Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

On rétrécit les routes et on supprime les trottoirs…

mardi 10 janvier 2012, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Cela se passe à Sétif ville à l’aube de l’année 2012, plus précisément au niveau de la clinique Redjah, où des « illuminées » ont fait limiter l’accès des automobilistes vers Tbinet et la cité Bouaroua en « réduisant la chaussée de route à cause des travaux de terrassement effectué par une entreprise qui s’est vu accordée un permis de construire d’une promotion immobilière ...

Pis encore, on a même fait interdire l’accès aux vehicules poids lourds et possible dans les prochains jours, ordonner la fermeture pure et simple de cette route, très fréquentée par les automobilistes, surtout en période de pointe.

Alors que le citoyen s’attendait à une amélioration effective pour le cadre de vie, la fluidité de la circulation, la création d’espaces verts et j’en passe, à Sétif ville, et pour nous mettre au parfum d’une gestion sans aspiration, on supprime les trottoirs (comme ce fut le cas devant le siège de la wilaya et au pan du « fameux » projet Park mall), on rétréci les routes et on éventre les chaussées …

On fume du thé et on reste éveillé, le cauchemar continu même en 2012 !!!


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
khali :
un ministre de l’intérieur de passage dans une ville de la wilaya de sétif, dans les années 90, a posé une stéle pour le lancement d’un projet qui n’a jamais vu le jour quelque semaine plus tard un baron du FLN, soit disant ex membre de l’aln, est vevu avec un buuldozer jeter cet amas de béton armé et de marbre dans un oued tout proche, pour iriger une batisse dont le rez de chaussé est devenu une boulangerie le foncier est une proprité privé des barons du pays celui qui s’avanture risque perdre la vie
Commentaire n°119595 :
salam, c est juste pour poser une question merci pourquoi ne pas avoir parler de la visite du Cheikh abdellah el mosleh a Sétif !franchement c etait un evenement a ne pas manquer mais pourtant vous n en avez pas parlez !!!je suis vraiment decu !!!
Beaumarchais :
l’anarchie totale, les chantier doivent etre en normes de securité, cloturés et jamais toucher aux voies publique et si c necessaire par moment pour entrée engin ou sortie la faut des agents du chantier qui organise la circulation c de leur responsabilité et ne jamais la bloquer, ya des arretés municipaux a elaborer avec tous les details du bon deroulement du chantier sans leser et nuire personne, a respecter avant de donner le permis de construire, et informer meme les voisins en cas de nuisance et auront leur parole a participer dans l’elaboration de l’arreté sans jamais empecher a la realisation du projet, tout ça c l’incompetence des autorité municipales et la demission des riverains a valoir leur droit, salam khoroto
Si Khoutir :
Ya si Anonyme-119595, si tu parle de ton Si Abdellah El Mosleh, sa visite s’est limité uniquement en un cercle, faute d’information et qu’a fait si Abdellah pour les pauvres (les musulmans du printemps arabes) qui s’entretuent. Sans rancune.
filou :
Un peu de bon sens Mr khalil , ce sont des mesures de sécurité , puisque le projet jouxte la rue .
hams :
c la respenssabilité de l’apc de setif totalement absente c la catastrof monsieur dib est occupé il veut unautre mondat les trotoirs les feux rouges et les routes c leurs derniers soucis .bonne année 2012.
KOUKHOU :
Monsieur KHALIL HEDNA, Je vous attends à la rue Djebel Boutaleb,vous munir d’un appareil à Photos pour garder un beau souvenir de Chaines et de Barres de fer peints en rouge et blanc, interdisant le stationnement aux usagers qui transitent par cette ruelle tellement etroite et retrecie encore pour que Samir l’employé de la Poste gare son véhicule sans regarder le retroviseur.
nazi :
(tous ce qui est arabe est faux)un dib dans une bergerie...!
ziad :
a Mr anonyme tu ne sais pas que les grands evenements a setif c’est l’entente quant a la visite du cheikh c’est 1 non evement j’espere que tu m’as compris
SOS Labass :
Routes retrcies,mentalites retrecies...a l’image de votre pouvoir...Reveillez vous...!
simlimm :
De toute façon l’urbanisme et l’architecture reflètent le degré d’organisation et d’instruction de ses occupants et ses faiseurs ! Oui, ça arrive même dans les sociétés les plus avancées de couper une route pour des raisons de travaux ! Comme tout les domaines ont a du chemin à parcourir pour atteindre un niveau dit acceptable concernant les travaux publics et la construction. A voir, les responsabilités sont partagées : Du chef de chantier, ses compétences, son entreprise, les bureaux d’études et du contrôle, le devoir des municipalités ! . ;...etc etc, ces gens si ne sont pas tes cousins se sont tes voisins.. ; ; si ne sont pas tes voisins se sont tes copains peut être......autrement dit je suis responsable de l’état où nous nous retrouvons aujourd’hui..... vous êtes responsables d’une façon ou d’une (...)
frustré :
y’a pas un seul trottoir répondant au minimum des normes de qualité ,j’ai l’impression comme si ces trottoirs/routes n’étaient construite que pour justement être friables ,déformables ,et catastrophiques TOUJOUR NECESSITANT LEUR RECONSTRUCTION ( li ghayatine fi nafsi ya39oub) en plus c’est pas des trottoirs c plutôt des Crottoirs dégueulasse !!!(7achakoum) trop de saleté de papiers ,de mégots de cigarettes ,de bouteilles de plastic... les éspaces pseudo verts mis à terre ( je ne sais pas ce que l’arbre a commit comme crime pour qu’il soit traité de la sorte dans ce pays )... c très amère ,très malheureux ,mais malheureusement le peuple Algérien est TROP mal éduqué ,illa man ra7ima rabi ... rabi yjib l kheir
Mzab :
1...Il faut aménager cette cite du cote pont chemin de fer 2... Il faut aménager trottoir coopérative tawfik qui de 15m de largeur 3... Coopérative tawfik n’a pas le droit de façade commerciale sur cote route principale ? 4... Oued bouaroua attention ? Attention ? 5... Servitude oued ? Ou elle et ! Merci architecte urbaniste de l APC de setif.
nacer bensemra :
cet article me rapelle les fameuses fausses pistes de rachid makhloufi ,il part dans une direction pour entainer avec lui les defenseurs adverses et ouvrir la voie a ses coequipiers,tout çà pour dire que ce trottoir est plutot situe a ain chougha, apparemment les rapaces ont obtenus toute cette zone,qu,en est t,il.
champs Elysée :
ou sont passé les Normes, les cahiers des charges, que font les contrôleurs architecturaux de la Wilaya ? Inspiré vous du Baron Haussman, des grands artéres et voie piétonne réalisé à Paris au 19 eme siécle. je souhaite que de bonnes choses à Sétif, et aux Sétiens.
bichou :
lA POPULACE EST DE CONNIVANCE DU MOMENT QU’ELLE OBSERVE BETEMENT LECOURANT DES CHOSES SANS ROUSPILLER. LE CAUCHEMARD CONTINUE FORCEMENT !
salim rochdi :
Monsieur Khallil soit un bon journaliste ou quitte le métier cette route a été rétrécis pour cause d’affaissement de terrain lors des travaux de fondation ainsi que l’interdiction des poids lourds par mesure de securité,c’est tous.Mais je lis les intenautes s’allumés comme des allumettes, sans savoir les causes.comme on dit CHEF FAR OUAMAA. je vous dis une chose lnos journalistes ne se déplace sur terrain,ils reçoivent les informations et photos pour les publiés.
Ghani :
Pour être honnête(s)...Nous nous devons avouer, que même avant le début de ces travaux, cet axe était restreint, et difficile, surtout aux heures de pointes comme l’auteur le dit... Il faut aussi avouer que nos entrepreneurs ont pris la mauvaise habitude, de se permettre de déposer leur produits de construction a même les trottoirs, oubliant que les trottoirs tout comme les chausses, sont une propriété public, et que l’on ne peu pas les utiliser a sa guise... Mais, pour le cas cite par l’auteur, comment faire pour remédier a cette situation ?...il y a-t-il une autre alternative ?...Personnellement je n’en vois aucune a part celle d’arrêter les travaux, ou de demander au promoteur de se faire une nouvelle route qui contourne cette axe...Est-ce faisable ?... Fumer du thé, et s’efforcer de rester éveillé, ne stoppera pas le (...)
alpha5000 :
Ahdar ouala ma tahdarche ! Ce n’est pas une situation particulière à Sétif. Faites un bilan, rien n’est resté debout ! Où est Sétif de l’époque ! Où est Alger la blanche de l’époque ! Où est Constantine, Oran, Annaba et j’en passe.
Ghani :
Pardonnez moi, mais j’ai lu pas mal de lecteurs se demandaient pourquoi Setif info n’a rien publie sur la visite du CHeikh Abdelah el Moslih...C’est qui cheikh Abdelah el Moslih ?...Jamais entendu parlé...
oualid laifa :
sans oublier la mauvaise etat des route de notre ville et précisément la route de beaux marché menant a la wilaya et aussi les trous a la cité elhidhab en face de maison serir,personelment se nouveau wali commence a m énerver dire que il na rien fait de puis sa venu.
Commentaire n°119786 :
tout a fait d accord avec vous mr ziad on nous parle que chose qui non pas d intéret moi je l ai su dimanche au cours de l emission de 19h sur iquraa c est lui qui la dit qu il etais venu a setif !!! enfin no comment !!!
ziad :
tout a fait Mr anonyme no comment .l’entente l’entente l’entente les industriels et l’entente le wali et l’entente serrar et l’entente hamar et l’entente .et dire que cette entente n’a gagnée qu’1 coupe unaf et 2 coupes arabe.oooooooo si seulement c’etait le taraji tounsi ou essad el quatari qui ont participés a la coupe du monde des clubs

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus