Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Non-lieu pour le correspondant du Soir d’Algérie à Sétif

mercredi 11 mai 2005, écrit par : Nedj

Le chef du bureau du Soir d’Algérie à Sétif, poursuivi pour diffamation par le conseil d’administration de Soexplast (Médéa), une filiale du groupe ENPC dont le siège social est implanté à Sétif, a bénéficié, mardi 9 mai 2005, d’un non-lieu prononcé par la cour de Sétif, qui vient confirmer la décision prise le 29 mars 2005 par le juge d’instruction chargé du dossier. Ce verdict, qui intervient un mois après l’acquittement prononcé par la cour de la capitale des hauts plateaux en faveur du journaliste d’El Khabar, poursuivi pour le même motif par le président de l’APC d’El Eulma, a été bien accueilli par la corporation, qui demeure, par contre, inquiète vis-à-vis des harcèlements dont fait l’objet le correspondant du quotidien El Youm, constamment appelé à la barre.

Kamel Beniaiche, Source : El Watan


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus