Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

La ZEA « nettoyée »

dimanche 25 décembre 2005, écrit par : Bougaa

La zone économique d’activités (ZEA) de la capitale des Hauts-Plateaux, qui se transformait une fois la nuit tombée en un cabaret à ciel ouvert, vient de retrouver sa vocation première, à savoir zone créatrice d’emplois et de richesse, et ce, au grand bonheur des occupants des lieux infestés des années durant par les professionnels du plus vieux métier du monde, les consommateurs d’alcool, de drogue et autres sarabandes de trafiquants de tout genre. Ainsi, les différentes descentes des éléments de la police judiciaire du 4e arrondissement se sont soldées ces derniers jours par l’établissement de 79 dossiers relatifs à l’état d’ivresse. Trois affaires de racolage impliquant quatre femmes et cinq hommes ont fait l’objet de dossiers transmis à la justice, tout comme deux affaires inhérentes au port d’armes prohibées. Cette opération coup-de-poing qui s’inscrira, nous dit-on, dans la durée, n’est, selon un officier de police, pas une campagne conjoncturelle. L’on apprend par ailleurs que neuf autorisations de débits de boissons alcoolisées ont été retirées à cause, nous dit-on, des manquements aux règles commerciales en vigueur. « Certains endroits de la zone étaient inaccessibles. On ne pouvait la nuit s’aventurer dans de tels endroits infestés. Cette situation était intenable. On espère tout simplement que les forces de sécurité ayant répondu favorablement à nos doléances ne baissent pas la garde, d’autant que ces consommateurs ont la peau dure », tels sont les propos d’un groupe de citoyens qui souffle enfin... Source : El Watan


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus