Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le ministre de l’Education en visite au lycée Mohamed Kerouani.

vendredi 18 janvier 2013, écrit par : A Nedjar.Sétif info., mis en ligne par : A. Nedjar

Accompagné d’une forte délégation représentant les autorités locales et les cadres de son ministère, M Abdellatif Baba Ahmed, ministre de l’enseignement primaire et secondaire, n’a pas manqué dans son périple dans la wilaya de Sétif de marquer une halte ce jeudi au Lycée Mohamed Kérouani .Cette longue visite avait pour objet d’inspecter et de contrôler les travaux de réhabilitation de ce vieil établissement, entamés il y a trois ans.

M Cheniti, architecte ,chargé de la conception et du suivi de la réalisation présente à l’occasion,tableaux chiffres en main et plaquettes, une longue rétrospective des engagements successifs des différentes étapes pour accomplir des travaux titanesques tant en surface , en sous sol que dans les galeries souterraines .
Bons nombres d’obstacles ont été ainsi vaincus et de nombreuses difficultés surmontées grâce au savoir faire et à la ténacité d’un panel d’ouvriers et de cadres compétents qui pourront désormais faire face à toutes autres sollicitations pour ce genre d’opérations, assimilées à de grandes opérations chirurgicales réparatrices.

Ces travaux ont donnés lieu à la livraison d’un remarquable travail « d’orfèvre » minutieux , méthodique et précis pour cette première tranche qui a été réalisée non seulement avec la restitution du cadre architectural initial, conforté, à l’identique ,mais en plus , avec la modernisation de tous les corps d’état et équipements pour les rendre plus efficients et plus adaptés.

La visite s’est poursuivie par la présentation d’un modèle d’intervention aux étages supérieurs, par le traitement des combles, charpentes toitures escaliers ,plafonds ,lambris en cours d’exécution avec un détour auprès de l’espace devant recevoir les équipements en panneaux solaires pour la fourniture d’une partie de l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement de établissement.
Ce dernier projet qui a reçu l’aval et l’agrément du ministère de l’énergie et des mines démarrera incessamment.

Par ces traitements de « jouvence »,le lycée Mohamed Kerouani, comme celui de Malika Gaïd seront parés pour traverser des siècles encore.

Marquant sa satisfaction et ne manquant point de l’exprimer chaleureusement avec de très fortes poignées de mains aux responsables du Bureau d’études et à ceux des entreprises réalisatrices , le ministre a marqué son passage par la plantation symbolique d’un robinier dans la cour Nord ouest , arbre de même qualité et de même nature que ceux qui existaient précédemment.

Nous apprendrons également ,de la bouche même du Directeur central de la planification du ministère ,membre de la délégation , que les demandes de réévaluations nécessaires au parachèvement du projet ont toutes été accordées.

Le président de l’association , les membres du bureau et l’ensemble des adhérant , anciens élèves des deux lycées, à l’origine de cette heureuse initiative, remercient toutes les personnes ayant participé de près où de loin à la réussite de cette opération qui servira de modèle pour sa généralisation à de nombreux autres établissements similaires à travers le pays.

Cliquez sur les photos pour les voir en grand format


Partager cet article :
40 commentaire(s) publié(s)
takfarinas :
félicitations,un ancien éléve de la période 79/80-80/81et81/82 ou Mr ZOUHIR prof d’anglais avait annoncer que j’aurai mon BAC au café du lycée ;malheureusement je ne l’ai pas eu ;ce qui m’a inciter à émigrer :
Commentaire n°168351 :
pourquoi ce carrelage dans les cours ? et où sont les arbres ?
soror :
la nostalgie de mon cher lycée ^_^
salah :
Ayant passé quatre ans de ma vie, entre les murs de ce temple du savoir, je ne peux que saluer très fraternellement ceux qui ont eu la louable initiative de le rénover, tout en gardant son style de toujours. Portant le nom d’un de nos glorieux chouhadas , Mohamed Kerouani ( rahima Allah El Chouhada) , c’est pour dire qu’il est là pour mener un autre combat, contre l’ignorance… A l’occasion, portons hommage à tous les corps, enseignant et administratif, de tout un demi siècle, qui ont laissé leurs empreintes et aux brillants élèves qui sont passés par là.
tahar :
Bon merci , bien ,,, voila du bon travail ,, mais il faut que Kerouani , reprend son travail dautre fois ,,, car cest la pagaille dans ce lyceee, autrefois , il netait pas bien encadrement et aussi administration ,,, il faut lui rendre son charme ,, je dis a monsieur le directeur de leducation de setif , ne donne pas ce lycee a nimporte le qui ,, soit prof , soit encadrement ,,,, vraiment , il faut le renover dans tout les aspects ,, voila , vous savez que des gens dans le gouvernement algerien sotn passes par ce lycee alors ,, ces derniers temps , je crois ,, que les bergers vont sortir de ce lycee , attention ,,,, de la part d’un directeur de setif
zoubir de sétif :
bjr, que de souvenirs, que de souvenirs, tout le cursus secondaire au niveau de ce lycée
logicus :
mr nedjar vous avez oublier de citer le veritable maitre d’oeuvre de cette restauration de notre cher lycée qui es mr azeddine benbaouche que je salue et je le félicite pour son travail et je m’adresse au autorités vous avez la preuve devant vous de la capacité des gens serieux et talantieux ,il faut rendre a césar ce qu’il appartient a césar fini les bricoleurs du CHU de setif et les poles universitaires travail makhdouaa hram alikoum des gens ont donner leurs vies pour que l’algèrie soit libre et independante !!!
Staifi Bark :
Bonne initiative de restaurer un tel etablissement qui est marqué dans la mémoire des dizaines de miliers de personnes qui sont passés par ce lycée.Le plus impotant aussi est de ne pas oublier de SALUER l’entreprise de restauration .L’entreprise SINANE STRUCTURES ,gérée par des cades de haut nivaux qui ne sont autre que les freres BENBAHOUCHE enfants de la ville et du lycée ,qui exécutent des travaux TOP.Moi j’ai eu l’occasion de visiter le chantier , je leur tire chapeau et j’ai eu aussi l’honneur de collaborer avec eux .Bonne Continuations.
Une amie :
Salut Houria...on tient bon encore et toujours
Commentaire n°168383 :
Bravo aux membres de l’entreprise réalisatrice notamment l’ex P/APW et son frère l’architecte (ex directeur de l’urbanisme à l’APC) sans oublier l’ingénieur des TP (ex directeur de l’agence foncière). Vous êtes les représentants dignes de la ville de Sétif.
Commentaire n°168397 :
J’étais dans ce lycée en 1979, si je ne me trompe pas, il y avait des arbres dans cette cour. Est ce quelqu’un peut me confirmer. S’il s’avère vrai,alors c’est une grande catastrophe commise par ’entreprise et le bureau d’étude ainsi que l’architecte. Ou sont les espaces verts. On se contente du béton et on se félicite.
Commentaire n°168400 :
Beni oui-oui complices de l’arnaque
belmoufek :
j’ai envi de connaitre les élèves et les professeurs qui ont fréquenté le lycée kerouani durant les 1975,1976 et 1977
Commentaire n°168405 :
A celui qui s’interroge sur le carrelage de la cour, je vous dis soyez rassuré , la cour n’est couverte que d’eau de pluie .Elle est en bitume comme à avant et vous avez eu l’impression de voir du carrelage.
samir :
a takfarinas tu parle zouhire mahdadi ? LOL
kahouadji mounir :
Mais, incroyable, ou sont les arbres ? Je me rappelle bien qu’il y avait beaucoup. Je profite l’ocasion de saluer tous mes anciens collègues de la classe TMT (Terminal Maths Transitoire) et celle de ST ( science transitoire) Bac 87/88 ; J,ai de s belles souvenirs avec notre prof de Maths M.Maiza Khalil nour salem, oulmi, fertas, nabil benabdelwahed, guenifi boubaker, ounoughi kherdinne , mabrouk bouchlakhem, hassad samira, khellaf nadia,...........
Commentaire n°168418 :
A belmoufek : Je me souviens de quelques uns de la classe maths : Abdessamia abderrahmane, Abbaoui karim, Aiche abdenacer, Berrimi said, Benslim, Debbah ahmed, Melizi, Keraghel abdlekrim, Rahmani nadia, Houcher, Djahnit hocine,
Commentaire n°168423 :
Les batiments ont été restaurés, bravo ! Qui va restaurer le niveau ?
Commentaire n°168430 :
Bravo au personnel de l’entreprise et à son encadrement pour leur génie à réussir à restaurer fidèlement des bâtiments anciens du temps de la colonisation.Habituellement ,ce genre de travaux aurait été confiés à des entreprises étrangères payées en devises.Cette entreprise des frères Benbahouche de sétif a fait donc l’économie au pays d’une sortie de devises.L’exemple est donné ,au suivant.
bouzerad :
pourquoi feliciter certains et oublier les autres ,je parle des architectes de la DLEP chargés du suivi des travaux, qui mine de rien ont corrigées plein de mal facon et de fautes.Je parle de choses que j’ai vu . De toutes les facons un travail correcte a été fait et l’entreprise en place reste à féliciter pour l’écoute et le professionnaliste dont elle jouit.
takfarinas :
bonjour Mr samir ;OUI éffèctivement je parle bien du professeur MAHDADI zouhir ;et comme lycéens, il y avait dans ma classe ;ayachi abdel aziz ;tercha said ;zidéne ;benhabéj wahid ;kharfallah chadia ;marouani ;etc etc ;alors Mr samir peut-être on etait dans la meme classe ?
. :
Monsieur bouzerad. Il semblerait selon votre constat hâtif que vous n’ayez pas lu la totalité du texte ,sinon vous aurez noté qu’il est écrit que l’association remercie toutes les personnes ayant participé de près où de loin à la réussite de cette opération qui servira de modèle pour sa généralisation à de nombreux autres établissements similaires à travers le pays.
salim :
j’ai bien vu les photos j’ai bien connu Mr Benani Abdelenour ( mami ) encien ami d’etude
Commentaire n°168452 :
Un plafond de plus de 2 m... imaginez que vous habitez un appartement et que le plafond est presque à la hauteur de vos yeux. Ouf ! c’est très stréssant
Ancien élève 82/85 :
Vous avez raison, il avait beaucout d’arbre. Et la photo parle d’elle-même... quelle entreprise et architectes la pierre reste pierre pas de peinture de quelle restauration vous parler...
Commentaire n°168483 :
C’est catastrophique. On se contente de la peinture et on dit restauration. Les arbres dataient de plus d’un siècle, les soit disant restaurateurs viennent les couper. Esprit tiers-mondiste. Une cour dépourvue de son espace vert. C’est vraiment malheureux de faire ça. Vous aurez du au moins laisser ces arbres car cette cour ressemble maintenant à celle de dar essbitar du film el HARIK de Med DIB.
. :
@ 22h2 & ancien elève ; Les arbres vieillissants ont été coupés après avis et expertise des sces des forêts.ils étaient très abîmés et menaçaient de chutes.Ils sont remplacés par des jeunes sujets de la même espèce.Quand au reste,vous n’avez surement rien vu pour avancer un avis contraire à la réalité.Visitez l’établissement pour vous faire un autre idée du travail colossal fait deja.
moi :
@22:23 Si ce n’est que ça ! L’arnaque c’est d’avoir changé les tuiles ROUX contre des tuiles de peccadille , changé la charpente du toit en bois traité d’excellente qualité contre du bois de 20ème catégorie qui se déforme avant même l’usage , refait le plâtre en plâtre mort , ajouter à ça plus de 4 années de soi-disant travaux pendant que les élèves souffrent de la promiscuité et on ose féliciter ! Souffre Ô mon lycée bien aimé dans le pays des ......
FRK :
Je suis un ancien élève de cet établissement 1978 1979 ,le mois d’octobre dernier j’ai été voir un ami qui travaille dans ce lycée ,j’ai été surpris par les travaux qui ont été réalisés par nos entreprises locales,je pense dans le domaine des travaux publics il n’ y a pas plus dur que la rénovation.
Commentaire n°168514 :
Ce que vous avez rapporté est totalement faux.Les tuiles produites localement sont d’excellentes qualités et bien meilleures que celles qui ont été déposées.Suivis, contrôlés par les services technique de la Dlep et du bureau d’Etudes ,les travaux sont reconnus de qualité.Je ne sais pas ce qui vous amène à vous prononcer ainsi ,vu qu’apparemment,vous n’êtes pas spécialiste en la matière.Les bois des charpentes et de menuiseries sont ,contrairement à vos affirmation de bien meilleurs de ce que vous jugez. Quand au délais. Il était inscrit au départ de travailler par tranche pour ne pas fermer totalement l’établissement.Pour vous donner une idée de l’ampleur et de la difficulté des travaux,il n’y a qu’a vous déplacer sur les lieux.Vous en serez convaincu du contraire
Commentaire n°168519 :
Pour la tuile, je pense que l’ancienne Roux Marseilleest beaucoup meilleure que la tuile posée. La tuile enlevée va sans doute garnir quelques villas (!!!)
Commentaire n°168529 :
Le mal est certainement endémique chez vous pour tenir mordicus à ce en quoi vous croyez mais, rassurez la tuile enlevée n’a même pas trouvée preneur tellement elle était abîmée et poreuse. Elle ne pouvait meme pas servir à couvrir les étables ou les poulaillers.C’est bien le cas de dire que vous ne connaissez rien à la situation .
R KHERRA :
parler de ce lycée sans évoquer cheikh MAIZA est une atteinte à la mémoire de cette institution. ce fut un temps ou les deux lycées (M-KetM-G),allaient ensemble voir la célèbre pièce théâtrale EL HARRAZ. c’était aussi l’époque ou un maitre chantait HIZIA. cette époque est révolue et nous sommes dans une régression inféconde. je souhaiterais savoir que penserait les MAIZA ,les TAIR et le proviseur LAKHAL. La rénovation de ce somptuaire du savoir ne peut être que dans ce sens, pour le reste ,à mon avis,ce n’est que du tape à l’œil. la culture est une et elle est indéfectible et toute autre et entre autre n’est que peinture de façade.et je suis contre cette culture. SALUTATION
lamri :
A travers la restauration du lycée ; c’est une partie de sétif inta-muros qui est préservée et sauvée.Le wali doit penser à restaurer d’autres équipements anciens comme l’école laïque , l’école des sœurs, réhabiliter la souika à la rue des marchands de datte ( tammara) ,faire une meilleure reconversion de l’ancienne prison etc...
UN ANCIEN ELEVE INTERNE :
Bravo pour les travaux de restauration , j’espere que durant la prochaine rencontre des anciens eleves je dormirais au dortoir comme au bon vieux temps du regretté PROVISEUR LAKEHAL. Je remercie de tres loin les realisateurs de la rénovation.Setif est gravé eternelement et le lycée restera la base de mon avenir florissant
Ancien élève :
Beaucoup a été dit et écrit au sujet de la restauration du lycée Mohamed Kerouani, souvent dans l’ignorance totale de la réalité. Pour ma part et en ma qualité d’ancien élève, je trouve qu’il faut rendre hommage à cette équipe d’hommes qui a su redonner vie à ce monument de la ville. Force est de reconnaitre la qualité de la tâche accomplie. Entreprendre des travaux de restauration de cette ampleur, manipuler des matériaux d’un autre siècle n’est pas forcément une sinécure. Pour ceux qui ont réalisé, assisté ou accompagné cette réhabilitation, ce fut un véritable voyage dans l’inconnu. C’est pourquoi, on est en mesure d’affirmer qu’aucune réglementation aussi rigoureuse soit elle, ne peut gérer rationnellement ce type de travaux. Et ce n’est sûrement pas le code des marchés publics actuel et la bureaucratie pesante et ennuyante qui l’applique, qui prouveraient le contraire. Très peu d’entreprises à travers le pays ont osé prendre ce risque. Alors merci à SINANE pour son courage et sa témérité. En vous souhaitant de ne (...)
Staifi Bark :
L’occasion et le privilège de pouvoir visiter cet ouvrage. Je vous dis, sincèrement que le travail fait par l’entreprise SINANE STRUCTURE des frères BENBAHOUCHE n’était pas une simple opération de maquillage et camouflage des parties détériorées ni une opération de peinture, comme disent certains intervenants qui ignorent la situation et l’état de l’œuvre, mais c’est une vraie opération de restaurations dans le font des structures, les caves, les charpentes,..... Aussi je demande aux dirigeants du site de contacter les dirigeants de l’entreprise, car j’ai pu savoir, qu’ils détiennent des photos pour l’état de la majorité des parties du lycée AVANT & APRES les travaux de restaurations. Mon témoignage est seulement sur la partie exécuté par l’entreprise SINANE, car je n’ai pas eu l’occasion de visiter la partie SUD du lycée est qui est entreprise par une autre entreprise, issue aussi de la wilaya de Sétif (Bouandas) ,Bravos les (...)
nabil bennekaa :
Cela fait 35 ans que je n’ai revu mon cher Setif. Je me demande simplement, Qu’est-it advenu du Jardin des Sports ?
Amir :
Espérons que l’autre entreprise qui fait les travaux de la deuxième partie du Lycée reussira à faire un aussi beau travail que celui réalisé par Sinane et il n’ya pas de raison pour qu’elle échoue car au fait elle n’aura qu’à faire du copy-coller . Ne t’inquietes pas cher Nabil, le jardin des sports est toujours identique à lui meme sauf peut etre des dégradations au niveau de l’ex salle de Box et la présence de quelques intrus qui se sont fait bien chouchoutés en ayant leurs siéges d’association au sein meme du jardin !!! Qui dit mieux ? Le jardin des sports n’aura t il pas la chance comme kerouani de connaitre un bain de jouvence ?
Commentaire n°169055 :
je vous conseille de lire l’excellent conte le crocheteur borgne de Voltaire dans son recueil des Contes philosophiques drôle, instructif, facile à lire et que vous ferait le plus grand bien ! Il commence à peu près ainsi La nature nous a pourvu de deux yeux ; l’un pour voir le bien et l’autre pour voir le mal ce qui permet à chacun d’avoir jugement équilibré ; or très souvent les uns ferment volontairement l’un pour ne regarder qu’avec l’autre ... Dans votre cas il semble que votre oeil qui voit le mal partout et tout le temps est celui qui fonctionne le mieux et le plus souvent si ce c’est constamment au détriment de celui qui voit le bien de temps en temps quand même ! On ne sait si vous êtes profondément frustré dans votre vie ou si vous avez décidé un bonne fois pour toute que tout ce qui se fait et se dit en Algérie est mauvais et pourri pour satisfaire on ne sait quel manque ou pour discréditer afin d’imposer d’ imposer...une autre idéologie dont vous seriez l’un des supporteurs...enfin bref (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus