Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Cité résidentielle ou parc pour les matériaux de construction ?

dimanche 21 octobre 2012, écrit par : Faouzi Sennoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

La deuxième tranche de la cité résidentielle Hachemi au nord de la ville de Sétif est, depuis plusieurs mois, voire plusieurs années transformée en un parc où sont stockés différents matériaux de construction. Au niveau de l’ancienne ferme, un grand espace est utilisé pour le stockage de ciment, rond à béton, fardeaux de bois, sable, briques et parpaings. D’autres espaces sont réservés au stationnement des différents engins et matériel utilisé pour la construction dont des camions, des bétonnières, des grues…

Les différentes correspondances adressées par les habitants de la rue Dali Ahmed de la deuxième tranche de la cité Hachemi aux responsables de la wilaya sont restées lettre morte.- Nous interpellons le wali et le chef de daïra pour mettre fin à notre souffrance. Nous ne pouvons même pas ouvrir nos fenêtres. Cela fait plusieurs années que nos enfants n’ont plus le droit de respirer de l’air pur-, nous dira un habitant de la cité.- Pis encore, la vie de nos enfants scolarisés au niveau de l’école primaire et du CEM de la cité est en danger à cause de ces engins qui ressemblent à des machines à tuer-, renchérit un autre.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°156147 :
allaha allah alaik ya Stif tu reste un chantier jusqu’a le FINISH !!!!!!! en plus la majorité sans régistres de commerces,ces Holigartes
Commentaire n°156148 :
ça reflète l’image du Wali
Gomez :
C’est la responsabilité du maître d’ouvrage de limiter la circulations de ses engins, de réduire les encombrements dus au stationnement des véhicules du personnel aux abords du chantier et d’étudier avec les responsables de Wilaya concernés la possibilité de stockage des déblais sur un terrain proche pour être utilisés comme remblais, et bien évidemment de sécuriser et éloigner les zones de stockage des produits de Chantier des circulations publiques. Il est tenu de réduire au minimum l’impact et les nuisances environnementales sur les riverains et les usagers de la route. Maintenant s’il ne se conforme pas a ces contraintes, que les autorités concernées prennent les mesures nécessaires pour le forcer a y adhérer.
azzed19 :
ou sont les amer lahrar dans tout ça
Commentaire n°156169 :
le printemp arabe va démarrer de setif les commerçants occupes les trottoirs de la fumé de cette sale mechoua chacun fait son loi pose des cartons des échelles des bidons pour que personne ne trouve une place pour garer sa voiture l’état reste bras croiser son rien faire vas faire une tourné au boulevard 20 août 55 vous trouverez c’est restaurant de la cité qui on occupe les trottoirs les arcades les escalier et même la route
rachid_lyon :
salam alikom, vous n’avez pas vue les chantiers du la rue meriem bouatoura !!! en face lycée kirouani (ex : Albertini) ou bien ceux de la rue valley ou de la rue de Constantine c’est grave et dangereux pour la sécurité et la santé des habitants
rachid_lyon :
en face de la clinique MAHABI je vous signal qu’il n’y a pas de trottoir, et les étudiants risque leur vie tous les jours en se rendant à pied à l’université Ferhat Abbas !!! et cela depuis plus de 5 ou 6 ans !! jusqu’à quand cette négligence ? vous attendez peut etre un accident mortel pour le faire ? Cette clinique doit se munir d’un parking et ne pas monopolisé le trottoir pour faire garer les voitures de ces clients, oui c’est clients parce que leur seul souci et de remplir leurs caisses , quelque soit la manière.
Commentaire n°156181 :
Amer Lahrar ya khouya azzed Guatâou Labhoures et hakmou Lebroures c’est hale Setif !!!! avant ils avaient pas les toilettes ,mais maintenant ils font leur besoins à l’éxterieures sans foi et ils acceptent pas les lois .
zaki :
zidou doro chwi bark tchoufou lma li khredj mén taht lardh lyoum rahét l hidhab c bn ! deja trig sakrou un coté doka au milieux khrédj lma chélal ! ki ychoufou 3aynikom rakom téfahmou
Commentaire n°156204 :
Une cité résidentielle, ca ? On dirait plutot un bidonville. Forcément, le mauvais gout nous caractérise.
merouche charaf eddine :
il y a une zone industriel a sétif pourquoi ne pas les obliger a aller installer tout se matériel de construction dans la zone industriel qui et faite pour sa.pourqoi ne pas faire une réunion avec les habitants de sétif et mr le wali pour d’iscuter des divers probléme dans la ville et trouver des solution avec la partisipasion des habitant pour chaque quartier un représentant élut par les habitant de chaque quartier pour les représenter
Commentaire n°156222 :
Au moment où les pouvoirs centraux ont axé leurs efforts pour nettoyer ce grand bidonville qu’est devenu l’Algérie, il se trouve qu’au niveau local, on continue, sans être inquiété, de faire sa loi et, bien plus grave encore, avec la bénédiction des services sensés la représenter et l’exécuter. Il est même arrivé que la Commune de Sétif délègue ses ouvriers et son matériel pour la réalisation de construction illicite au niveau d’une cité résidentielle. La loi n’est applicable que pour une minorité.
sami :
yaw khaliouhom bark meskin yakhdem ala rouhou mentalite algerienne absence de l’etat
rabah :
à mon avis un hyper marché pour le matériel et les matériaux de construction est la meilleure solution pour organiser mieux cette activité.
laalia :
pourquoi ? depuis quand les beriyas qui viennent se nicher à setif font la difference entre une cité residentielle et un douar ?ou bien veulent-ils nettoyer devant leur porte en éclaboussant les autres ? toutes les vilas alentours n’ont rien à voir avec le setif des vrais quartiers residentiels. je ne vois pas comment ils peuvent distinguer entre leurhabitations et ce qui les entoure...
algérien :
la Boubelle... capharnaum, dépotoire... déchétterie... remblais... lieu à microbe..virus...maladie... typhus...
algérien :
KABOUL, Afghanistan,, il manque plus que le Mollah Omar. et le gros Abdul d’Istanbul.. comment faites vous pour vivre dans cette mérde. mais les roms d’Europe n ’en voudraient pas. la jungle, et vous aimez la jungle ,car ça pérmet au trafiquant de prospérer.
zaouéli :
qui partagera son mouton de laid, avec les déshérités ? qui achétera un mouton et donnera en aumône les 80 /° du poids de la béte, au pauvre. il n’y a pas beaucoup d’amateur, ils sont ou les musulmans, qui ne veuillent pas partager.
ben ali :
il faut taxer ! ca sert a rien de parler - il faut creer une unite de police urbaine specialisé dans la pose de proces verbale -un decret de lois qui stipule que la voie public doit etre liberés des encombrants de toute nature dans les 15 jours sur l’ensemble de la ville - et puis on taxe a chaque passage d’une voiture de police ... sauf autorisation particuliere dans les endroits ou la gene est minimal mais bien entendu contre une taxe au m2 occupé car la voie publique appartient a tous les algeriens et il faut donc remunrés notre bienveillance .Allons y taxons tout ça comme dans les pays civilisés -il n’ y a rien pour rien - si l’eclairage est parfait en europe c’est a cause des taxes -si les trottoirs sont propres ,si les dechets sont ramassés c’est a cause des taxes -si vous voulez que nos villes ressemblent a ce qui se fait en europe ,il faut appliquer les memes (...)
zaouéli :
Y en a qui ont inventé une langue, inconnu à ce jour. ex : zidou doro chwi bark ???? — yaw khalihom bark ???? c’est dans quélle langue ??? ni du français,ni de l’arabe, ni du chinois, éclairez ma lantérne . SVP.
adam :
salam a toutes les personnes qui participe a ce debat et qui prouvent qu’ils aiment leur pays je reagit car beaucoup de personne pale de nos soi disant representent . avez vous lu liberte du 21/10/2012 ou notre charmant ministre de l’interieur qui dit qu’il n y a pas de probleme sur le marcher paralelle des devises et vous voulez qu’il ce fasse du souci pour nos citoyens il nous faut une 2 eme revolution avec de vrai revendication et non par exemple je voudrai con baisse le prix de la patate ou des tomates revendiquer de construire le pays pour etre fort economiquement ,sociale et militairement pas donner de l’argent au bras casser salam a tous
ali mangua el boustani :
comme toujours sétif aux sétifiens , ce genre de situation est dus essentiellement a l’exode rural et au manque de civisme, et la non application des normes standard , du commerce des matériaux de construction, faut juste décrété des normes au vendeurs venu des 4 coins de la ville de sétif , ni niveau ni culture , comment une personne qui ne ce souviens même pas si il a eu affaire avec son ardoise a l’école primaire applique .....je ne suis pas xénophobe mais sétif Klawha el barania ,
Commentaire n°156759 :
@ ali mangua el boustani C’est toute l’Algérie qui souffre du manque de culture et de niveau, a qui la faute a votre avis ? Surement pas aux chinois. Il parait que nos députés ne lisent jamais de livres. Ils nous assureront surement qu’ils ont eu affaire a une ardoise a l’école primaire. Mais le hic, c’est qu’ils seront incapables de se rappeler ce qu’il y avait écrit dessus. On est tous étrangers quelque part.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus