrelangar mais faut savoir dou ou de koi l on parle
habitant de la rue touati said :
elle se trouve a la rue touati said en face de l’ancienne ecole cheikh adel actuellement annexe des soeurds muets
bichou :
peu importe dans quelle adresse elle se trouve. Une fabrique qui produit du toxique en plein centre ville, ca dépasse l’imagination. Ca prouve de quoi la pègre est elle capable, pourvu que ca rapporte de l’oseille. L’être humain ne vaut absolument rien à leurs yeux. Ils ne faut pas baisser les bras,ils faut saisir la justice, faire des sit-in, bloquer l’entrée de cette merde qui putoie l’air pure de notre Sétif et chasser les arrivistes avides d’argent aux détriment de notre cher patrimoine tel LANGAR, BEAUMARCHI, CHIMINOU, etc,..
setifien vert :
on ne comprend pas pourquoi on tarde a appliqué cet arrêté pourtant signé par le premier responsable de la wilaya (Mr le Wali en personne) c’est pour ca que les citoyens ne font plus confiance a l’administration .je crois que la célérité dans la prise en charge des doléances des citoyens est l’un des aspects devant renforcer la confiance entachée faut il le dire entre les administrés et l’administration et je souhaiterais que monsieur le Wali intervienne en personne pour voir ou sa bloque et faire appliquer cet arrêté parceque il y a du flou dans cette affaire et je parrirais que cet industriel a des complices au niveau de cette administration qui lui facilite cette non application de l’arreté et je suis sure que monsieur le Wali démasquera ces incompétents
INconnu :
il faut la plastiquer à la méthode Corse car elle s’est imposée aux citoyens sans leurs consentements et nuirait à nos chérubins.
Scarlett :
Inconnu C’est peu être un peu radical de plastiquer une usine à plastique, mais c’est vrai qu’une usine hautement polluante en plein centre de ville, sans aucune considération pour la population, ça laisse perplexe quand à la démarche d’implantation de cette usine. Il semble cependant, que les habitants du quartier concernés se battent depuis plusieurs mois contre ce projet d’implantation, ils respectent la loi pour s’y opposer, ils sont solidaires,ils sont déterminés à gagner, et c’est en quelque sorte leurs moyens légaux pour plastiquer ce projet. L’union fait la force . Alors, bon courage pour les habitants de l’ancienne gare de Sétif, continuez votre combat, et vous gagnerez. Salam
bou2doi :
@habitant de la rue touati said : Tu aurais pu signer de ton vrai nom car il est certain que tu fais partie des pétitionnaires dont une des femmes faisait le siège de la wilaya. Quant au pseudo journaliste, il ne devrait pas mettre une photo truquée.
Commentaire n°112587 :
D’après la photo (si c’est celle de l’atelier concerné) on voit que se sont les détritus des poubelles qui sont recyclés le crime est double
Staifi Citizen :
Tout d’abord je ne crois pas qu’il faille parler de projet puisque l’usine fonctionne depuis le mois d’août 2010 et pollue les riverains. Le ballet incessant des camions de jour et de nuit en est le meilleur témoin. Oui nous souffrons de la pollution. Des personnes âgées et les enfants souffrent de difficultés respiratoires (certains ont même un dossier médical avec des pathologies qui se sont développées depuis l’ouverture de cette usine). Secondo, il faut s’interroger sur l’absence des services municipaux depuis plus d’un an qui ont laissé s’installer une usine dont la nature d’activité est strictement interdite en périmètre urbain et le Wali n’était certainement pas au courant. D’ailleurs, le Wali dés qu’il a eu le rapport de la commission chapeautée par la direction de l’environnement et composée de plusieurs services de l’état a pris la décision de fermeture de la dite usine. La question qui se pose où ça bloque. Selon moi deux hypothèses : soit la décision de fermeture n’a pas été communiquée aux (...)
bou2doi :
@Anonyme-112587 : Le crime est effectivement double car la photo est un faux punissable par la LOI, ce que risque M khalil HEDNA qui, au lieu de vérifier sur place, écoute les balivernes des stoges assis à longueur de journée sur une pierre entrain d’espionner les voisins. Quant à INconnu qui veut plastiquer une propriété privée, s’il arrive qu’il ait le courage de se démasquer, il aura à répondre devant la justice d’un appel au meutre.
bouedoi :
Je crois que c’est plus que légitime pour les gens qui subissent les nuissances et surtout la pollution dangereuse de faire ce qu’ils ont fait et encore ils ont été d’un civisme exemplaire dans d’autres lieux ils auraient certainement pas attendu 15 mois pour plastiquer ou mettre le feu dans cette usine. Donc il faut encourager ce genre de comportement civique en se remettant uniquement à la force de la loi et non pas à la loi par la force. Donc moi même je vais user de mon réseau pour faire parvenir le message au wali qui va être trés content de voir que ces décisions ne sont pas prises au sérieux. Quant à Monsieur ou Madame Bou2doi il faut que vous signez vous même avec votre nom avant de le demander aux autres et même si vous ne le concevez pas nous sommes dans une nouvelle êre celle de l’application des lois de la république algérienne. Puisque vous parlez de pétition, celle ci porte des vrais noms de vrais citoyens qui n’écrasent pas la santé des autres pour se faire de l’argent ! Un dernier (...)
residant-_rue_touati_said :
je veux dire a bou2doi que le crime dont il parle n’est rien devant le crime qu’il est entrain de commettre a l’encontre des habitants du quartier en leurs polluant l’air qu’il respire et les conséquences sur la santé du citoyen et que son activité n’est pas autorisé en milieu urbain et on se demande pourquoi il n y a pas eu d’enquête commodo et incommodo alors on te demande juste d’arreter de nous poluer la vie
ainfouara :
@bou2doi:vous accuser le journaliste pour avoir écris l’article mais je trouve qu’il n’a fait que son devoir et en plus qu’il a commis un crime en mettant une photo alors vous passer a coté car il vous a dénoncé publiquement et a contribuer a faire éclater la vérité sur cette non application de l’arrête de fermeture de Monsieur le Wali et c’est a vous qui aurais a répondre devant la justice pour ce crime contre l’environnement si ces habitants voulait aller plus loin sous réserve et je remercie Mr Khalli Hedna et tout les journalistes de setif info pour le travail qu’ils font pour toute la wilaya de setif
redhouane barachou :
c est vraiment aberrant d’entendre parler d’une usine en pleine agglomération avec tout ce qui peut résulter comme problème a savoir santé,environnement,sécurité,saleté...bruits de machine ??? je crois que c’est aux pouvoirs publics de mettre un terme a cette anarchie,et voyons comment une usine peut s’installer facilement en ville sans les autorisations préalables du ministere de l’industrie de la wilaya ainsi qu’une autorisation d’exploitation,j’estime qui il y’a de la souplesse de la part des autorités il faut vraiment bannir ces agissement et faire respecter les lois qui s’imposent ainsi qu’une légifération de l’activité industrielle.je condamne fermement cette situation et j’implore le premier magistrat de la wilaya a réagir
dédé :
Dans tout ça où sont les autorités ! et qu’on ne me dise pas qu’ils n’étaient pas au courant ou bien....
el haque vérité :
je déploreénergiquement les agissements dégradants du responsable de cette usine de plastique qui manifestement est animé d un esprit malveillant et attentatoire envers les habitants du quartier de la gare. Son activité en milieu urbain est intolérable, peu scrupuleux sur l état de santé des enfanrs, de leurs parents,et grands parents .La non application des décisions de m le wali et de la direction de l environnement par le responsable de l usine démontrent largement les complicités sous jacentent de l administration.BRAVO pour le journaliste m khallil hedna. COURAGE LES GARS DIEU EST AVEC LES DEMUNIS,
Commentaire n°112688 :
pour le moment le proprietaire de cette usine nauseabonde et ses sbirs de protecteurs n’ont pas compri que l’ere de l’arbitraire est depassée et que c’est le peuple qui decide ,de toute façon ça va etre fermée .Où sont mami sarmouk et bien d’autre.arretez de jouer les ignorant .
belamri de paris :
En tout etat de cause ,une enquette doit s’imposer quant à l’autorisation d’installation d’une telle usine en plein centre d’aglomération d’où les pots de vins .Décidement ces gens là ne comprennent toujours pas que l’ere de la dictature est ecrasée par le peuple qui denonce et obtient gain de cause
Commentaire n°112702 :
Il n’y a pas que cette usine qui pollue sétif el mag our comme disaient nos anciens avant qu’ils ne soient envahis. Rassemblez-vous messieurs les pourfendeurs et faites un tour à la cité dallas, hidhab, yahiaoui etc... pour constater le vrais massacre. Sachez que cette affaire vous dépasse, car l’unité de plastique n’est que l’arbre qui cache la forêt.
rue touati said :
on viens d’apprendre ke le propriétaire de la dite usine commence a déplacer ces machines vers un autre endroit et que ce n’est pas un leurre et j’espère que cet endroit est situé dans une zone d’activité la ou il pourra travailler tranquillement et non en milieu urbain et qu’il a compris la leçon
x :
el bariki avec les promotions a bon marche et maintenant les usines a la gare et demain rabi yeaalem ou va setif tout ce la parceque el beria gzaouna
Commentaire n°112713 :
Ce pue le fisc volé...
Commentaire n°112715 :
une usine vous dites ! ! ! arreter de charier a lui donner la valeur alors que ce n’est que de la khourda ds ferraille a transformer les dechets et elle est salissante et doit etre delocalisee vers la zone ZEA mais qui a autorise et qui a donne le permis avant une enquete PUBLIQUE COMMODO INCOMMODO des citoyens ; cherchons le fil .
loup blanc :
permettez moi d’apporté ma modeste contribution aux effets nocifs du plastique pour la sante et la nourriture a l’eau et a l’air que nous respirons , je compatie avec mes amies et amis de cette cité L’utilisation des plastiques Le plastique est en contact avec la majorité des produits alimentaires emballés. La plupart des contenants de lait sont maintenant enduits de plastique [4] et non plus de cire. On en vaporise sur les produits commerciaux et organiques pour en préserver la fraîcheur. Le plastique est même utilisé pour irriguer, pailler, envelopper et transporter la nourriture organique. Les bananes organiques sont maintenant envoyées par les grossistes avec un plastique collant enveloppant la tige coupée afin de protéger les bananes contre la moisissure noire. [5] Cette moisissure est contrôlée sur les bananes non-organiques en trempant la tige coupée dans un fongicide. Chiquita a indiqué qu’il s’agissait d’un plastique « convenable au contact avec la nourriture », ce qui veut dire que (...)
loup blanc :
Selon un scientifique du FDA avec qui je me suis entretenu, ce fongicide provient d’une formule de marque déposée qu’il ne connaît pas. Il n’en savait pas plus. Divulguer de l’information sur une marque déposée est illégal. [7] Tous les fabricants de plastique cachent leurs secrets de fabrication et ceci s’applique à la majorité des produits de consommation. Il est impossible de connaître les éléments chimiques contenus dans un plastique, à moins de payer le gros prix pour obtenir une analyse d’un laboratoire indépendant. Comment fabrique-t-on le plastique ?En quelques mots, le plastique est fabriqué à partir de monomères combinés à des polymères sous haute chaleur et pression, une méthode appelée polymérisation. Chaque fabricant possède une formule de marque déposée pour chaque plastique utilisé. Et chacun a recours à des additifs tels que des plastifiants pour la flexibilité, des filtres à l’esculine (UV) pour protéger contre la lumière du soleil, des agents antistatiques, des ignifuges, des colorants, (...)
loup blanc :
Le prix à payer pour le plastique. Le plastique est omniprésent autour de nous parce qu’il est pratique et peu coûteux. On nous dit qu’il est sans danger et qu’il peut sauver des vies. [8] Cette information émane de recherches scientifiques et de réglementations désuètes. Et, bien que le plastique sauve des vies à court terme, le dossier anti-plastique le voit d’un tout autre œil. On le trouve pratique parce qu’il est léger et qu’il résiste aux chocs ce qui est effectivement bien commode. Le plastique est fabriqué dans une multitude de couleurs et de finis ; on peut le plier et il est facile à façonner. Difficile de trouver un meilleur matériau non ? Regardons maintenant ce qui cloche. Si le plastique est aussi abordable c’est parce qu’une grande partie du coût de sa production est associée à son cycle de ‘vie’ – production, utilisation et destruction – et est absorbé par toute la population. Ce fardeau financier imposé à la société se manifeste par des augmentations d’impôts qui financent les (...)
loup blanc :
Qu’y a-t-il de si nocif dans le plastique ? Depuis des décennies, l’industrie du plastique nous trompe en nous assurant que la méthode de polymérisation lie les composantes chimiques de telle manière que le plastique est totalement sans danger et ne laisse aucune trace dans notre organisme. Ces informations sont erronées [9] vu que la méthode de polymérisation n’est jamais parfaite à 100%. Alors logiquement, il reste toujours des éléments toxiques volatiles qui entrent en contact avec la nourriture, l’air, l’eau, la peau etc. Le FDA et les industries agroalimentaires en sont tout à fait conscients. Pourtant, on dépense des millions de dollars en publicité et en information publique pour que les consommateurs soient amenés à penser que le plastique est sans danger. Les additives n’adhèrent pas au plastique et ils sont libres de migrer. Un exemple : sans additif plastifiant, le PVC serait rigide. Le plastifiant prend place entre les molécules du PVC, agissant comme un lubrifiant qui permet à ces (...)
loup blanc :
Les plastiques, leurs additifs et les autres chimiques nécessaires à sa fabrication peuvent être toxiques même à une très faible concentration. En fait, certains sont considérablement plus toxiques en faible concentration qu’en haute concentration. Ceci contredit l’adage des scientifiques du FDA qui prétend que « c’est la dose qui fait le poison » pour signifier que s’il y a haute concentration, il y a nécessairement davantage de toxicité. Il s’agit d’une interprétation d’un texte de Paracelsus, un alchimiste du 16 e siècle, où on lisait « Alle Ding sind Gift und nichts ohne Gift ; alein die Dosis macht das ein Ding kein Gift is » (Toute chose est poison, le poison se trouve partout, c’est la dose qui rend une substance empoisonnée) [11]. Ce dicton d’il y a 500 ans est pourtant à la base de plusieurs réglementations. À part les investigations conduites par divers laboratoires indépendants, institutionnels et académiques qui adressent eux chaque élément chimique d’un produit, les plastiques ne sont pas (...)
anonyme :
c est anormal
Commentaire n°112731 :
UNE CHOCOLATERIE EST-ELLE POLLUANTE ET LE CHOCOLAT DEGAGE-T-IL UNE ODEUR NAUSEABONDE ? Cette question s’adresse à : bichou , Inconnu, Staifi Citizen, bouedoi , residant-_rue_touati_said, el haque vérité, Anonyme-112688 et Anonyme-112715. ILS SAURONT LA SUITE DE L’HISTOIRE QUAND ILS AURONT REPONDU A CETTE QUESTION SIMPLE ET MECHANTE.
Commentaire n°112732 :
UNE CHOCOLATERIE EST-ELLE POLLUANTE ET LE CHOCOLAT DEGAGE-T-IL UNE ODEUR NAUSEABONDE ? Cette question s’adresse à : bichou , Inconnu, Staifi Citizen, bouedoi , residant-_rue_touati_said, el haque vérité, Anonyme-112688 et Anonyme-112715. ILS SAURONT LA SUITE DE L’HISTOIRE QUAND ILS AURONT REPONDU A CETTE QUESTION SIMPLE ET MECHANTE.
Commentaire n°112737 :
Le chocolat est bon à déguster, ne pue pas bien au contraire et il a des effets bénèfiques.........
Scarlett :
Loup blanc Oui, les portes ne pourront certainement pas fermées, mais qui est con et qui ne l’est pas ? To be or not to be ? Wath is the question ; l’humour rend intelligent et pacifiste. Le plastic, ici en France, disparait progressivement, en tout cas, dans les sacs pour provisions,, et probablement pour le reste des utilsations, car il faudra des dizaines et des dizaines d’années pour faire disparaitre le plastic, Le bon vieux panier en osier est revenu à la mode, de l’autre côté du gué. Merci pour votre exposé, Salam
Commentaire n°112758 :
LE PROPHETE (QLSSLL) A DIT : DJIBRIL (QLSSLL) A TELLEMENT INSISTE SUR LA VALEUR ET LE RESPECT DU VOISIN, QUE J’AI PENSE QU’IL ALLAIT ME DIRE QU’IL HERITERAIT.
Commentaire n°112831 :
LE PROPHETE QLSSLL A AUSSI DIT : AATI TARIK HAQAHA.
Htiers KESKES KORICHI :
Puisque les interpellés bichou , Inconnu, Staifi Citizen, bouedoi , residant-_rue_touati_said, el haque vérité, Anonyme-112688 et Anonyme-112715, n’ont pas voulu répondre à la question relative à la chocolaterie, je m’en vais vous conter son histoire. Avant l’ouverture de cette unité de plastique, l’un des héritiers KESKES KORICHI avait installé une petite unité de moulage de chocolat qui parfumait le quartier et ne causait aucune nuisance. Néanmoins, le voisin du côté de la gare (au sud) qui apparemment ne remplit pas les conditions de bon voisinage comme soulevé par Anonyme-112758, s’est permis de venir demander à maintes reprises au propriétaire de cesser le travail car cela dérangeait sa majesté. Sur conseil de ses aînés, l’héritier en question transféra cette chocolaterie ailleurs. Entre l’épisode de la chocolaterie et l’unité de plastique, il y a eu l’ouverture d’une station de lavage qui a mis à nu les rancœurs et la haine enfouies au fond de ces mêmes pétitionnaires. En effet, après l’ouverture de la (...)
x :
reponse a htiers feu keskes l okrichi c etait un brave et honnete homme d ailleur tout les voisins de ce quartiers etaient des braves gens les neguache les laameche..etc moi j ai passe mon enfance dans ce quartier j ai fait mes 3 annees premaires a l ecole adel avant notre deplacement a l ecole bougessa en 1974 je peut dire que pratiquementc est le seul quartier qui a garderla tradition du bon voisinage grace a ces enfants des vrais setifiens alors chers amis moi je suis avec vous
riverain :
la loi est la loi et un arreté de fermeture a été signe par Mr le Wali et on se basant sur l’enquete et que la commission intègre désigné a pris cette décision alors il faut appliqué cet arreté et d’apres ce que a constaté l’huissier de justice hier l’unité fonctioone encore alors ils auront a repondre a la justice maintenant et on s’enfou de ce que vous raconter heritier ou non
Commentaire n°113040 :
htiers keskes korichi avant tout Allah yerahmou wa wassaa alihe berahamtou mais pourquoi ce acharnement contre vos voisins vous voyez bien qu’il y a arreté de fermeture définitive de cette usine pour pollution de environnement et bruit engendré par les machines qui fonctionne 24sur 24 et qui travail encore aujourd’hui 01.11.2011au noir en fermant les portes comme si il était a l’arrêt mais ne vous enfaite pas car la loi sera appliquée très sévèrement contre lui car nul n’est au dessus des loi alors épargner nous svp vos histoires de chocolat et lavage et a ma connaissance personne ne c’est plaint de la menuiserie car les voisins estimaient le defunt korichi Allah yerahmou et pour l’unité de plastique appartient a des gens qui sont locataire du garage se trouvan rue touati (...)
htiers KESKES KORICHI :
Tout le monde a compris que les locaux étaient loués à une tiers personne. Mais quand vous demandez aux htiers KESKES KORICHI (Allah yarahmou) de cesser cet acharnement envers leurs voisins, vous poussez un peu fort monsieur Anonyme-113040. Etes-vous prêt à signer de votre propre nom comme les héritiers KESKES et apporter un démenti à ce que vous appelez l’histoire de la chocolaterie, de la station de lavage et du clarck. Nous allons vs rafraichir la mémoire en vous rappelant, que cette famille a été victime il y a qq années d’un vol de la part d’un de ses voisins et d’une autre tentative il y a qq jours seulement (les preuves existent). Donc, l’acharnement n’est pas de notre côté, M Anonyme-113040 . Nous, nous connaissons les pétitionnaires qui par commodité ou lâcheté se cachent derrière l’anonymat et sommes particulièrement outrés car la plupart d’entre eux ou leurs parents ont profité à satiété de la générosité légendaire de FEU KESKES (...)
setifien :
CHAMAILLER _ VOUS LES VOISINS ET LES HERITIERS MAIS DE GRACE EPARGNER LA MEMOIRE DE TONTON EL KORICHI KESKES QUI FUT UN EXEMPLE DE LA DROITURE ET DU CIVISME TEL QUE L’ON LE LUI CONNAISSAIT. allah yarhamou
x :
a tous les voisins de ce quartier meme aux heritiers feu keskes l okrichi honnorer sa memoire car c etait un homme qui vecu en paix dans lafranchise l honetete et le sacrrefice pour les autres c etait l exemple de l homme parfait alors svp laisser le au moins reposer en paix

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus