Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ESS Infos : La JSK en point de mire

mardi 6 décembre 2005, écrit par : Nedj

Les Ententistes qui sont rentrés de Constantine les mains vides, une fois de plus, n’ont pas eu droit au repos qui était d’usage, sous le règne de Zekri, et s’activent pour
rectifier le tir, à corriger les fautes commises et améliorer le cas échéant leur rendement devant leur permettre d’engranger les résultats attendus par les Sétifiens, très déçus par les prestations et le butin récoltés par l’équipe à milliards. Sans transition ni intermède, la bande au duo Belhout-Mansour a, repris l’exercice vendredi avec bien entendu un travail spécifique
pour les joueurs ayant évolué la veille et un autre pour le reste des troupes. Afin de préparer et dans les meilleures dispositions le match face à la JSK qui sera sans nul doute, l’affiche de la journée, le staff technique sétifien qui a augmenté en début de semaine la
charge avec la programmation d’un biquotidien, le samedi, a axé le gros du boulot sur les duels, les tirs de loin, la détente et la maîtrise du ballon que les partenaires de
Lahlou perdent rapidement. Le travail psychologique n’a pas été négligé d’autant que le collectif qui voyage mal, commence bel et bien à douter. Pour l’entraîneur Mansour, rien n’a été laissé au hasard. « Les derniers matchs nous
ont permis de déceler les manques et insuffisances du groupe, qui a très bien réagi face au CSC. Il est vrai que le match de la JSK est à la fois important et difficile pour la suite des évènements, et ne fait pas l’objet d’une préparation spéciale sachant que le championnat est long et que la décantation ne s’est toujours pas faite aussi bien en haut qu’en bas du tableau », souligne le Palestinien qui tient à préciser : « Pour ne rien vous cacher, le staff ne se focalise pas uniquement sur ce match qui ne représente qu’une étape dans le parcours de
l’équipe qui retrouvera, avec le plan tracé, son rythme et l’envie de se défoncer sur un match. Cela ne veut nullement dire qu’on ne donne pas l’importance voulue à
cette rencontre qui peut, dans le cas où le groupe sortirait vainqueur, être un autre départ de l’équipe qui
mérite mieux au vu de ce qu’elle a montré ces derniers temps... » Interrogé sur le onze qui doit affronter la bande à Chay, il dira : « Il ne faut pas anticiper sur la composante d’autant qu’on n’est pas à quelques heures du match. Et puis, ne comptez pas sur moi pour vous fournir ma feuille de route. » Le Palestinien a, à l’instar des autres Ententistes, la JSK en point de mire. Cette autre affiche qui se jouera sans nul doute à guichets fermés,
sera le moins qu’on puisse dire digne des précédentes éditions qui ont été de tout temps palpitantes, ouvertes et surtout indécises.

Fellahi : « Une victoire contre la JSK nous relancera »

Du statut de remplaçant, vous voilà avec le brassard ?

Hadj Mansour, qui me connaît bien, m’aide beaucoup pour que je retrouve mes sensations de l’exercice écoulé. La reprise du brassard qui m’a fait plaisir, ne m’a pas pour autant aidé à retrouver le chemin des filets, qui me tournent le dos depuis un certain temps.

La défaite du CSC est restée en travers des gorges, non ?

On ne peut dire autre chose d’autant qu’on produit un bon football qui a été ponctué par une égalisation nette et claire, mais l’arbitre en a décidé autrement. Cela dit, on méritait, au vu de la prestation, mieux que de rentrer bredouilles. Le foot est parfois injuste.

Pourquoi, selon vous, l’Entente ne voyage pas bien, ces derniers temps ?

Je n’ai pas d’explication précise à vous donner à ce sujet. Le calendrier et les absences pour diverses raisons
de nombreux titulaires et la méformed’autres sont, à mon sens, les raisons de ces voyages infructueux qui ne vont pas s’éterniser.

Le calendrier vous propose, ce jeudi, la JSK...

On est désormais habitués aux caprices du calendrier. La venue de la JSK peut être l’occasion idoine pour nous relancer d’autant que l’équipe, qui prend goût aux batailles, est décidée à se surpasser pour s’offrir le leader kabyle qui ne sera pas facile à secouer.

Le match de lundi face au MCA ne jouera-t-il pas un vilain tour à votre adversaire ?

La JSK qu’on ne présente plus, un club qui possède un effectif étoffé et qui a des atouts, peut à mon avis, surmonter ce handicap. Cela dit, la multiplication
de rencontres peut d’un autre côté jouer en défaveur des
Canaris.

Avez-vous les moyens de les contrer ?

On est bien armés pour contrer n’importe quelle formation. C’est la malchance qui a joué les plus mauvais tours à l’équipe qui peut se payer le plus costaud des adversaires. Avec l’actuel état d’esprit, le onze qui bosse
bien est en mesure de bousculer la JSK qui possède autant de points forts que de points faibles. A nous d’en profiter.

Les Kabyles espionnés

Profitant du match retard JSK-MCA, l’Entente a délégué un
espion pour voir la bande à Chay à l’oeuvre. Et prendre, le cas échéant, des notes sur la manière de faire de
l’actuel leader qui est craint du côté de Aïn El Fouara où l’on considère cette affiche comme un important virage pour les gars du duo Belhout- Mansour qui travaille
avec un effectif pratiquement au complet.

Telbi attend son heure

Comme le club phare des Hauts-Plateaux est en manque de joueurs devant meubler le vide du milieu. Ce compartiment étant le plus grand souci du onze, l’incorporation du jeune Annabi Telbi, qui épate de jour en jour le staff technique, met ce dernier devant un grand dilemme. Doit-il ou non mettre dans le bain ce jeune au talent reconnu mais manquant d’expérience face à l’ogre kabyle, qui peut dans le cas où les choses tourneraient mal porter préjudice
à la carrière de Telbi ? Chay, le coach kabyle, a, avec l’incorporation des réservistes tels Meftah Rahim, Oussalah, Hamlaoui et autre Meftah Rabie, franchi sans
casse le pas. Pourquoi Mansour et Belhout ne le lui emboîteraient-il pas ?

El Hadi par ici et Adel par là

S’il y a un Ententiste qui fait le plus parler de lui par médias interposés, c’est incontestablement le transfuge de l’USM Annaba, El Hadi Adel, qui est annoncé aux quatre coins du pays. Une fois, il est de retour à Annaba, une autre, il est pressenti du côté du MCA qui a, semble-t-il, écarté toute idée de reprendre Amrane. Aux dernières
nouvelles, l’enfant des Zibans est, nous dit-on, convoité par l’USMB qui veut, selon certaines indiscrétions, le troquer contre Farid Touil, un autre joueur qui ne brille pas cette année à l’instar de Adel. L’on nous dit, en outre, que l’USB, le club de sa ville natale, est très intéressé par les services de « Careca » qui n’a encore rien prouvé à l’Entente qui a beaucoup misé sur lui. Tout comme sur d’autres noms n’ayant été en fin de compte que l’ombre d’eux-mêmes.

Derradj rechute

Décidément l’enfant terrible de Khelil joue de malchance. Dimanche dernier, et lors d’un exercice, Yacine, qui a été incorporé face au CSC, et ce, après une absence de 450 minutes, s’est blessé au genou. Sachant que la dernière apparition de Yacine remonte au match ESS-USB, durant
lequel le meilleur buteur de l’Entente, de l’exercice écoulé, a joué 57 minutes. Avec ce coup du sort qui va priver Derradj du choc de jeudi, la guigne pourchasse ce remuant attaquant en mesure, au vu de sa prestation lors du dernier derby, d’aider la somnolente attaque sétifienne
qui a pourtant coûté des milliards.

Bouali fustigé

Les Ententistes n’ont toujours pas digéré la manière avec laquelle M.Bouali avait dirigé le dernier CSC-ESS. Le but refusé à Derradj qui n’était pas en position de hors jeu est la cause de la colère des Sétifiens. Ces derniers, nous dit-on, ont dressé un rapport détaillé, envoyé à la commission nationale d’arbitrage qui aura en dernier ressort à se prononcer sur le cas de ce directeur de jeu qui ne sera pas de sitôt oublié par les Ententistes considérant que l’homme en noir les a privés d’un nul qui
aurait été, selon eux, plus équitable.

Bourahli et Amrane purgent

L’attaquant Bourahli et le latéral droit Mounir Amrane, qui n’ont pas joué face au CSC à cause d’un match de suspension, et ce, pour cumul de cartons, seront de la partie face à la JSK, un gros morceau qui attend les Ententistes qui doutent et ne voyagent pas bien.

Quatre joueurs sous la menace

Hadj Aïssa, Zarabi, Fellahi et Lahlou sont sous le coup d’une suspension automatique d’autant que les joueurs précités ont deux avertissements chacun. Ces Ententistes sont donc sous la menace d’un troisième synonyme de « repos forcé » d’une journée de championnat.

Vers un échange Zarabi-Messali

Comme la date d’ouverture du mercato approche à pas de géant, les spéculations et les informations relatives aux mouvements des joueurs qui ne sont pas arrivés à s’imposer dans leurs nouveaux clubs, vont bon train. Ainsi, l’on apprend que l’ex-Koubéen Zarabi, qui n’a pas convaincu grand monde du côté de Aïn El Fouara, est sur le point de
retourner dans la capitale, au PAC plus précisément, en échange avec le Sétifien Messali qui n’a pas beaucoup joué avec le Paradou qui carbure bien ces temps-ci.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus