Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

A quand le rétablissement de la lumière à la cité des 400 logts ?

jeudi 11 juillet 2013, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Les habitants de la cité Mohamed Begag, sise à la périphérie sud du chef-lieu, se plaignent de la coupure de l’éclairage public qui plonge le quartier dans le noir et engendre le sentiment d’insécurité.

En effet cet état déplorable persiste depuis trois semaines déjà, soit depuis le malheureux incident qui s’est produit dans la cité où le jeune L .M. a trouvé la mort à la fleur de l’âge (16 ans) par électrocution pour s’être adossé sur l’un des poteaux du réseau de l’éclairage public de la cité qui se trouve dans un état lamentable.

Nous nous sommes rapprochés des habitants de cette cité appelée communément cité des 400, pour avoir plus ample d’informations. Ces derniers n’ont pas manqué d’exprimer leur colère causée par cette situation pénalisante. « Nous n’avons pourtant pas cessé de demander aux responsables concernés de restaurer l’éclairage public, mais en vain », nous a déclaré l’un deux avec amertume. Son voisin estime qu’il faut vraiment avoir du courage et l’audace pour vaquer a ses occupations quotidiennes dans cette obscurité. « Aussi, nous privons nos enfants de sortir jouer dans la cité de peur de les voir exposé au danger des chiens errants ». Nos interlocuteurs affirment que même certains adultes s’abstiennent depuis d’accomplir la prière du Fajr dans la mosquée située à quelques encablures dans la cité Bizar. Selon eux, cette situation, pénalisante à plus d’un titre, a été signalée à maintes reprises aux autorités communales chargées de la gestion du réseau d’éclairage public, et ceux de la Sonelgaz, mais en vain. « On ne comprend toujours pas pourquoi ce deux services continuent de se jeter la balle mutuellement au grand dam des habitants de la cité » disent-ils, tout en saisissant l’opportunité de cet article pour lancer « un énième appel aux autorités » afin voir les services concernés intervenir et rétablir le courant électrique, en espérant, bien évidemment, que tout les poteaux soient réparé pour éviter d’autres drames.

Le Jeune Indépendant


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
OUMAIR parc :
Excusez moi ce problème ne date pas d’aujourd’hui car à chaque fois on se plaint à l’APC mais ils viennent bricoler et rebelote. Donc il y a encore beaucoup de poteaux même dans d’autres cités qui sont découverts et les fils à terre ouest-ce que vous attendez messieurs les responsables du parc pour y remédier ou-bien vous attendez d’autres victimes. Pendant ce temps l’APC est entrain d’organiser des fêtes et des commémoration qui font leur priorité et pour régler les problèmes des citoyens ils se cachent derrière le contrôleur financier. Le maire ne peut pas s’occuper de ces futilités ce sont les adjoints et les responsables techniques qui consomment plus de carburant que d’eau. Merci à sétif info et à djamel Gharib ancien voisin de soulever ce problème.
frrrr :
El megbas est absent....
moiz :
Rabi yarahmou
Commentaire n°198600 :
il faut attendre après l’aid
momo :
une grande partie de langare est aussi dans l’obscurité depuis plus de deux mois et personne na réclamer et les services concernés s’en foutent éperdument c’est sa le veritable role du maire c’est pas conduire un chasse neige !!!
A.KHELOUF C.A.COMPTE :
ILS N’YA PAS QUE LA CITE DES 400 LGTS QUI EST DANS L’OBSCURITE ILS YA AUSSI LA NOUVELLE CITE DES 150 LGTS COOPERATIVE MOKHTAR ARRIBI EL HIDHAB SETIF RECEPTIONNER EN MAI 2011 ET ENTOURRER PAR LA POSTE, LE C.D.I.ET LA MOSQUE EL FALLEH
habitant des 400 :
malheureusement il n y a pas aussi de bénéfice pour un truc pareil, nos responsable préfère d’organiser des gala chaabi ou des journée théâtrales ou ils mangent du saht allah yehdihoum wella yedihoum bled lefsed ou rachoua wa chaabha farhene
Commentaire n°198901 :
Le service d’entretien de l’eclaiage public est Ko, sinon comment expliquer que le centre ville n’a pas d’éclairage. exemples Rue Ahmed Aggoun des deux cotés de la mosquee Ibn Badis Rue des Frères Meslem (entre le marché et la poste jusqu’à commissariat central) Peut être, les responsables prèfèrent les salons de thé et le chaabi dans la soirée et ça serait pire s’ils font les tarawihs en fermant les yeux pour l’éclairage.
setifien :
nous aussi on as pas de lumieres dans notre quartier la rue touati said juste devant la gare des chemins de fer nos enfants jouent ds le noir et on plein centre ville c vraiment catastrophique pauvre setif ou es notre maire allez aux boulot
habitantde la cite :
je ne sais pas comment qualifier ses responsables de mes deux.........qui l’aissent la cite tantot sans eclerage tantot sans eaux negligence totale . الله لاتربح كل المسؤولين عن هذا المشكل الله اجيبلهم مصيبة في هذا الشهر الكريم ااااااااااااااااااامين
habitantde la cite :
الله لا يربح المسؤولين المعنيين ااااامين يا رب العالمين وخاصة ان دعاء الصائم مستجاب
el amri :
و الله عجب , مسؤلين البلدية عاجزين عن الإنارة العمومية , إنها مهزلة على جميع الأصعدة . نظافة الأحياء كارثة , الإنارة العمومية طلام دامس ,الطرقات حدث و لا حرج ماذا أصاب بلدية سطيف و مسؤوليها .
quartier sahafa :
a3tiwna la lumiere la rue touati said c le noir total devant la gare
hanoucha :
que fait le Wali de setif à part servir ces amis du sud au lieu de se pencher sur les préoccupations des habitants de la cite des 400 logts. que fait l’APC se setif à part servir et se servir la mafia qui sevit sur la ville au lieui de remerdier à la reparation des lampadaires de la cité et veuillez à la tranquilité de la cité ajoutant à cela la cité dhahoui qui est devenu un deuxième quartier des gros avec des dechargements de marchandises jour et nuit sans se soucier de la tranquilité de ces habitants
dloua :
A mr deloui Allez vivre en France et fouter nous la paix,nous on paie nos fractures qui sont salees parapore au salaire minable qui nous Donne.retablir leclairage n a rien a voir avec l economie mais avec l incompetence de l apc et le laisser allez des autorites locales.
Commentaire n°200616 :
Non mais pourquoi toujours mettre tous sur le dos des élus et les citoyens alors pourquoi ils ne cotisent pas pour faire en sorte que leur vie quotidienne soit meilleur ils veulent tout gratuit à croire que les citoyens algériens ont des oursins dans leurs poche c grave toujours se plaindre sans rien faire c facile

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus