Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Objectif « espaces verts » : Les jeunes des 1006 logts font des émules !

vendredi 8 juin 2012, écrit par : Amar Djerrad, mis en ligne par : Boutebna N.

Lorsque nous avions décidé de parler de ces jeunes qui avaient pris l’initiative de prendre en charges les « espaces verts » mitoyens à leurs immeubles dans notre article intitulé « Des jeunes de la cité des « 1006 logts » (cité Merrouche Kaddour) prennent en charge les « espaces verts », nous étions certain que cela allait faire des émules !

En effet, nous sommes heureux de constater que d’autres jeunes, de la même cité, se sont organisés, eux aussi, pour s’occuper de ‘leurs’ « espaces », devenus dépotoirs par l’incivisme de certains, pour le rendre « vert » comme celui de leur voisin. Après des quêtes d’argent entre eux renforcées par des dons de quelques habitants soucieux, ils ont commencé par l’achat de palettes en bois à 50 DA pièce pour les démonter et les transformer en clôtures. Nous avons vu une quinzaine de ces jeunes à l’œuvre, même à 20h 30 (voir photos),au bas de leurs immeubles,sur une aire transformée, pour la circonstance, en atelier de menuiserie. Ces jeunes comptent, d’après leurs dires, faire de ce terrain (voir photo),assez grand, un jardin planté d’arbres et de fleurs, un endroit de repos,où il fera bon de rester, dans un proche avenir.
Ils demandent simplement à l’APC de les « aider » surtout pour dégager les tas de détritus solides issus du nettoyage, de leur fournir les « plants » dont-ils ont besoin et aussi si possible un réservoir pour eau qu’ils alimenteront eux-mêmes.

Il reste que certains habitants, se plaignent-ils, doivent faire l’effort de respecter l’environnement en s’imposant un minimum de règles. Celles, au moins, de respecter le travail de ces jeunes, qui sont leurs enfants, en évitant de re-polluer les espaces qu’ils assainissent. Les pouvoir publics doivent de leur côté, avec leurs services de contrôles, veiller à appliquer la loi dans toute sa rigueur en matière d’environnement en réprimant, si nécessaire, tout dépassement et ne pas attendre que les problèmes s’accumulent pour devenir des matières/arguments pour ceux ayant des projets funestes. Les tournées doivent être régulières et systématiques et non attendre une hypothétique plainte d’un citoyen.Il reste encore ces logements qui font l’objet de transformation où les déchets, qui en découlent,sont jetés sur « l’espace vert ou aire de jeu » mitoyen. Il y a encore ceux qui s’arrogent le droit de greffer des ‘excroissances’ à leur appartement du rez-de-chaussée, sans se voir inquiétés, donnant une vue désagréable. Certains jettent toujours les ordures de façon aléatoire en n’assimilant pas encore que le sachet à ordures se met dans la poubelle et non à côté ou jeté par la fenêtre etc… Ce sont là encore d’autres incivilités dont-il faudra se défaire car touchant la sécurité et l’hygiène publique.

Restons cependant avec ces jeunes pour les féliciter pour cette volonté et cet esprit civique de s’occuper de leur environnement pour leur bien-être et celui de la communauté en espérant que d’autres jeunes d’autres cités, à Sétif, prennent exemple. Car, comme l’on dit : ‘qui ne fait rien, n’a rien !’

Enfin, réitérons-leurs nos bravos en souhaitant qu’ils continuent dans ce genre d’actions pour notre bien à tous !


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus