Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le cancre honore le brillant élève

jeudi 15 décembre 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Quand l’échelle des valeurs est bafouée, tout devient possible dans cet environnement où le savoir se place au dernier collège loin derrière l’avoir, où le trabendiste a plus d’égard que le travailleur producteur, où le tricheur devance le sérieux, mais si nous nous somme habitué à cette métastase ancré depuis des années durant, l’espoir demeure intact pour les générations avenir, pourvu qu’elles seront bien immunisées contre ce virus qui attaque sauvagement notre société.

L’introduction est ainsi faite à propos d’une cérémonie organisée par un CEM qui nous a habitué à des actions particulières et originales à l’égard des élèves brillants en invitant des médecins, des artistes, des écrivains, des enseignants en retraite, des universitaires, des gestionnaires d’entreprises… Bref des gens qui ont réussi dans leurs vies grâce à la science et au savoir et qui restent un très bon exemple pour la génération montante afin de les encourager à persévérer dans leurs scolarités, mais cette fois-ci les organisateurs ont commis une impardonnable bourde en invitant des joueurs du club de l’Entente, venus en survêt débraillé, coiffé à la hip-hop, claquette au pied et avec une arrogance méprisable n’ont eu d’égard à l’assistance, pourtant nombreuse et composée de parents d’élèves et enseignants du même collège.

Outrés, certains parents n’arrivent plus à gober ce comportement exaspérant de ces « Stars » sombres, pourtant déclarés « invités d’honneur » sans capital de savoir, ni même de culture bien précise pourront servir à ces jeunes élèves brillants, au moins dans une situation quelconque, de leur vie avenir. Carton rouge messieurs les organisateurs …


Partager cet article :
54 commentaire(s) publié(s)
Boumedienne el eulma :
Messieurs,avant votre constat combien amère meme, dans une action, heureusement, juste, protocolaire,peut on se poser la question sur les niveaux intellectuels educationnels et culturels de nos responsables : je pari que plus de la moitié de nos Walis n’ont pas le niveau du baccalauréat, également pour les Ministres (véritables meneurs de jeu) et autres Députés ou supposés cadres de la nation ne savent plus produire un discours d’une page en arabe sinon s’accrocher uniquement au francais des bougnols, leur seul moyen de baratiner encore dans une Algérie qui se cherche devant le Senat francais ou Si Medelci begaye et bave pour faire connaitre que l’Algerie aurait du etre rattachée à l’Europe depuis les accords de Rome (1957)et qu’elle est européenne plus que d’autres pays ; c’est dire qu’il n’est pas encore convaincu de l’établissement de notre Etat ( Ministre ?) et peut etre que la position palestinienne aujourd’hui est meilleure que la notre (...)
hanoucha :
Toujours égale a lui même notre ami Khalil,c’est l’irresponsabilité de nos pseudos MOUDARAA,dans le pays des impunités tout est possible pour ceux qui ont la mémoire courte au temps de l’ancien wali même histoire mais avec photo a l’appui sur ce même site,des joueurs du en survêtement débraillé,claquette au pied ,même en bermudas. Déja chkoune RAIS nta3 l’entente haya salam ou3alikom
irina :
Allah ghalab alaïhoum ! Qui leur apprend le savoir vivre ! Tout se perd à la vitesse de la lumière dans ce pauvre pays. Franchement je ne suis pas étonnée ; j’en ai vu de pire ; je n’ai jamais vu de ma vie un pays où l’on méprise avec tant d’arrogance l’intelligence, la culture et la hiérarchie des valeurs ( les vraies) !
nacer bensemra :
malheureusement ,il n,y a plus de reperes dans notre pays ,ou l,inculture de akfez ettich ,a ete erigee en regle et celui qui sait se tait et l,ignare se pavane sur le devant de la scene,quel exemple peut donner un analphabete dont la culture se situe dans les pieds,ou un responsable qui ne fait qu,annoner ,des phrases apprises par coeur ,a savoir barnamej fakhamatouh,ou la fameuse phrase d,un ancien president de la republique disant :bled li maendehech machakel,mahich bled ,ouahna el hamdollah maendenach machakel, ou lehdith ekeyass.
badis :
tout dis dans le titre de l’article ta vraiment tout compris cher hedna,Bon continuation
Citoyen lambda :
Qu’attendez vous de la part d’un secteur dont le premier responsable est en poste depuis 15 ans et qui n’a jamais été inquiété pour quoique ce soit ? Qu’attendez d’une gouvernance dont le premier responsable ne daigne même pas s’exprimer à ses gouvernants, y compris durant les moments les plus durs que traversent notre pays ? Lorsqu’on aura répondu à ces questions, on aura assurément résolu les 2/3 des problèmes qui gangrènent notre pays. Lorsqu’on aura répondu à ses questions, on aura assurément pris le chemin de la démocratie, c’est à dire la gouvernance véritable par le peuple. En attendant, ce genre de situations, aussi ubuesques soient-elles, seront normalisées, généralisées voire prises en exemple. Hélas et trois fois hélas !
Said :
L’idee d’inviter les joueurs de football a des ceremonies scolaires est bien situee, mais cela marchera bien dans les pays europeens, pas en Algerie. La plupart de nos joueurs, sauf une minoritee, sont illetres et mal eduques, ce sont generalement des gens qui ont rates leurs etudes, et parmis eux il y a meme des vouyous. Mais le football est la langue des jeunes d’aujourdhui, et tout le monde veulent etre un footballeur pour faire de l’argent et de la Maarifa. Un simple footballeur dans un club moyen est paye 100 millions par moi, tandisque un universitaire touche en moyenne 10-15 millions, ou est la justice ??? En europe au moins les joueurs sont des artistes et de vrais professionels, mais chez nous c’est la mediocrite, meme au plan nationale on invite les beurs a jouer pour nous. Cependant, il ne faut pas etre etonne du comportement des joueurs, car meme ceux sont suppose etre eduque et itellectuels sont aussi des vouyous. Par example, je peut vous affirmer qu’ils ya des (...)
Commentaire n°116539 :
Comment apprendre à ces ignorants le savoir vivre et les règles protocolaires lorsque il y a à peine deux semaines l’un deux international de surcroit et meilleurs buteur du championnat a été déshabillé en plein match parce qu’il ne savait pas que son short doit être de la même couleur que ceux de ses coéquipiers. Ou étaient l’entraineur et Serrar lui qui sait tout en foot ?C’est ça le professionnalisme BAHDELTOUNA RABI BAHDELKOUM.
bichou :
Toujours l’insolite !!!
ali :
bravo monsieur le directeur,tu es un vrai sétifien car l’entente et ain fouara c’est sétif.on te connais travaille et laisse dire et faire.....
nawel :
pourquoi tu dis du mal sur notre cem,ça m’a fait plasir de voir ces joueurs en face et c’était mon souhait a les voir uniquement a la télévision.pourquoi tu n’as pas parlé de toufik mezaache qui était aussi a la fete et qui nous a bien régalé.on te connait ,tu aimes les initiatives et j’aime lire tes écrits mais cette fois tu me déçois car tu as touché a notre cem si bien réputé.domage....
Kamel El Guelmi :
A l’image du pays et depuis que one two tree viva... est devenue un hymne national. Moufdi Zakaria a eu tord de se tortiller la cervelle pour nous pondre ce poème qui fait vibrer les morts alors qu’il aurait dû prendre tout simplement un microphone et aller nous enregistrer n’importe quelle connerie des gradins de nos stades. Il faut faire ce que aiment nos jeunes . ce sont eux la majorité et ce sont eux qui ont la capacité de nuisance et de destruction . Qu’ils fassent ce qui leurs plait mais qu’ils foutent la peine à nos pseudo politiciens et surtout qu’ils foutent la peine aux puis de pétrole de Hassi Messaoud. Les jeunes aiment le ballon et les politiciens aiment ce que aiment les jeunes. Si les vieux avaient ces qualités , nos politiciens auraient remplacer Kassamen de Ce malheureux Moufdi par n’importe quel chez d’oeuvre de Baggar Hadda . tous les moyens sont bons pourvu que Hassi Messaoud soit épargné et écarté de l’image politique populaire et économique du reste des algériens. C’est (...)
r hadjab :
Merci Mr Hedna tout est bien dit
tintin130 :
Si l’enseignement était performant pourquoi cette prolifération d’écoles privées, etc ? En plus les créateurs et responsables de ces institutions n’y mettent même pas leurs enfants , ils préfèrent les scolariser à l’étranger !!! Où est le sérieux dans tout cela ? Il n’y a que le fric qui comptent pour le corps enseignant, hacha les quelques honnêtes, ils se comptent sur les doigts d’une main !!!
TAOUS :
Bien parlé Mr KHALIL.. Merci ! Pourquoi cacher le soleil avec le tamis.le directeur a invité des gens de son niveau et de son genre. Toujours du folklore dans cet établissement. C’est marrant !!!
Nacerus16 :
Cette histoire s’est passée il y a plus de 20 ans dans le centre nucleaire de Ain Oussara , aprés une breve visite ministerielle , le directeur du dit centre sort de son tiroir une demande d’emploi faite au meme centre , la dite demande a été paraphé par l’ancien directeur qui repond au demandeur : demande rejetée pour insuffisance intellectuelle , le demandeur en question n’est autre que l’actuel ministre de l’education national ,il est en poste depuis plus de 18 ans , on ne peut faire d’un ane un cheval de course ya si Khalil
loup blanc :
un tableau sombre effectivement mon cher ami khalil, mais « À l’école préparatoire, je m’étais fait remarquer surtout par une expression perpétuelle de surprise, qui ne passe pas, à tord ou à raison, pour une marque de grande intelligence, et me faisait juger un peu simple… » Ces mots sont d’Anatole France, prix Nobel de littérature en 1921. En les lisant, nous voilà bien forcés de nous poser quelques questions. Et notamment sur la capacité de notre institution scolaire à juger certains enfants. Voilà ce qu’écrivait un des ses professeurs dans un bulletin de notes de France, Mr Allain, en 1856. L’écrivain engagé a alors douze ans : « Insouciance et légèreté. Il ricane à chaque instant ; une mouche le distrait ; leçons peu sues, un devoir non fait […] nonchalance extrême… » Voilà le regard de notre institution sur l’un de nos génies des arts, reconnu mondialement comme tel quelques années plus tard. On peut s’amuser à trouver de nombreux cas similaires : André Gide (1869-1951), prix Nobel à son tour en 1947, décrit (...)
loup blanc :
Mon but n’est pas ici de tirer à boulets rouges sur l’éducation nationale. Il y a aussi des réussites, cela va de soi ; des artistes, ou autres chercheurs qui eurent une scolarité brillante. Non, je désire simplement mettre en relief ce gros défaut qu’elle porte en elle, et qui dure depuis des décennies : la tendance à sous-estimer certains enfants qui ne rentrent pas dans le moule scolaire, pour une raison x ou y. Là aussi, je ne dis pas : tous les cancres sont de futurs génies. Soyons précis : certains élèves turbulents ont su, en grandissant tenir leurs « promesses » et s’opposer aussi aux lois de la société, pour terminer leur parcours au tribunal, ou même pire. D’autres, peu enclins à fournir des efforts devant une tâche scolaire, ont conservé leur fainéantise toute leur vie. Je mets ces cas-là de côté ; mon propos n’est pas de chercher ici des solutions pédagogiques. Il manque encore une dimension dans l’évaluation de certains enfants dans le cadre scolaire. Ceux qui n’y réussissent pas car c’est trop (...)
loup blanc :
À moins qu’il ne faille revoir nos critères de réussite dans notre organisation sociale : que l’on prenne en considération, du moins, que ceux qui sont couronnés par la gloire, qui connaissent la fortune, ne le méritent pas toujours ! Que c’étaient leurs professeurs qui avaient raison, dans leur adolescence, de les coiffer du bonnet d’âne. Qu’ils sont de mauvais guides spirituels. Des noms ? Vous avez sûrement chacun le vôtre en tête. Je ne cherche pas ici la polémique. Faut-il décidément admettre qu’ils ne portaient rien en eux de positif dans leur plus jeune âge ? Ou bien, plus certainement, cette enfance difficile leur a-t-elle servi à construire leur génie, dans l’opposition au système ? Leur personnalité avait-elle besoin de ce conflit pour se forger et devenir ce qu’elle fut ? Plus précisément : furent-ils géniaux parce qu’ils en bavèrent à l’école ? En voilà une vraie question ! Plutôt que de tenter d’y répondre, je préfère conclure par le paradoxe d’Anatole France, toujours lui, qui, contemplant son (...)
Tlidjene :
Des joueurs qui perçoive des centaines de milions et signe avec leurs empreinte,look hip hop,voitures de luxe c’est l’exemple et le but recherché par le plus endurant des ministre au monde.C’est voulu ya djamaâ il faut casser cette école pour reigner après en maitre incontesté.rabi youltaf
UN PSEUDOCANCRE :
Les cadeaux du CEM st payés pas ces ententistes waw ils st généreux comme tjrs .C’est le cancre qui porte les bagages ya si KHALI .
Commentaire n°116572 :
Sentiment bas de jalousie
SETIFIEN DE L ANGAR :
Pourquoi inviter des cancres, que peuvent ils inculquer aux gosses. Ce ne sont que des analphabètes incultes. TAKALABET EL MAWAZINE YA NASS pour l’anecdote : Un ex joueur de l’entente actuellement exilé au Koweit s’est vu apostrophé au niveau d’une banque (BDL) n’est ce pas monsieur T.H par une admiratrice pour un autographe s’est contenté de lui dire ( MAANDICHE OUALAH MA AATAOUNA ) Traduction / je n’en ai pas il ne nous ont pas donné. vous voyez le niveau de ces stars adulés par les sétifiens.
Commentaire n°116583 :
Des cancres gouvernent le pays Des cancres dirigent plusieurs wilaya. Des cancres sont à la tête de centaines de daira. Des cancres décident de l’avenir de nos enfants et étudiants. Des cancres vont restés dans ce bled car c’est leur milieu propice, par contre, la majorité des brillants élèves vont vite comprendre à l’âge adulte que leurs places sont ailleurs et qu’ils ne peuvent cohabiter avec des cancres. Leur destination future : l’exil.
dahmani nabil :
SALEM POURRAI-JE AVOIR LE NOM ET ADRESSE DE CE cem , merci nabil
scarlett :
Le cancre Il dit non avec la tête Mais il dit oui avec le cœur Il dit oui à ce qu’il aime Il dit non au professeur Il est debout On le questionne Et tous les problèmes sont posés Soudain le fou rire le prend Et il efface tout Les chiffres et les mots Les dates et les noms Les phrases et les pièges Et malgré les menaces du maître Sous les huées des enfants prodiges Avec des craies de toutes les couleurs Sur le tableau noir du malheur Il dessine le visage du bonheur Jacques Prévert Salam aux cancres du monde,
INconnu :
Quand on ne vaudra que par son capital humain, scientifique , culturel et que ce modèle sera largement ancré dans les têtes et les esprits .... peu importe comment on s’habille , l’essentiel est ailleurs et parfois le détail signe la faille de l’absurde
Wahed ma ysalni :
A ce que je sache, ce sont les « brillants élèves » qui paient les salaires exorbitants de ces cancres de joueurs sans éducation (oui je sais, le wali, le maire el houkouma, etc..., mais il y a aussi les supporteurs qui remplissent les stades) Que la société se désintéresse du football et ces cancres ne deviendraient pas des icones.
19 :
parler au vide pour que le vide nettoie votre parole. Citations de Christian Bobin
TAOUS :
Le cancre ,la ou il va, il laisse sa trace. A BON ENTENDEUR !!! Nawel, comment sais-tu qu’il s’agit de ton CEM, Est-ce ton commentaire ou celui du cancre ? Tous les lecteurs demandent l’adresse de ce CEM et toi tu défends ton CEM.
yakout :
le cancre ,la ou il va il laisse sa trace .A BON ENTENDEUR !!!! Nawel comment sais-tu qu’il s’agit de ton CEM ?Est-ce ton commentaire ou celui du cancre ? Tous les lecteurs demandent l’adresse de ce CEM et toi tu le défends.
patriote :
Tu me déçois Mer Hadna
patriote :
le cancre est partout, et à celui qui a dit que le premier cancre c’est sidi lmoudir tu lui arrive même pas à la cheville. sidi lmoudir c’est un vrai lion. mais comme dit le proverbe quand ça vient de si bas ça ne touche même pas mes talents.
sétifien :
c’est grave de toucher a la dignité des gens.on a entendu parler de hachoud c’est un enfant bien éduqué et d’une honorable famille.parfois monsieur khalil on oublie qui nous sommes et le chameau n’a pas vu sa bosse.domage pour toi que tu écrits ce genre ....
zazi :
pourquoi tu dis du mal sur notre cem ;c’est pas gentil de ta part.si notre directeur a invité ces joueurs c’est par notre consentement surtout HACHOUD ,et il a exaucé notre voeux.merçi notre directeur,on t’aime .une élève récompensée.
réaliste :
si le journaliste dit des choses bien sur vous....waw c’est le meilleur et si il critique positivement en relatant un fait médiocre qui pourra avoir un impact negatif sur les eleves, ehhhhhhh c’est la cible de tout le monde et il est contre vous.......c’est en se critiquant positivement qu’on pourra avancer. monsieur le directeur de ce CEM, faites une auto critique et exploiter bien cet article pour mieux changer et evoluer. Chapeau Monsieur Khalil, t’as été toujours impartial et réaliste dans tes ecrits. je vous salut et on a pas besoin de léches bottes.
mmeeee :
comme si sétif s’est vidés des hommes de cultures, de savoir et de sciences........on n’a trouvé que des joueurs en claquettteeee................c’est vraiment trés decevant en plus dans un etablissement scolaire
iqra :
A patriote.... < TALON s’écrit avec ON.Justement on peut deviner tes talents .
ain azel :
Je voudrais bien être aussi cancre que ces footballeurs. Je suis universitaire, et je peux vous assurer que notre milieu est tellement pourri que vous ne pouviez l’imaginer. Un jeune adolescent va trouver son bonheur avec un footballeur connu qu’avec nous, universitaires. Réussir dans la vie, ce n’est pas seulement faire des études et devenir médecin, ingénieur... c’est trouver la voie du bonheur ou on se sent bien. ou on est respecté... Maradona, Ribery (c’est relatif), n’ont jamais étudié, mais ils déplacent des foules et ils sont plus connu que notre pays entier. Réussir dans le foot n’est-elle pas une preuve que le bonhomme est intelligent, doué ? Non monsieur, le foot n’est pas pour les cancres. Tout le monde peut réussir dans ses études, il faut seulement s’appliquer, avoir les moyens matériels, mais en foot, il faut être vraiment doué et ce n’est pas donné a tout le monde. Le mot cancre est vulgaire, c’est une insulte a l’encontre de jeunes qui n’ont rien fait de mal et qui sont, j’en suis sur, (...)
Scarlett :
Ain Azel Ribery ne déplace pas des foules, il est plutôt englué dans des scandales, A côté de Zinedine, il ne lui arrive pas à la cheville, Salam
hanoucha :
a patriote,ah oui fi chitta beyen té vraiment champion
salim de masgouaa s/ maatossa :
A NAWEL ET CE HADNA MINKOUM OUA ILYAKOUM. Y A QUE VOUS DEUX QUI CONNAISSEZ CE CEM.....ET NOUS ? LES CHIENS ABOIENT LA CARAVANE PIETINE ? ...MEME HISTOIRE AVEC CE SUPERMAN OU PLUTOT SUPER ELU. ON EN SAURA RIEN, DU DEJA VU ,,’EPOQUE BOUMEDIENNE. LE COURAGE N’EST PLUS ALGERIEN , JE LE VOIS PLUTOT SYRIEN.
IGNARES :
Mais bon sang, donnez l’info complète ou rien du tout. De quel CEM s’agit-il, pourquoi faire dans la confusion en ciblant tout CEM. Ceci pour le droit d’information. Pour le commentaire, nous sommes dans un pays de médiocres, géré par des incultes incompétents ; donc rien d’étonnant de ce CEM et même le Wali a reçu ces stars ignorantes en survets et claquettes plusieurs fois en leur remettant même des chèques d’encouragement !!!! et à leur tête leur fameux staff dirigeant Serrar-Hammar (exemples d’ignares, ça rime bien d’ailleurs) mais qui ont bien réussi leurs affaires sur le dos de l’ESS, sans faire d’études........alors faut pas s’étonner dans le pays des miracles !
Gomez :
C’est la marque d’une société malade. Le sport a empoisonné notre quotidien au point qu’il s’exerce dorénavant sur le même registre que les besoins primaires– boire, manger ou dormir. Le foot est tellement omniprésent à travers les communications de masse (télé, radio, presse écrite, internet, tous supports publicitaires, etc.) et les conversations du quotidien (« t’as vu le match ? » et tout ce qui va avec…) qu’il est devenu un fléau social. Les jeunes sont déjà mal barrés comme ça et leur proposer des joueurs de foot comme modèles ne va contribuer qu’à les égarer davantage. Nos jeunes ont une image imparfaite de leurs personnalités. Cette insatisfaction de l’image de soi les pousse à chercher des repères pour se construire, des personnes qui leur servent de modèles. Ces icones représentent une forme embellie de la réalité. Les jeunes cherchent à s’identifier à eux. Là, les parents et leurs profs à l’école peuvent intervenir, les accompagner et leur proposer des références qui collent plus à leurs (...)
nassima :
لقد اصبت مرة اخرى يا سيدى خليل غيرتك على العلم والثقافة بدت وافحة بارك الله فيك على هدا الشعور النبيل واعرف انه كل ما تقصده هو ان اللعبين ليس مكانهم ميدان تربوى و لكن ميدانهم الملاعب و الجماهير و ليس تلا ميد نجباء ونجوم مدرسة تربوية الدين هم بحاجة الى نجوم علمية ناجحة تكون لهم قدوة للمستقبل اما السيد المدير حبه للوفاق انساه مهامه التربوى مما جعله يخلط الامور تمنياتى لك سيدى خليل مواصلة مكافحة السلوك السيىء و شكرا
ozmo :
A Mr HANOUCHA. Bravo !Tu as tout compris ,tu es vraiment intelligent.C’est toi qui mérites le nom de champion et non pas ce brosseur (patriote).
ozmo :
A HANOUCHA.Bravo !!Tu es vraiment intelligent,tu as tout compris.C’est qui toi .mérites le nom de champion et non pas ce brosseur (patriote)
patriote :
à iqra je vise le mot talent et pas talon. car chacun excelle dans un domaine et chacun a ses talents. le jeune que Mer hadna malheureusement qualifie de cancre est un brillant joueur de football. le cancre ne peut faire les exploits qu’il fait lors des match. dommage, tjrs à courir derrière les futilités et oublier le plus important. personne ne s’est demandé POURQUOI MER HADNA A ECRIT CET ARTICLE ???????????????????????????????? EN PLUS CET IMAGE QUI ILLUSTRE SON ARTICLE JE LA TROUVE VRAIMENT NULLE et venant d’une personne de son niveau c’est grave, quand on dit la vérité c’est de la chitta quand on dit du mal , quand on critique sans preuves, bravo oui sidek lmoudir c’est un homme qui se donne à fond dans son travail, qui sacrifie tout pour son travail, et personne ne lui arrive à la cheville je le répète. aller le demander aux élèves de ce cem, aux profs de ce cem et ils vont vous répondre, les gens qui travaillent, qui font de leur mieux ne sont jamais apprécié, ils sont (...)
patriote :
apparamment ozmo et hanoucha vous avez tout compris, bons élèves, ha ha ha ha
hayla :
l’article est explicite.........quand les le mediocrité se place au dessus du savoir....les cancres se maniféstent.....pauvre pays

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus