Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Cinq personnes arrêtées pour vente illégale de moutons

samedi 12 octobre 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Cinq personnes ont été arrêtées en cette fin de semaine pour vente illégale de moutons.

Lors de la perquisition effectuée en zone urbaine à Sétif, les services de sécurité ont découvert un point de vente de mouton de l’Aid non déclaré.

Selon les services de la Sûreté de Wilaya de Sétif, ces vendeurs à la sauvette ne disposent pas de documents concernant le contrôle vétérinaire des moutons mis en vente. Ils recommencent à l’occasion l’achat du mouton de l’Aid au niveau des points connus et déclarés.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
le panurge :
Cinq personnes arrêtées pour vente illégale de moutons ??? découverte un point de vente de mouton de l’Aid non déclaré ?????? Il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un mouton. Comme s’il s’agissait d’un point de vente de stupéfiants, d’un hôpital clandestin ou d’un abattoir clandestin..... Ceci dit à l’occasion d’un mariage quelle famille n’a pas égorgé un ou plusieurs moutons après les avoir achetés clandestinement au marché noir. Khellil détourne avec la complicité de son épouse palestiniennne et leurs enfants des dizaines de millions d’euros les autorités judiciaires et politiques ne réagissent pas. Depuis 1962 des millions de malversations ont été perpétrées en Algérie et voila qu’on recherche des poux dans la toison de 5 individus qui vendent illégalement des moutons. On inquiète 5 pauvres pimpims sans se préoccuper des constructions illicites que régularise. sans se préoccuper des faux agriculteurs qui ont englouti des milliards de dollars de subventions, et les 1.5 millions de faux (...)
Djafari :
Ces malfrats font courir aux gens des risques de maladies par faute de contrôles vétérinaires Et ils contribuent à faire augmenter les prix. Quant aux éventuels acheteurs, qu’ils continuent à baigner dans leur ignorance au nom de la sounna.
Commentaire n°206761 :
il y a 1000 garages qui vendent les moutons il suffit de se promener au ras idor , à el hidhab , gaoua etc... Alors foutez leur la paix ! Si on veut faire la preuve de l’efficacité d’ailleurs , inexistante des services publics qu’on aille pourchasser les voleurs et les vendeurs de came !
ra3i-berger :
comme si ce marché est réglementé !!!!!ils auraient du présenter des factures et afficher sur chaque KEBCH le prix,le poids,l’age,la race ;l’origine,et un code barre !!!
connaissances :
ah l’argent,mais franchement ont-ils une éducation et n’ont-ils pas honte ?
Commentaire n°206773 :
Les moutons se vendent partout, dans les rues ; dans les garages ; dans les chemps ; sur les camions ; au Nord ; au Sud ; à l’Est ; à l’Ouest, je ne comprends pas comment ces services ont découvert ce point de vente parmis des centaines de milliers éparpillés partout. A force de vouloir s’organiser, nous allons tout droit vers l’irrationnel et le pire. Le pouvoir administratif va nous rendre la vie difficile ; des délinquants et des criminels. Pour rester un citoyen respecté, il faut être dans le pouvoir ou protégé par lui. L’avenir dans notre cher pays me fait peur...
Setifois :
Il faut punir sévèrement ces marchands à la sauvette..Etes-vous sérieux ?..Et qu’en est-il des abattoirs clandestins à Sétif.. Il faut revenir plus longuement sur un autre papier cher ami .. Sinon je vous propose un sujet où vous excellez si bien : Arrestation de jeunes chômeurs vendeurs de mottes de foin
justicier :
ce n’est qu’une simple infraction à l’ordre public, donc les contrevenants se verront verbaliser d’une amende de quelques centaines de dinars c’est tout. En fait l’ex wazir il écopera de combien ?
OPEP :
Avec cette découverte le prix du pétrole va sûrement augmenter...Hahahaha..! Barkaoûna Mel Khorti ... Comme si ya que ça qui dérange en Algérie !!!!
ALI :
Allez au marché de Doubai à El Eulma, on vend la drogue, des petards qui resemblent à des bombes, des produits sans aucune norme,...
khorti :
Hkamtou Essayd men Wathnih !!!!
ezeitoune et les figues séches :
ya hesrah, hakmou sbaa me-koua3ltou ? partout en algerie de l´est a l´ouest et du sud au nord les marchés noirs de moutons (el ghelem) jetez un coup d´oeil chez les trafiqants Hemyane dans le sud de l´oranie. les hauts plateaux echoufou el ajayeb wa el gharayeb. ydkoum mabrouk. li eldjamyy3 el djazairiine wa koul el mouslimine.
ben ali :
et on fait comment pour vendre legalement un mouton - on a toujours procedé de cette maniere - d’ailleurs ces gens sont certainement des campagnards venu a l’occasion de l’aid en ville pour ecouler leur elevage - en quoi cela derange les autorites - en quoi cela derange l’ordre public ?... pour l’histoire du veterinaire , l’etat procede a l’envoi de vetos pour des campagnes de vaccination des betes gratuitement -si ces betes ne sont pas vaccinées c’est que les vetos ne sont pas passés -peut etre faut il controler leur travaille de plus pres .- de plus en quoi le certificat d’un veterinaire est il une garantie dans ce pays ou on vend de l’ane dans les boucheries - tout le monde sait que tout s’achete dans ce bled y compris les certificats de n’importe quel domaine ...laissez les gens travailler et occupez vous de ceux qui speculent les logements subventionnées , les marchandises importées et les produits elegaux - jusqu’a preuve du contraire les moutons n’ont pas de carte grise et pas (...)
AMETOU ALLAH :
LES LOIS EN ALGERIE S APPLIQUENT SUR LES PAUVRES MALHEUREUX POUR PROTEGER LES VRAI VOLEURS AH YE BLEDI EL MESKINA
Commentaire n°206925 :
@ ben ali’, à relire et à méditer, merci !pour cette très bonne analyse .
ahmed :
aid mobarek avous tous et tte il suffit de bien lire l article avant de dire n importe quoi
Commentaire n°206970 :
Commençons d’abord par arrêter les marchands de la came qui exhibent leurs muscles dans les quartiers et les villages les plus reculés du pays, aux yeux et à la barbe des services de sécurité. Commençons d’abord par arrêter ceux qui, au bout de quelques années de prise de fonction, bâtissent des villas somptueuses et roulent carosses. Quant à ceux qui vendent les moutons dans des endroits non autorisés, ceux-ci ne constituent pas un souci ; il suffit simplement de leur désigner des places hors des villes et tout rentrera dans l’ordre.
Farid :
A sacré algérien......

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus