Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Démantèlement d’un lieu de débauche à Sétif

تفكيك شبكة لممارسة الفسق و الدعارة بسطيف
samedi 22 septembre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les services de la police judiciaire ont démantelé le mercredi 19 septembre un lieu de débauche à la cité des 750 logts de Sétif.

Lors de cette opération, deux hommes qui se trouvaient en compagnie de deux jeunes filles mineures ont été arrêtés dans un appartement de la cité. De nombreux films DVDc ontraires à la morale été également saisis.

Ces 4 individus ont été présentés le lendemain auprès du procureur de la république du tribunal de Sétif.


Partager cet article :
79 commentaire(s) publié(s)
wahab stayfi :
débarrasse les
Commentaire n°153080 :
22 septembre 20012 17 48 attention aux mst
Commentaire n°153083 :
Sympa la photo de l’article
Dris el eulma :
حشوما عليكم يا السطايفية حشوما
stayfi hor :
walah bditou biha ntouma yal3almia hadhi moudda twila hazina 3alikom
all92 :
quelle domage !!!!!!!
douibi yasmina :
A cet age la ca se prostitue mais ou va t-on ? Rabi yester
Commentaire n°153100 :
je plains les voisins !...Quant aux criminels rien ne vaut la lapidation..
staifi de langar :
ce genre de filles ne sont jamais de sétif, car les sétifiennes ne font pas ce genre de bétises dans leur wilaya, je pense que ces filles sont venues des environs !!!!! vous faites erreur mr. Dris el eulma rabi yahdik.......
Roumifaridarouagfarida :
Des lieux de débauche à setif il y en a dans toutes les cités,et aller du côtés des cités universitaires c’est le bronx !!!! ET MALHEUREUSEMENT C’EST PIRE D’ANNEE EN ANNEE !!!
aigle :
a dris el eulma tu na pas honte si tu savais que les filles sont d’el eulma alors qu’est ce que tu dit
Commentaire n°153112 :
Salam alikoum Un grand problème de mœurs qui se met en place à sétif comme toutes les grandes villes d’Algérie.Il faut lutter contre ce phénomène,nous sommes une société musulmane .Prenez l’exemple de l’Iran qui devient un grand pays à tout point de vue .
ahmed :
bonsoir , je suis étonnée de cette article ,on dirait que personne ne sais que la prostitution, elle a pris ces dernier temps une proportion très dangereuse a tel point que pratiquement dans tous les coin de rue on vois que ça si non a part ça on dit allah yahdi tout l-algerie si ne pas une spécificité setifienne
labo 25 :
salem ; pourquoi vous n essayez pas d arreter ces gens la qui demantlent ; certains d eux font de meme ; hlael alih we hram ale lkharain ; cessez de faire du sexe un tabou ; salem
salah :
pour dris el eulma mr vous avez oublier ce que se passe a eulma .en plus ce sujet ne mérite pas d’ exposer car nous sommes des Etre humaines opposer a l’ erreur a tout moment. je vous dit monsieur que tous nous sommes responsable des situations réelles actuellement de nos enfants soit petit ou grand
Commentaire n°153120 :
Cela fait partie du nettoyage des villes ; que l’opération continue comme ça nous préservons notre environnement. Laakouba aux prochains
Commentaire n°153121 :
A Dris el eulma, pourquoi tu dis ça ? ayb alik, mais j’ai u.........qu’ils (le 4) sont bien d’E....
ali 57 :
a croire que personne n’ai au courant ca existe depuit la nuit des temps,sauf que ceut pas l’admetre....
ben ali :
Si l’on en croit les conclusions du sondage effectué par l’Institut ABABSA « L’Algérie compte 1,2 million de prostituées clandestines. Chacune faisant vivre autour d’elle 3 personnes. Les Algériens qui vivent directement ou indirectement de la prostitution sont 4 millions et sont âgés de 16 ans et plus » Un crime organisé qui rapporte énormément d’argent qui est blanchi dans d’autres affaires et qui touche tous les milieux sociaux... -la solution n’est pas le nettoyage comme vous dites , ce n’est pas pas en chassant ces filles d’un endroit qu’elles ne vont pas s’installer ailleurs -puisqu’on a rien resolu de l’origine du probleme . ces filles se prostituent pour manger et se loger -generalement elles sont seule , separés de leurs famille , ayant subit un traumatisme quelconque qui les pousse a se vendre ...il faut creer des structures d’etat pour les réinserer , des foyers pour femmes , des centres de formations , une allocation de solidarité et les aider psychologiquement a se reconstruire par une aide (...)
albatros :
Rien d’ettonant !!! le bordel est dans la rue , pourquoi cacher le soleil avec un tamis ?
ben ali :
autre commentaire : les autorites ne peuvent ignorer le probleme - par exemple les bars restaurants a la sortie de certaines villes ou petite daira comportent jusqua 5 etages - il n ’ y a pas de tourisme en algerie -il n’y a pas non plus surtout en basse saison de gens qui y sejournent -l’algerien n’aime pas les hotels, il dort chez des amis et ne s’attarde pas dans ses deplacements -l’algerien est tres mobile sa voiture est toujours a coté pour rentrer chez lui - il n ’y pas de travail dans ces zones non plus -pas d’usine ect donc pas de monde a loger a la semaine ou au mois - ces bars servent de l’ alcool et ne sont pas frequentés pas tous les algeriens -la clientele est donc limité aux habitués alors n ’y a t il pas un expert comptable pour dire a nos services de securité que ces hotels sont economiquement non rentable sans pratiquer un autre commerce en parallele de celui qui s’affiche publiquement ? -un hotel de 4/5 etages avec son personnel ne peut economiquement durer que si il (...)
nounou :
slt ecouter mes cher amis si acause de la pauverete l’etat il font rien pour donnez du travail au peuple maintenat si le plus vieux metier du monde si on interdit la prostitution si la qui va en avoir meme bcp pour eliminer tout sa il faut leur donnez du travail si simple salam
khelifa el berri mrabet ou boulisse g tout vu jeanpol :
@ aigle ne prenez pas l’exemple de l’iran comme pays musulman modele car sachez que cepays institutionnalise la prostitution et lui donne un caractere legal par le biais de zaouadj el mout3aa. d’autre part je vous informe que dans ce pays, l’etat finance et autorise les changements de ......sexe. ALORS DE LA A CITER CE PAYS COMME MODELE POUR LES MUSULMANS IL Y A COMME QUI DIRAIT DE LEXCES.
merouche charaf eddine :
et bien dans se cas la il faudrait interdire la vente de divix et vcd érotique et pornograhique dans les marcher. et la vente d’alcool et la fabrication . la location de film dans sértain vidéothéque et les parabole et c’est chaines satélitaires. canal+ et canal satélite -tps
mehdi :
La cause principale de ce phénomène est le célibat… On ne peut pas cacher le soleil avec un tamis, on n’est que des humains … Ainsi nos jeunes et moins jeunes, s’ils (elles) n’arrivent pas à assouvir leur désir naturel, dans le HALAL, ils (elles) iront le chercher dans le HARAM. La solution radicale donc est d’encourager le mariage HALAL par tous les moyens. L’état doit fournir les logements et le travail. Les traditions archaïques doivent être combattues par nos imams. Une fois ces conditions réunies, la prostitution sera éradiquée ou presque. Pour les brebis galeuses il faut les soigner …
khadija :
à dris el eulma, mazelet setif tahreg fi guelbkomya el eullmia, moutou ya wahd el hassdeen,el gheera mateddawash ,toqtell,hna stayfiya ahrar 3andna nif jamais nahdiw ajsadna li ghayr ajwajna ,welli tbi3 jasddha ,essharaf 3andha egal zero,de la vie gachée pour des sous ,hram,sur mahish menn hadh el belda el horra ,allah yostorna minn hadhi el fahisha el mawjouda fi kolli el kawn ,law tshouf wa tasma3 wesh sari fel eulma ,matorgodsh,rassek yahbess, les fléaux de tous genres,khalli setif wa ahlha tranquilles ,el barrania hom elli khamjouna leblad,charbou menn ain fouara ,installaw definitivement fi setif,wa khamjouha bism stayfiya,hna hrar wa hadh leklam li nsabtoulna maytouchinash,na3arfou kimatna ,salaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaama
Commentaire n°153149 :
c’est le vieux métier du monde dans l’histoire,puisque on ais des musulman ,ils ne faut une justice sociale.
lomassi1 :
mesieurs vous parlez de ce ptit probleme vouz oubliez les bordeles dans les annees 70 et 80 au coeur de la ville de setif ces vraiment henteux pour un pay muslim.
Commentaire n°153158 :
lomassi1 . la honte n’est pas dans ce qui existait qui était contrôlé et limité en un seul point comme vous le soulignez. La honte et le drame maintenant c’est que c’est visible partout par cet interdit qui était strictement encadré sur le plan sanitaire et réglementé.maintenant,tout est ouvert à tous vents.même les mineures y sont victimes ou admises
Commentaire n°153164 :
M. Ben Ali, votre analyse est, à mon avis, tout à fait juste. La question qui reste en suspend est : qui encourage ce phénomène ? (en plus de ce que vous signalez). Ce vous dites est vrai,mais pour minimiser ce fléau, il y’a des gens que nous payons pour le faire par nos impôts..., nous ne voulons pas le travail habituel de compagne mais le travail de fond et la persévérance. Les incapable, les opportunistes, les malhonnêtes et ceux se croyons au dessus de la loi doivent se barrés. En un mot nous voulons des gens qui travaillent pas des gens qui nous intimident et nous font peur ; des gens qui nous protègent pas ceux qui profitent de situation pour faire eux-même ce qu’ils doivent éliminer. Enfin, merci M. Ben Ali, quant à l’enquête du cabinet Abbassa, il faut la prendre avec des pincettes, mais ça reste des indications mieux que rien (...)
ben ali :
le cours de bourse du nif a fortement chuté a la bourse d’alger , en revanche les cours des valeurs materialistes sont en tres forte hausse...les gens pensent que c’est un epi phenomene , des cas particuliers - je peux vous assurer que le pays a totalement derivé du coté obscur et qu’actuellement si vous comparer a un pays europeen , nous avons depassé tous les seuils !- ce qui se fait en algerie ne se fait meme pas en israel , meme pas en thailande ...pratiquement tous les bars hotels restaurants a la sortie des grandes villes proposent ces prestations , meme des etablissements reputé chic au bord du littoral algerien sont impliqués- les cabanons , les campings, les maisons particulieres dans les cités comme ce cas a setif - tout le monde sait !- ce mal commence meme a rattraper les campagnes et les villages ...du coté de bel abass , oran ect ! les bars font plusieurs hectares -si la viande de poulet est rare en algerie et chere , la viande humaine est abondante -des gros bonnets (...)
750 logt :
j’habite pré dla cité des 750 logts et jtiens a précisé que l’un des mec présent et un malade mentale maho fi tolha maho fi 3ordha meskine et pour les fillettes je tiens a dire au mec qui se dit d’el eulma que les deux filles sont de douar souk et elles logent au Braou (l’hotel) et n’oublie pas mon chère ami ke el eulma fais parti de Setif autrement di rakom tawa3na !
mourasl :
Je vous rajoute une chose, et tous le monde en parle un grand nombre de ’logements lsp a setif est devenue lieu de débauche aussi. Je plaide les autorités a faire une recherche et vous allez être étonné.
Mohamed :
Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre .! Le récit de la « femme adultère » de Jean est l’un des plus beaux de l’Évangile. Effectivement, que celui qui n’a jamais commis de péché jette la première pierre sur ces pauvres filles et femmes abandonnées par la société. Chaque Algérien se prend pour un modèle de la vertu et de la morale alors qu’il est à des années-lumière de ces valeurs humaines. Essayez de transformer vos cœurs de pierre en cœur de chair et vous comprendrez mieux les souffrances de cette frange de notre société.
zoubir dib :
Est le statu de Ain El Fouara et sa présence devant la mosquée n’est pas une honte pour les setifiens. hchoooooooooooooooooooooooooooma .
DIRECT :
merci Mohamed pour ta contribution. quant a ben ali vous donnez tellement de détails sur ce phénomène les lieux de débauche etc... qu’on ne peut conclure que vous êtes .......................................un fidèle client de ces lupanars.
khadija :
m.zoubir dib, je parle en mon nom et ça ne concerne que moi,je vous précise qu’il y a des annees on a demoli partiellement ain fouara ,mais les authorités ont fait qu’elle soit reconstruite la nuit memesous etroite surveillance,,pourquoi n’attend rien fait pour que cette statue disparesse pour toujours ,laissant uniquement la fontaine ?allez savoir,je vous rappelle que ain fouara fait partie du patrimoine colonial, la femme nue descendant remplir sa jarre juste au dessus de la fontaine , alors qu’a quelques metres derriere elle se trouve la mosquée el atiq, drole de paradoxe,c’est vrai,en tant que musulmans cette statue ne devrait pas exister..............allah yahdeena ...quand à la fontaine,on vient des quatre coins du pays boire son eau ,on vient meme de l’etranger prrendre des souvenirs à cet endroit devenu symbole de la (...)
DIRECT :
A ZOUBIR DIB. je te donnes un très bon conseil : changes de bled . nous les setifiens sommes très fiers de cette statue.
ben ali :
@ DIRECT : vous n’avez pas contredit mes propos dois je en conclure aussi que vous etiez present ? - pour savoir de quoi l’on parle il faut etre curieux dans la vie - si vous vous contentez de compter le nombre de fideles qui sortent des mosquées sans compter ceux qui sortent des bars , vous faites un tres mauvais calcul sur la moralité d’un peuple ! j’ai appris a me mefier des apparences - faites en de memes vous verrez que votre point de vue sera plus objectif .
el eulmia el hora :
c’est un sujet il a aucun sens un proverbe dit koul naadja maalga min rdjelha j’éspère vous m’avez compris
Commentaire n°153227 :
Je me rejoint à ceux qui trouvent que Ain Fouara un sujet de débat. En effet, oui une femme nue devant une mosquée ; pire encore entre la mosquée et la Kabla. La saleté ; la femme nue sur Ain Fouara ; prostitution ; commerçants escrocs ; vols des fond du peuple ; corruption ; enrichissement facile (le travailleur reste pauvre) ; clientélisme ; népotisme... qui peut nous démontrer que nous sommes musulmans (???) Il serait préferable de débattre les sujets proposés sans mélanger la religion car nous n’avons pas le droit. J’ai honte de prononcer le mot hôtel chez moi ou devant les gens ; hôtel à l’instar de St Pauli à Hambourg sont devenu synonymes chez nous et tout le monde cautionne et se tait. Je peux conclure qu’avant c’était interdit (ces libertés ds les hôtels) ; maintenant c’est permis et de là nous avons le droit d’avoir peur que çela sera obligé chez nous dans nos domiciles. Il faut voir du côté du code de la famille et ses articles qui faiblissent l’autorité du père ou du frère sur la femelle qui (...)
all92 :
a tout les gens, qui dénigre les prostitué , il faut savoir que ce sont des filles pauvres vous croyé quel fond cela pour le plaisir, ne les juger pas , par contre jugé plutot leur salopar de macros et arreter d aller les voir entre deux ok.
tofla m stif :
pffffffffff,ne me dites pas que meskina elle a des problemes , et son beau-père a abusé d’elle .........w ma3labaliiichhh ;et arretez de leurs trouver des excuses,parce que tofla li tokhrej men darhom w ta3ref domaine lkhamej hadha (dsl pr le terme) ta3ref tres bien aussi beli hram w 3labalha belii kayen des centres ,lah za3ma koun troh l dar rahma ygouloulhaa dégaaage, jamais welahh , mais elle préfère troh avec un baggare qui n prend meme pas ses douches que tog3od testena laghda w la3cha f le centre , galek jihom tayhaa !!!!! ah bon , ce qu’elle fait c’est la classe malaaa et pour le Mr qui dit :cessez de faire du sexe un tabou ce n’est pas un tabou ya akhiii ,mais f les limites li na3arfouhom okool....... mé wahed mayahchemch men rabi matestenach bah yahchem meni wela menek... enfinn rabi yahdina ajma3iiin d’apres un sondage, Setif a le taux le plus élevé d’ MST (en Algerie bien (...)
SABRINA :
3aib 3alikoum kima rakoum c une honte pour ls musulmants kamel machi 3almi walla staifi c vrement grave de pensee ainsi alor ke 3ardhna rahou fi danger
Commentaire n°153234 :
3aib 3alikoum kima rakoum c une honte pour ls musulmants kamel machi 3almi walla staifi c vrement grave de pensee ainsi alor ke 3ardhna rahou fi danger
labo 25 :
@ MOHAMED ; tres bien ; je partage votre avis , qd a KHADIDJA ET ZOUBIR ,wallahi hayrtouni, est ce que vous etes serieux, autrement vous etes hors sujet , et je prefere la 2eme suposition, merci sans rancune, salem
Commentaire n°153251 :
@ 22 septembre 2012, 21:53 Et qui vous dit qu’en Iran il n’y a pas de prostitution ?
Commentaire n°153252 :
@ zoubir dib Ce n’est qu’une statue (pas un statu) et elle fait partie de la ville. Nous n’allons tout de meme pas transformer Sétif en Kaboul. Si elle ne vous plait pas, ne la regardez pas. Ou bien, vous aurait-elle fait un clin d’oeil ?
tofla m stif :
l haja li tasraaa yamashouha fi ain el fouaraaaa ( lachta la3alaka) , kol haja fi blasetha, il faut Assumer ses choix, ses faits et gestes w li ychouf fi ain el fouara ,autre chose que ain el fouara, c’est un obsédé , pervers ,vicieux , cest une partie de notre patrimoine culturel et historique w thabou wela takarhouu elle etait et elle rstera tjr une identité et une partie de la memoire de notre ville et ces habitants nchalahh elle sera classé patrimoine mondial comme çaaa , l fhal ytouchiha khalitouna nokhorjou m sujet ......
ben ali :
C’était à l’origine une simple fontaine autour du jaillissement d’une source, chaude en hiver et froide en été, bâtie par le « Génie lors de l’occupation de Sétif ». Le conseiller municipal Bastide, durant la Séance du Conseil Municipal du 4 juin 1894, souleva la question de sa reconstruction. Il expose que la fontaine de la « Place Nationale » menace de tomber. Le maire et la majorité des membres du Conseil reconnaissent alors le besoin de réparations mais optent pour l’attente de nouveaux fonds qui permettrait « de la démolir et de la reconstruire complètement. »Ce projet tenait à cœur au maire Aubry, lequel, lors d’un déplacement à Paris durant l’été 1896, « (...) poursuivant son idée, demanda à être présenté à Monsieur Le Directeur des Beaux-Arts et sollicita de sa bienveillance le don d’une statue pour décorer la future fontaine de la place nationale. » Enfin, la statue est fin prête dans le courant du premier semestre de l’année 1898, et le maire reçoit du Directeur des Beaux-Arts de Paris la lettre datée du 3 (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus