Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Recrudescence des vols et agressions

samedi 17 décembre 2005, écrit par : Fares Rouibah

Les agressions et les vols de voitures sont devenus monnaie courante du côté de la capitale des Hauts-Plateaux, où il ne fait plus bon vivre. Ainsi, un universitaire a été agressé mardi dernier à la cité Boussekine, avant d’être délesté de son véhicule (Peugeot 307). Un autre citoyen a subi le même sort, une fois le ralentisseur situé non loin de la laiterie de Mezloug (localité distante de 9 km au sud du chef-lieu de la wilaya) franchi. Ayant oublié ses clés à l’intérieur de sa voiture (Kangoo), un laitier de la cité Yahiaoui (Tandja) a payé mercredi dernier, cash son « imprudence ». La multiplication des vols prend des proportions alarmantes, d’autant que ces voleurs agissant le plus souvent en groupe de deux ou trois trouvent un malin plaisir à saccager les vitres et le tableau de bord des véhicules pas facile... à dégarnir. Afin d’atténuer les effets pervers de l’insécurité qui envenime la vie des habitants, des opérations coups-de-poing s’imposent.

el watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus