Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ES SETIF, Fellahi : "Ne pas rater la reprise"

vendredi 20 janvier 2006, écrit par : Nedj

Après une trêve de trois semaines, les camarades de Adel Maïza s’apprêtent, cet après-midi, à renouer avec la compétition officielle en accueillant le CR Belouizdad. Un rendez-vous que les Ententistes comptent aborder avec la ferme intention d’engranger le gain du match et entamer donc favorablement la phase retour. Toutefois, il faut s’attendre à ce que la mission des Noir et Blanc ne soit pas de tout repos d’autant qu’en face c’est une équipe belcourtoise, décidée à garder sa place de co-leader et repartir ainsi du bon pied durant cette deuxième moitié de la compétition, qui effectuera le déplacement dans la capitale des Hauts-Plateaux. Ceci dit, les Sétifiens ne l’entendent pas de cette oreille, eux qui veulent à tout prix faire oublier à leurs fans les déboires du début de l’exercice en cours. “C’est un match qui s’annonce difficile pour les deux équipes. Nous allons en tous cas avoir affaire à une équipe qui n’est pas à présenter d’abord et qui occupe le haut du tableau. Je pense qu’il est dans notre intérêt d’entamer cette deuxième moitié du championnat par une victoire, laquelle sera à coup sûr bénéfique pour le moral des troupes en prévision de la suite du parcours. Certes, notre mission ne sera pas de tout repos, toutefois, je crois que nous avons les moyens d’arracher les trois points de la victoire et poursuivre notre progression”, nous a dit, à cet effet, Farès Fellahi, qui retrouve petit à petit son niveau optimal. Concernant la composante du onze de l’Aigle noir, qui affrontera aujourd’hui les gars de Laâquiba, on ne s’attend pas à de grands chamboulements puisque seul Souleymane Keïta sera absent pour cause de suspension. Il sera, selon toute vraisemblance, remplacé par la nouvelle recrue, en l’occurrence le Tlemcénien Abdelmalek Bettouaf qui sera aux côtés de Hamza Bouaâdham, qualifié pour prendre part à cette confrontation. A noter, enfin, que le franco-marocain Aziz Benouadih pourrait participer à cette confrontation si le certificat de transfert international (CTI) lui parvient de la Fédération française de football.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus