Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Université de Sétif : La colère des étudiants

jeudi 22 décembre 2005, écrit par : Boutebna N.

La résidence universitaire Mohamed Lamine Débaghine, jouxtant le deuxième pôle universitaire d’El Bez de Sétif, a connu dans la nuit de mardi des faits gravissimes. En effet, suite à une rixe, un travailleur a tenté d’agresser à l’arme blanche un étudiant.

Cette bagarre est à l’origine de la fronde des camarades du résident. Ces derniers, qui se sont, dans un premier temps, rassemblés devant le resto central de la résidence, ont investi le lieu précité qu’ils ont quelque peu saccagé. Des tables ont été, nous dit-on, endommagées et des actes de pillage signalés. Les tentatives de l’administration de calmer les esprits surchauffés n’ont pas abouti. D’autant que ces troubles ont perduré jusqu’à une heure tardive de la nuit. Ce fait ayant éclaboussé l’établissement sus-nommé vient de faire l’objet d’un communiqué de l’Union générale estudiantine libre (Ugel) qui dénonce que l’agression et les actes de destruction ne peuvent, selon le même document, être un moyen de dénonciation et de revendication.

Kamel Beniaiche


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus