Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Interdiction des restos-mobiles aux abords des universités

mardi 13 novembre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les éléments de la gendarmerie nationale ont entrepris ce mardi une vaste opération contre l’arrêt et le stationnement les restos mobiles aux accès et aux abords des universités de Sétif pour en chasser des lieux leurs propriétaires.

Ces derniers proposent à la vente des sandwichs et repas fast-food aux étudiants, souvent préparés dans des conditions d’hygiène douteuses et deplorables.

Certains parmi eux s’accaparent de grands espaces qui gênent l’accès des universités en installant carrément de grands abris, des tables et des chaises comme s’il s’agissait d’un souk ou d’un marché.


Partager cet article :
31 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°159421 :
si les restaurants universitaires offraient le minimum , personne n’ira dépensé 50fois le prix du ticket resto pour un sandwich médiocre (PS : entre étudiants on appel sa KHAMEDJE W BNINE )
Univers :
Est il normal en 2012 de manger à 1,20 DA ?
akram :
bey-bey amiiii chrif bonjours régime forcé une alternative euhhhhhhhhhhhh que dal je me disait bien
la bison :
aucun hygiéne chez ces gargotiers, que des gérmes,et des maldies
gargoulette :
Avec l’eau de vaisselle à 1.20 qu’on distribue dans les restos je souhaite bien du plaisir .....
noussa :
on meurt de faim lorsqu on doit passer des journées entières à l université ! bon je ne cautionne pas ces restos ambulants mais que propose l administration aux étudiants ? rien !
Tahtoh :
Il faut que les Restos universitaires offrent des plats acceptables aux étudiants, celà poussera ces pseudos restos - mobiles de déguerpir.
etudiant :
vaut mieux pas aller a l bez si on a pas de voiture car c est un enfer ,pas de nouriture pas de transport a l interieur faut marcher et vu qu on parle en kilometres entre institut alors bonjour le degout soit avec la pluie et le mauvais temps soit avec la chaleur ,ya pas de nouriture ni au resto ni a khamedj w bnine ,en algerie les prisoniers vivent mieux que les etudiants c est la realité d un pays qui a abondonné ses enfants alors si un jours on se barre tous et bien c est a cause de l ancienne generation qui croit que l algerie lui appartient honte a vous responsables,habiya allah w ni3ma el wakil
Lamri :
A mon avis, il y a toujours une solution intermédiaire !!! Je ne comprends pas pourquoi les autorités chez nous choisissent souvent celle la plus radicale (Ces restos ambulants possèdent comme même leur propre clientèle). En d’autres termes, on aurait pu imposer des mesures d’hygiène plus strictes que choisir une solution radicale. Je sais que la solution intermédiaire est couteuse en termes de temps, d’administrations mais elle est, en contre partie, juste.
farah-diba :
Salam accepter ces marchands ambulants , c’ est accepter la clochardisation de tout un quartier apres les frites , viendront les fringues , les dealers , et pour finir les toute la faune de Setif et environs OUI IL FAUT VIRER TOUS CES MARCHANDS DE MERDE
merouche charaf eddine :
un fast food al farouj
Commentaire n°159463 :
ce que devrait proposer l’administration aux étudiants c’est vendre des casses croûtes aux étudiants au foyer en dehors des repas qu’en pensez vous ????
asma :
psq la pouriture qu’il servent au resto n est pas salle peut etre ????? le resto j y suis aller 3 ou 4 fois quand j etais en 1ere année resultat j ai preferé creuver de faim wlh je prener plus de dejeuner je preferer avoir faim plutot que d enrer labas ! deja l odeur noseabonde qu il ya à linterieur de ce resto en dis long ! les plateaux sont sales les cuillères aussi ! en + y a tjr une file d attente interminable ! et bien sur la chose qu ils servent labas est immangeable ! du cou j ai tester le khamj w bnin et je n es jamais eu de probleme ! je pense que les etudients sont tous MAJEUR ET VACCINER ! personne ne les obligent a manger chez les gargotiers ! donc celui qui y vat c au depend de ces propres risques ! je suis d accord avc LAMRI pk prendre des decisions aussi radicales ! c clair que si nous les etudiants ns avions trouver des conditions de dejeuner acceptable aux resto on irais pas voir ailleurs ! je precis qu il faut marcher un long chemain pour acceder aux gagotiers ! (...)
ali mangua el boustani :
comme toujours Sétif aux Sétifiens, tous le monde mange a la cantine même les chauffeurs des transports en commun , les flics, les gendarmes, les étrangers amies des étudiants ..... jusqu’à quand attendre les subventions de l’état nous sommes un peuple ragda watmanji mandirou walou et on attend ts de l’état imaginez un état sans subventions , pain a 50 Da, lait a 150 Da semoule a 200 Da, taklou fél ghala watssabou fél méla ......., la est la question !!!!!!! on attend des augmentations de salaires et on oublie l’inflation , la relativité dans l’impression de nouveaux billets de banque ......, si l’étudiant paye les études comme d’autres pays respectables - il aura surement de la crevette en entrée et salade de pomme et d’orange en dessert, même cas pour nos hôpitaux école cem et lycée , on ne fais rien pour changer et on critique l’état, on est pas un pays riche on le sera quand ts le monde retroussera les manches pour une marche en avant , on aime le gain facile lém3icha batél ...... ga3da fi 3ayne mzabi (...)
Commentaire n°159481 :
Si c des vrai etudian cultivé, et za3ma inteligent, pkoi il aporte pas leur dejeuner de chez eux ??? Et ca veux ns faire croire ke c eux l’avenir ! Plutot un avenir qui va ressemblé a c sandwitch +khamedj que bnine !!!
tchetche19 :
Bien dit si ali manga.nous sommes un peuple d’assistes.il serait temps de se mettre au travail et serieusement.je preconise le debousse !
Commentaire n°159490 :
c’est pas mieux dans les restos.... il y a un gros manque d’hygiene partout !!! c’est très grave de nos jours avec toutes les saloperies qui tournent dans l’air y zidoulna houma b khmadjhom... ma nokolch nsom a sidi !!!!
Kamel :
Le ticket restaurant à 1,20 DA date des années 60. Il est devenu synonyme d’une participation symbolique. Le mieux est que l’état augmente le prix du ticket à 15 DA au moins et en contre partie préparer des repas équilibrés et corrects. Pour les vendeurs de sandwich , pourquoi ne pas imaginer un petit centre commercial à coté de l’université et dans lequel ils peuvent s’installer légalement en respectant un cahier des charges contrôlé par les services d’hygiène. Ainsi les étudiants aurant le choix entre le RU et les fast food.
révolté :
Allez à tous les campus algériens ou étrangers, vous trouverez des fast-foods. C’est drôle (funny), ces fast-foods sont rejetés de l’université mais acceptés autour du parc d’attraction, souks, ect.. Revenons aux étudiants/universitaires, ces gens ont besoin d’avoir le ventre plein avant d’aborder leurs études, travaux de recherche, etc... example, il serait idiot d’aborder des problèmes scientiques (mathematiques, physique,..) que le ventre est vide. Si ces gents ont trouvé des services adéquats à leurs besoins, ils n’iront pas ailleurs. Les restos, cafeterias, coiffeurs, postes, kms devront être ouverts le long de la journés De plus, l’argent et le budjet du peuple sont mal gérés seuls les voleurs et les benioui-ouis en profitent. Désolé, nous sommes dans un système merdique et nous voyons pas encore la fin à nos (...)
Etudiant :
N’importe quoi, ces restos-mobiles aux abords des universités offrent de meilleurs repas que ceux du restaurant universitaire malgré les conditions d’hygiène, hram alikoum ! vous allez privé les étudiant de nourriture !
alkwafy :
c’ est quoi des etudiants qui veulent manger sous une tente sale senttant la pisse et qui menace de s effondrer au lieu d’ un resto univ propre en dur chauffè et que pour 1,2 da on vous sert une baguette 8 da du fromage ou patè volaille ou une boite de thon pour 60 da min et un dessert pour 20 da sans oublier la salade que les jeunes n’aime pas et qui est a 100 da le kilo. tout ses produit sont controler et on un certificat d’hygienne tout le personel de cuisine a passè la visite medical en septembre et sont sain c’est cela que l’ont appel medicalement un repas sain et equilibrè au lieu d’ un sandwich douteux servit par un crasseux preparè dans une porcherie , pour ce qui est du menu hebdomadaire les etudiants ou leurs association participe a son elaboration la loi leur permet de le faire. laissons tomber les endroit crasseux donnons un peu de respet pour nous meme et pour les (...)
Commentaire n°159588 :
,Je me marre en lisant les posts de nos étudiants. Visiblements, ils sont fortiches en communication. Pourquoi ne ramenez vous pas votre bout avec vous de chez VOUS ? L’Etat vous donne une bourse, vous transporte grtuitement, vous loge gratuitement, vous note bien, vous offre des diplômes. Si l’Etat se décharge de toutes ces options, votre niveau serait meilleur. Bonne chance à tous et à chaque fa. Son gargotier
ben ali :
1.20d pour manger que tu sois pauvre ou fils de cadre superieur -ça existe meme pas au paradis ce genre de restaurant !... il faut diminuer les frais pour l’etat en privatisant la RU - et negocier un tarif special pour les etudiants a faibles revenus et un plein tarif pour les autres .Apparemment certains preferent depenser plus pour manger en utilisant pas le RU , donc l’argent n’est pas un vrai probleme .... la qualité se paie et la gestion d’un bon RU se paie aussi - donnez cela a des privés , on evitera que des poulets fuient les frigos ou que les conserves disparaissent et la qualité sera bien meilleur ! plus de justice sociale c’est un cout assujetti aux revenus - plus de qualité c’est un tarif approchant du reel ...l’etat n’ a pas a subventionner les hauts salaires des cadres de demain , que celui qui decide d’investir dans son avenir le fasse avec son argent si il en a les moyens -l’etat est la pour reguler les inegalités pas les entretenir en assurant le meme service a tous (...)
le fidel :
il faut cesser de chouchouter les etudiants il faut faire face a la vie des maintenant, personne ne vous fera de cadeaux apres l’université. le monde du travail est tres dure le chomage encore plus, il faut les préparer a cela c’est a ca que sert l’universite normalement et non pas a les rendre faible .ou est la politique dans l’universite pourtant s’est dela que doivent sortir les futures hommes politique du pays
Commentaire n°159751 :
Plato “Wise men speak because they have something to say ; Fools because they have to say something.” Je regrette d’avoir lu les posts des 4 derniers intervenants. Il semble que le sujet a change de direction des restos-mobiles au procés des étudiants. C’est une trés grande honte de parler du prix de ticket (1.20), la salade à 100, du prix de pain ou comme un autre a dit la semoule et de faire un jugement que les étudiants devront payer leurs etudes. Ils font le procés des étudiants ou lieu de celui des grands voleurs tel que el khalifa, gestion de l’autoroute, hydrocarbures, etc.... Je me demande si ces gents ont fait l’université ou des etudes superiére, parce que c’est grande honte de parler dans ce language d’incultes. Ce n’est pas parce qu’ il vous est permi de poster que vous devenez un moraliste, phili, psy, (...)
Commentaire n°159757 :
L’Algérie est le seul pays ou l’offre ne suit pas la demande. Au lieu de se pencher sérieusement sur le probleme et de trouver des solutions, ce qui créerait beaucoup de postes de travail, on démantele, on poursuit et on pénalise. Et du coup, d’une pierre deux coups. Mais au sens algérien de l’expression : des étudiants affamés et des pseudo-restaurateurs sans boulot. Nous savons tous que les restaurants universitaires n’arrivent pas couvrir la demande.
Commentaire n°159767 :
Femmes au foyer a vos cuisines. Pourquoi celles qui préparent de la galette pour la vendre dans la rue pendant le mois du ramadan, ne préparent-elles pas des sandwichs pour les vendre aux étudiants pendant toute l’année scolaire ? C’est un filon a exploiter
Commentaire n°159790 :
Il faut chasser les restos ambulants et les voyous nouveaux riches qui draguent sans vergogne les filles de modeste condition. VIVENT NOS GENDARMES.
ben ali :
personne ne fait le proces des etudiants - je pense que pour resoudre un probleme ,il faut en chercher les causes - dans une economie de marché si vous dites a quelqu’un qu’il paie son plateau repas a 1.20 dinars alors que l’inflation en 2012 atteint les 8% , il ne faut pas avoir fait l’ecole polytechnique pour savoir que le probleme vient de la ! - on nourrit les etudiants comme des prisonniers par ce que le plateau repas est tres largement sous son prix reel - si on veut ameliorer cela il faut faire grimper les prix et faire gerer autrement les restaurants universitaires .Dire qu’un riche doit payer son plateau repas plein tarif c’est aussi cela la justice sociale - je ne pense pas qu’il faut toujours piocher dans les caisses de l’etat quand cela n’est pas necessaire -en revanche je suis pour la gratuité si les revenus de la famille de l’etudiant sont insuffisants - comptez le nombre d’etudiants de familles riches qui beneficient d’un hebergement gratuit , de repas a 1.20 dinars , de (...)
kgb :
En réponse ben ali Vos commentaires (dans tout sétif-info) sont toujours très réfléchis... et proposent toujours des solutions très sociales. ..... Au plaisir de vous lire....
hamdi mosbah :
Enfin c’est propre et on avance doucement mais surement ; ce qui ne va encore pas c’est le problème des pourritures qu’on nous vend au marché couvert tout comme au Souk du remblai, pas de controle aucun de la marchandise, ni le controle sur la qualité et encore moins le controle des prix sans oubli les cafouillages qui vous font les marchands en vous servant et ce jusqu’ retourner les fruits et légumes sur leur partie avarié et vous les servir à votre insu et si jamais celui-ci est surpris et qu’une simple discussion s’en suit entre marchand et client alors ce dernier est pris en partie par tous les marchands qui l’entoure. Nous souhaitons que les marchandise soient trillées et vendu au prix selon leur qualité et leur grosseur, nous souhaitons que les prix soient affichés comme jadis, nous souhaitons que les controles soient présent sur les lieux constamment accompagnés de force de l’ordre pour éviter tout lynchage du client car il s’agit vraiment de voyous et non de commerçants car ne (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus