Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Démantèlement d’une unité clandestine de production de pâtisserie

mardi 24 avril 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les éléments de la police judiciaire de la Sureté de la Wilaya de Sétif ont démantelé ce mardi une unité clandestine de production de pâtisserie installée au niveau de la cité « Laararssa » à Sétif, pour absence d’hygiène et de registre de commerce .

En effet, un véhicule de marque-Herbine" a été intercepté sur les lieux sur le point de charger une quantité importante de pièces de pâtisserie et de gâteaux destinés pour la vente.

Lors du contrôle, une quantité de 14000 pièces de petit four cannelés a été saisie. Il s’est avéré par la suite que ces produits destinés à la consommation ne respectent pas les règles élémentaires d’hygiène. Les analyses bactériologiques des produits ont confirmé la présence de germes qui les rend impropre à la consommation .


Partager cet article :
41 commentaire(s) publié(s)
setifffffffffffffffffffffffffff :
vraiment des canniballes :::::: :
massi :
Ya Layale ce n’est pas votre usine n’est ce pas ?
Naceri.A :
Et si Les éléments de la police judiciaire de la Sûreté Algérienne aller faire une visite du coté de Sonatrach, Présidence d’El Mouradia, APN, Ports et Aéroport, Banques et Douanes, Administrations et services des impôts, service d’hygiène, les APC et APW, Cevitale, et autres milliers d’importateurs...Certainement, ils comprendront l’origine du mal Algérien !!!! De toute les façons ce démantèlement arrangera plus les importateurs !!!!
Commentaire n°135626 :
Il y en a tellement ...Le pauvre n’a pas suffisamment de piston rien de plus....Allez voir du côté de boissons aux cyclamates et autres édulcorants cancérigènes c’est plus meurtrier..
setifiste :
de la poudre aux yeux ...... je ne cauttionne pas ce qu’ils ont fait les fameux pattissier mais c’est a l’image du pays tout le monde trafique du plus petit et plus haut n’est ce pas bouteflika meme toi tu trafique alors .....et la sureté qui arreter la patiseerie c’est des voleurs aussi ... et ansi de suite tout le monde vole dans ce pays
makrouta :
Ce genre de fabrique pullule a Setif.Il faut simplement faire un tour du cote des cites residentielles pour humer l odeur de toute sorte de patisserie , de confiserieet de menuiserie et tutti quanti.Il faut declarer la guerre a ces voleurs et assassins.Ils tuent les gens en leur vendant de la pourriture,ils ne declarent pas leurs salaries qui tavaillent dans des conditions tres penible et fuient l imposition.Il faut leur mener la vie dure.Il n y aura pas que le simple fonctionnaire qui paye ses impots regulierement.AlorsMrs des impots,prenez votre courage a deux mains et la chasse et ouverte.Surtout un bon conseil:Ne vous laissez pas embobinner.Cest illicite devant DIEU.
karim :
tout le monde sait et tout le monde mange dans les cafe alort ne jouer pas les innocent qui savent rien ils sont partout sur toutes la wilaya et ils travaille on equipe alort pour dire que les autorites ne le savent pas c est que du mensonge comme leur vote et tous ceux qui derige ce payer
Commentaire n°135638 :
Si c’est le commencement de la fin des clandos, pourquoi pas ? On passe tous devant des garages fermés devant lesquels on sent de fortes odeurs de pâtisserie... Alors, la moindre fraude est un délit, et c’est l’ouverture de l’informel à grande échelle. Ces petits fours qui sont vendus à l’étal dans les rues ; c’est flagrant qu’ils sont fabriqués dans des garages. Ne prétextons pas nos faibles revenus de clients pour acheter du n’importe quoi ou plutôt des saloperies qu’on veut nous fourguer. Qui va en pâtir ? nos enfants, car même les confiseries sortent de ces garages.
bichou :
TOUT EST MALPROPRE CHEZ NOUS ! FAUT PAS S’ETONNER ; TELLE EST LA POLITIQUE DE SA FAKHAMATOUHOU.
amar el hendi :
il existe beaucoups de fabriques clandestine à Lararssa,( tissu, chocolat, patisserie, etc.) ou sont elle passés les commissions mixtes de controle ?? faites des rondes régulières et vous vous en aperceverez du danger réel. pour cela, il faut pénaliser le propriétaire de la fabrique et celui du lieu de fabrique (le local). tappez plus fort pour que cette mafia soit anéantie une fois pour toute.
berbere57 :
faudrait dénoncer tous ces producteurs clandestins car ils portent atteinte à la sante de la population.
ahmed :
berkkkkkkkkkkkk c est deguelasse et impropre
mimi :
laisser les jeunes travailles si ils ont trouver des facillites dans les papiers ils n oronts pas travaillers ont noir allers voirs les grand voleures qui travailles en plein jour les autres ne sont que des pauvres qui veullent vivre sans vollers
Chaoui :
La mauvaise graine ne crève jamais..!
Commentaire n°135665 :
Là interviennent les vrais valeurs morales d’un musulman. Il ne faut pas prétexter la précarité pour justifier tel ou tel comportement. Arrêtez de vous lamenter sur c’est la faute à.... . Le bon comportement commence par soi-même. C’est vrai que c’est difficile de refuser un emploi dans de tels endroits quand il faut survivre, mais c’est contribuer à enrichir ces sans foi ni loi. Mieux vaux placer un étal et vendre (et encore, ne pas vendre n’importe quoi) et je suis pour (ça permet de démarrer). Car accepter de travailler pour ces hors la loi c’est être à leur merci. C’est accepter leurs conditions de travail immorales. C’est valable pour tous les travaux au noir et on le sait tous.
Commentaire n°135666 :
1 UNITE DECOUVERTE, BABABA.............ET LES AUTRES. Ce n’est pas le rôle de la police qui a d’autres chats à fouetter, mais celuis des services des fraudes dont les responsables sont plus concernés par autres choses.
hadj ahmed :
Il s’agit là d’un problème de santé publique qu’il faut gérer avec lucidité et de manière responsable, au même titre que les épidémies et autres fleaux tels que - l’amiante, - les peintures toxiques, - les sirops antitussifs, - les crèmes cosmétiques, - les ordures jonchant les places publiques, - la pollution des véhicules lourds sans contrôle technique, - la contamination des nappes phréatiques. - etc... etc... etc... Il faut ajouter à cela que c’est un bonheur pour nous de ne pas posséder de centrale nucléaire. Tous ces désordres et menaces pour la santé publique sont directement liés au facteur humain et à l’irresponsabilité qui l’accompagne. Les solutions existent mais il faut les trouver dans le bons sens que chacun mettra en oeuvre, mais est-ce la priorité absolue du citoyen moyen et des responsables qui se jettent à corps perdu vers l’eldorado des rentes confortables (...)
azizen :
Que les services d’hygiène fassent des tours dans les cafés de la ville et demandent la provenance des différentes pâtisseries étalées dans les présentoirs et vous verrez que les clandestins pilulent dans la ville. Allez voir les abattoirs clandestins au niveau de AIN TRICK et autres et vous ne mangerez plus de viande.
ahmed :
avant de dire n importe quoi car vous croyez que meme ceux qui sont autorisés sont en regle en hygiene deja les boutiques qui laissent les sachets de laits et elben dehors au soleil le pain a la poussiere etcccccccccccc meme la patisserie pendant le ramadhan reflechissez un peu avant il y a beaucoup a faire avec ce peuple la , un fois j ai posé la question a l epicier pourquoi tu laisse le lait dehors il m a repondu pour queles gens voyent que j ai du lait vraiment n importe quoi ce qu il m a repondu alors cherchez l erreur
Assocation Protection du consommateur de Sétif :
Le Président Nous vous informons que l’association pour la promotion de la qualité et de la protection du consommateur de Sétif s’est constituée partie civile dans cette affaire ainsi que dans celle relative à la saisie de grande quantité de vinaigre impropre à la consommation saisie par les mêmes éléments de la police judiciaire du 11ème arrondissement dans le même quartier (laararssa) ainsi que dans d’autres affaires plus graves touchant la santé des consommateurs. Le propriétaire de cette unité clandestine a déclarer aux éléments de la police que ce gâteaux qui été emballer dans des boites est destiner pour les bovins..... hé ! oui on nous prend pour des vaches.
iskandar19 :
Oh c super ces visites surprises à de tels établissements, alors que nous citoyens de la cité hachemi et plus précisément le pathé de maison en face la cité AADL, souffrant d’une abbatoire clandestine , toutes nos corresspondance sont réstés sans suite et particulierement les services d’hygiene de l’APC se sétif. Un élu local a même constaté l’existence de cette abbatoire par les odeurs dégagées par l’abbatage clandestin de vaches il a essayé de nous aider mais malheuresement et comme on dit une seule main ne peut pas applaudir, qui commande dans ce bled allahou aalam, mais surement les corrompus , les incompétents, les sous qualifiés , les inconscients, et les beni oui oui. Demander à Mr Mansour chef de !............. à la section d’hygiene de l’APC il en sait des choses. hassbia Allah wa niâama el wakil signé iskandar ex (...)
azzedine 91 :
Bonjour a tous Il faux signaler aussi que sur les comptoirs des cafétérias algériens il y a de la pâtisserie exposés au moches et de toutes insectes. C’est une question de mentalité Si la mentalité change dans le bon sens il n’y aura pas de vente de ce genre de produits, et il ya d’autres, lait exposé au soleil.......................etc. etc. La propreté fait partie de notre religion. El nadhafatou mina el imane oual aoussakhou mina echaitane
Commentaire n°135709 :
c comme ca que ses ont enrichit les gens et j’en passe
azou gaz :
on a atraper le coupable qui fait male a l algérie ????? c gents veule travalliers un grand payeer ? pas nombreus ? et on trouve pas de solutions on cherche toujour le plus facile comme tchipa et pourtant ya une fin pour tous le materielle rond les gent fou aalamate el djehle ?????toute chose ya solution ?mais pas en algérie l algérie on parle de chkora et maintenent EDUCATION CHKORA LOL VIVE LALGERIE LES BELLES ANNEES 1970 ET 1980 ET APRES ON ET DEVENUE NO 1926
raina rai :
moi meme,j’ai eu l’occasion de visiter une fabrique de chocolaterie a setif dont le directeur est un ami a moiet j’ai constaté l’absence flagrante de toute norme d’hygiène et a partir de là j’ai eu une idéé assez négative du produit de consommation fabrique localement car les sérvices de contole de la qualite et de l’hygiene qui sont les résponsables en fermant l’oeil pour quélques billets de ....et en mettant en danger de mort réelle toute une population qui n’et plus en sécurité dans un soi-disant pays souverain avec des institutions modèrnes.
ahmed :
oui c est la mentalité qu il faut changer et quand je vois que certains accuse l etat la franchement je comprend pas et oui c est la mentalité qui doit changer quand je vois des choses comme cela je suis ecoeuré
dallas :
il a paye tro d impot l annee derniere c est pour sa il avait tro de feuille a remplir alor ne mangeait pa de mille feuille ok mdr
KOUKHOU :
Son proprietaire doit etre executé sur une place publique.
Gavroche :
no comment
Commentaire n°135749 :
le laxisme de l’état et la mauvaise foi du citoyen chacun il fait du commerce à sa manières ,pas d’hygiène ,pas impot benifice 100% aprés il part à la mecque et devient hadj bougateaux !!!!!!!!!!! rabi yostor in chaâ allah des maladies ELLE EST OU LA CONSIENCE HUMMAINE YA KHAWTI
Commentaire n°135752 :
C’est à nous consommateurs de réagir. Il suffit d’avoir le réflexe de faire des remarques quant à la qualité du produit et surtout de refuser d’acheter en le disant au commerçant. Moi, perso, ça m’est arrivé à maintes reprises d’évaluer un produit et de le refuser soit parce que le frigo ne marche pas ou fonctionne en veille, soit parce que le produit est exposé sur le trottoir et tripoté et retripoté par les gens (pain), soit parce que ce n’est pas emballé sous film alimentaire (entaille saucisson à l’air libre), soit parce qu’il vous met les croissants et les cocas dans le même sac en papier ma3lich i tkel, et j’en passe. Tout ça à cause d’ une sous-estimation de soi-même très répandue chez nous ; à savoir : hna 3arab. Il faut renverser la situation : nous ne sommes pas à la merci de ces brigands. Fini le temps des pénuries et de ces fameux quotas d’antan. Ce sont nous les consommateurs qui faisons vivre ce commerce des sans (...)
Commentaire n°135753 :
bonsoir, soyez serieuxvous penser qu’il ya une seule fabrique faites une tournée apres 17h et vous verrez le scandal(rien qu’a la cite arrasa il y a autant de fabrique de gateaux que d’habitant
hadj ahmed :
Ceux qui nous gouvernent d’une main de fer on fait pire, font pire et continueront à faire pire ... jusqu’à quand ? jusqu’à plus soif ! mais ils sont plus assoiffés que le désert !
Commentaire n°135772 :
normal normal normal normal c nous qui consommons tou
bengigui aicha :
c’est l’anarchie totale personne n’est à sa place je constate que Sétif dans le temps était mille fois mieux il n’a aucune culture aucun loisir les gens sont de plus en plus grossiers et mal élevés. alors coté santé non parlons pas c’est la débandade . l’état est totalement absent les malades livrés à eux même aucun respect pour même les malades qui sont entrain d’agoniser vous vous dites musulman avant cela il faut être humain bien entendu ils ne le sont pas .à quoi sert d’aller construire 120 mille mosquées à rien pourquoi ne pas construire des hôpitaux - des parcs d’attractions et loisirs pour nos enfants des théâtres des cinémas des salles de danses de music un peu d culture pour cette génération que nous sommes entrain de tuer .effectivement le système l’état est un état criminel ils ne font rien ils sont totalement absent (...)
bengigui aicha :
Où va l’Algérie ? Mohamed Boudiaf avait visé très juste situation sociale et politique en Algérie ont dépassé la dérivé c’est un crime . nous vivons la loi du plus fort le grand mange le petit c’est la jungle tous les responsables et sans exception sont des lutins .
G/Lamri :
En Algérie,il faut une volonté politique pour combattre les hors la loi, (cette fabrique clandestine n’est rien par rapport aux autres méfaits),le mal en Algérie vient de l’absence de facturation (il faut combattre la facture fictive),d’où l’absence de traçabilité des marchandises.Une véritable faune de malfaiteurs s’enrichissent sur le dos des Algériens,est-ce que l’état peut faire rendre gorge aux spéculateurs qui ont amassé des fortunes par la spéculation sur la pomme de terre par exemple.Un autre exemple, allez trouvez du ciment, Messieurs les auto-constructeurs à son prix fixé par la loi,chiche !!!,le sac de ciment au noir vaut plus que le double du tarif fixé par la loi,que font les autorités pour juguler ce fléau ?,trois fois rien.A Sétif comme à travers toute l’Algérie,nos villes regorgent de tous types d’activités au noir ceci va de l’enseignement (cours de soutien),au transport (les fameux clandos),des maçons,peintres,plombiers electriciens,mécaniciens etc... qui bricolent au noir.Mais hélas rien (...)
dallas :
IL NOUS RESRTE PLUS QUA MANGE MAKROUT DE LAID FAIT A LA MAISON BIENSUR
DADI MOUNOU :
bravo karim :tout le monde sait et tout le monde mange dans les cafés alors ne jouez pas les innocents qui savent rien ils sont partout sur toutes la wilaya et ils travaille on equipe alors pour dire que les autorités ne le savent pas c est que du mensonge
essonne :
hygiene catasrophe c est vraiment deplorable,commenty peuveut-il mettre tout sa en vente
Abbaoui Abdelhamid :
Souk Abacha est un vivier de microbes a ciel ouvert.Tout le monde s,en accommode .Du beurre,du fromage,des yaourts,des oeufs ;et j:en passe.Ce n ;est pas un scoop cette unité clandestine.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus