Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Lycée Ibn Rachik : Pourquoi l’ajournement des inscriptions des élèves du CEM Errazi ?

mercredi 5 septembre 2012, écrit par : Nasser, mis en ligne par : Boutebna N.

Comme tous les élèves des CEM qui se propulsent en première année des lycées après leurs réussites au cycle moyen , ceux du CEM Aboubakar Errazi doivent s’inscrire préalablement au lycée où ils ont reçu leurs affectations .Pour ces derniers ,il sagit du lycée Ibn Rachik.

Contrairement à leurs camarades collégiens provenant des autres établissements ,ceux du CEM Errazi et à leur grand étonnement ,ils se sont vus ajourner leurs inscriptions à des dates imprécises au motif qu’ils doivent encore attendre pour pouvoir le faire et ce en fonction du nombre de places disponibles .Dans le cas contraire, ils se verront repartis dans d’autres établissements . C’est ce que rapportent quelques parents d’élèves inquiets .

Pourquoi nos enfants doivent-ils attendre davantage , plus que leurs camarades des autres CEM pour s’inscrire ? C’est la question que tout le monde se pose sur le pouvoir de décision d’acceptation ou de refus et surtout comment et pourquoi nos enfants doivent ils attendre encore indéfiniment alors que la rentrée scolaire est prévue dans quelques jours ?


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°151300 :
Que fait notre moudir de l’éducation pendant ce temps ?
Nothing to do here :
On se cherche des problèmes pour rien. Cela fait une semaine qu’ils attendent ces pauvres élèves avec la peur au ventre de ne pas être inscrit ou d’être jeté encore plus loin de leur lieu de résidence. Réaction normale ne sont encore que des enfants. Après 50 ans d’indépendance on en est encore à ces comportement ? Et cela vient en plus de Ibn Rachik ! Le directeur de cet établissement doit se ressaisir un peu sinon la prochaine fois nous en diront un peut plus sur les vrais motifs. Nos enfant ne sont pas des bêtes.
Nothing to do here :
La direction de l’éducation vient de répondre par un communiqué rapide et clair en invitant les élèves à aller s’inscrire.
Ahmed :
Si les choses étaient faites normalement il y a une semaine, comme ailleurs, il n’y aurait pas eu tous ce monde qui se bouscule devant le lycée surtout suite l’injonction de Direction de l’éducation ordonnant l’inscription de ces élèves.
c pas moi Beaumarchais rire ! :
le directeur doit pas faire payer les eleves comme un lache, ils ont eux leur affectation a son lycée doit les inscrire c pas sa proprieté privé et aprés si ya probléme de place pedagogique a la direction d’education d’assumer son erreur, et pas les eleves a les demoraliser et lee toucher au fond de leur sentiment, pour moi, les parents d’eleve l’association doit saisir la justice, c comme ça, car leurs enfant ont été lesé de leur droit et leur interdire d’y s’inscrire alors ont tous les documents d’etre affecté a Lycée Ibn Rachik, qu’il a eu que des directeur montagnards, et biensur a l’image de leur direction d’education, allah la trabahom okel mine al boueb li a directeur

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus