Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Chute mortel d’un jeune à la cité Kerouani

jeudi 20 septembre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Un jeune homme aurait chuté d’un bâtiment durant la soirée de ce mercredi à la cité Kerouari (Ex Les Abattoirs), selon une information qui circule sur des réseaux sociaux.

Ce jeune procédait à la mise en place d’une antenne parabolique au niveau de son domicile avant de perdre son contrôle.

Ce choc causé par cette chute a provoqué le décès de la victime suite à plusieurs fractures.

Pris en charge par les pompiers, il a ensuite été évacué en direction du CHU de Setif.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
H.F :
Allah yarahmou, il était mon voisin, c’est vraiment choquant mais kadara allaho w macha’a fa3al, allah ywase3 3lih w ysaber 3ayeltou (la photo n’est pas correcte, ce n’est pas notre cité)
Commentaire n°152923 :
allah yarahmou que le bon Dieu ai son Ame ,mais réglé un parabole la nuit est très dangereux ,
KHNOUNA :
Avait-on besoin de montrer la photo de ce jeune décédé ( au moins par respect pour sa famille) ?
Delwi :
Rabi Yarehmou
EL-HEDI :
QUE DIEU AIS SONT AME... MAIS LA SECURITER ...?BRICOLAGE ...PROVISOIRE...LE FIL DE FER EST ROI EN ALGERIE...!LES TERRASSES SONT UN DANGER DE JOUR COMME DE NUIT LE FER A BETON QUI DEPASSE, PAS DE REMBARDE...? ECT ECT LA PRUDENCE EST DE MISE...?
Commentaire n°152967 :
Salam alikoum Il faut que ces histoires de parabole cessent.ça me rappelle le jeune Rézig Hakim qui est tombé au même endroit et pour le même problème.A l’avenir, c’est à l’entrepreneur de prévoir ce genre d’installation dans une parabole collective , à installer sur la terrasse du bâtiment et inaccessible aux locataires. Allah yarham .
mohamed haddad :
elahe yarahmou sabere pour sa famille maktoube ellahe
osmani mehdi zitoui :
allah yarham pour sa famille
islam guivara :
Rabi Yarehmou
aek :
ellah yerhamou we sabar ayeltou
johnny Matouk :
que dieu le tout puissant ait pitié de son ame ; le destin l’a voulu ainsi, son heure est arrivé , nul ne peux l’arrêter. nos condoléances à sa famille
farouk salhi :
pourquoi ont fait pas comme des gents civilises ;oui c est vrais ,ces entrepreneurs en construisant leurs immeubles ne prevoit pas une installations collectives.pour cette victime rabi yarahmou ,et mes condoleance a sa famille.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus