Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ES SETIF : Faux pas interdit

lundi 19 décembre 2005, écrit par : Nedj

À peine remis de leur défaite face au Paradou AC, la sixième depuis le début de cet exercice, les camarades de Farès Fellahi seront en appel aujourd’hui à l’occasion de la venue de l’USMAn. Un rendez-vous que les Sétifiens ne doivent en aucune manière ratée afin d’atténuer un tant soit peu la déception des supporters, qui ne cesse de grandir au fil des jours, qui, eux, commencent véritablement à mettre en doute les capacités de leurs capés pour les voir finir la saison en haut du tableau. Toutefois, il faut dire que la mission des gars des hauts-plateaux cet après-midi ne s’annonce pas de tout repos. En effet, restant sur une victoire face aux criquets jaunes, les coéquipiers de Ouichaoui, qui semble retrouver une seconde jeunesse, effectueront certainement le déplacement à Aïn El Fouara avec la ferme intention de tenter d’accrocher les locaux et revenir à la maison avec un résultat probant. Devenus ces dernières années la bête noire de leurs hôtes du jour, les Annabis auront à cœur joie de confirmer cette règle et repartir chez eux avec au moins le point du match nul qui fera leur affaire. “Je pense qu’il faut gagner ce match d’autant qu’on joue chez nous. On tentera de rééditer les quelques bonnes phases de jeu qu’on a fournies jeudi dernier et surtout concrétiser devant les bois. Cependant, on doit rester vigilants”, nous a confié à ce propos le coach sétifien Belhout. Par ailleurs, cette rencontre aura un cachet particulier pour l’entraîneur de l’équipe phare de la coquette, Djamel Menad, qui sera à coup sûr l’attraction de cet énième derby sétifien-annabi puisqu’il aura en face de lui un joueur qu’il ne porte pas dans son cœur, à savoir Issaâd Bourahli et avec lequel il a eu des démêlés la saison dernière lorsque l’ancien baroudeur des verts a drivé l’USM Alger. Un face-à-face qui promet beaucoup, notamment pour le renard des surfaces sétifien qui aura l’occasion de lui prouver de quoi il est capable même si ce dernier vit un passage à vide depuis quelques semaines. Côté effectif enfin, le staff technique des noir et blanc composé de Belhout et Cheniti ne devra probablement pas changer trop son échiquier à l’exception de deux ou trois joueurs. C’est le cas de le dire concernant Bensaïd et Lahlouh, lesquels ne seront pas de la partie en raison de suspension. Selon toute vraisemblance, Delhoum, Saïdi ou encore Zarabi pourront prendre leur place au sein du onze ententiste.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus