Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ESS 2 - USM An 1 : Raïs délivre les siens

mardi 20 décembre 2005, écrit par : Boutebna N.

En venant au bout difficilement des Tuniques rouges annabies, I’Entente de Sétif vient de mettre ainsi un terme à la suprématie de son adversaire du jour durant ses trois dernières saisons. Le début du match fut à l’avantage des locaux qui ne vont pas tarder pour se mettre à l’évidence puisqu’à peine à 5’ de jeu, Fellahi, suite à un coup de pied arrêté des 20 mètres, faillit de peu trouver le chemin des filets des bois de Benabdelkader. Avec des intentions purement offensives, les locaux qui vont poursuivent leur pressing, vont se créer d’autres occasions de buts. Yekhlef, quelques minutes plus tard sur son côté préféré, déborde avant d’effectuer un centre minutieux qui ne trouve personne à la réception. Il a fallu attendre le quart de jeu pour voir enfin les Tuniques rouges amorcer une attaque grâce à Athmani qui a été à lui seul un véritable poison dans la défense ententiste. Bien servi en effet par Boudar, il manque de peu les bois de Mezaïr suite à un tir croisé 16’. Cependant, les Sétifiens vont se procurer une belle opportunité pour secouer les filets des visiteurs. Bourahli, dans le périmètre de vérité, est latéralement descendu par un défenseur annabi, l’arbitre de la rencontre Abdelsamed ne branche pas et laisse l’avantage. Ziaya à l’affût rate lamentablement 33’. La fin de ce premier half est à l’actif des hommes de Belhout qui vont rater d’autres occasions nettes de trouver la faille à l’image de celle de Bourahli qui rata complètement sa reprise alors qu’il était bien placé. En seconde mi-temps, le jeu s’anima davantage, notamment de la part des coéquipiers de Defnoun qui vont dominer outrageusement leur vis-à-vis.
Et comme il fallait s’y attendre, les Noir et Blanc parviennent à ouvrir enfin le score par l’inévitable Bourahli. En effet, profitant d’une hésitation du défenseur Fofana, le renard des surfaces ne trouve aucune peine pour secouer les filets et délivrer les supporters présents 59’. Après cette réalisation, la bande à Menad va sortir de sa coquille. L’entrée en jeu de Bensaïd va donner du tonus à son avant-garde, ils vont tenter quelques incursions dans le but de niveler la marque.
Et ce qui devait arriver va se produire à la 81’. En effet, suite à un corner, Bensaïd profite du mauvais dégagement du portier sétifien Mezaïr pour remettre les pendules à l’heure (81’). Dans les dernières minutes de la partie les Aigles Noirs tentent le tout pour le tout et réussissent à inscrire le but de la délivrance grâce à Raïs qui venait à peine de faire son entrée sur le terrain après une frappe lointaine qui ne laissa aucune chance à Benabdelkader alors qu’on jouait l’ultime minute de la partie. Une victoire qui fera certainement du bien aux troupes de Abdelhakim Serar pour aborder la suite du parcours sous de bons auspices.

F. R
Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus