Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

La maison de la culture sombre subitement dans le noir pendant un discours éléctoral

samedi 24 novembre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Une coupure du réseau public de l’électricité a plongé subitement ce samedi toute la maison de la culture de Sétif dans le noir total lors d’un meeting électoral de l’ANR alors que son secrétaire général prononçait son discours de soutient à ses candidats .

Les partisans de ce parti ont dû suivre dans le noir une grande partie de l’intervention de M Belkacem Sahli en s’aidant avec une simple torche.

Ce-phénomène" à la fois ennuyeux et préjudiciable devient récurrent à la maison de la culture, à croire qu’il existe des mains mystérieuses qui opèrent à cet exercice devant l’arrivée d’invités ou de personnalités.

Tentant de rassurer, certains responsables sur place ont informé de l’installation prochaine d’un groupe électrogène de secours pour limiter ces désagréments.

Monsieur Belkacem Sahli Secrétaire Général d’une formation politique et non moins membre du gouvernement, a fait les frais et l’amère expérience de négligences coupables qui ne donneront lieux certainement à aucune réaction des autorités officielles de la ville. Et pourtant, il n’y avait certainement aucun délestage ou surcharge de la demande en courant électrique. La seule surcharge qui était dans l’air sans doute celle des paroles qui n’ont pas dû plaire à tout le monde.

La photo du logo montre dans atmosphère était la salle au moment du discours.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus