Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Découverte d’une fabrique clandestine de denrées contrefaites à Ain Sfiha

lundi 11 novembre 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Les éléments de la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de la sûreté de wilaya de Sétif ont mis fin, ces dernières 48 h, aux activités illicites d’un atelier clandestin produisant, notamment, des confiseries pour enfants, a-t-on appris dimanche auprès d’une source policière.

Selon la même source, l’enquête menée sur information s’est étendue à la localité d’Ain Sfiha (2 km au sud de Sétif) où les policiers, accompagnés des services de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes de la direction du commerce, ont mis au jour cette fabrique de berlingots de boisson congelable connus sous l’appellation-Flash", impropres à la consommation, ainsi que des bouteilles d’huile d’olive de contrefaçon, conservées loin de toute hygiène.

La perquisition des lieux a notamment permis de mettre la main sur une quantité de 2.250 litres d’huile d’olive conservés dans des flacons en plastique, ainsi que des matières premières périmées entrant dans la fabrication des confiseries pour enfants.

L’atelier a été mis sous scellés tandis qu’une enquête approfondie a été diligentée en vue de la saisine de la justice, a-t-on indiqué de même source.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Koulkoul :
Il faut leur faire manger leur merde.
Commentaire n°208786 :
Quelle prouesse ! Il ont du flair ....Ras idor ; gawa ; el hidhab sans compter les villages environnants pillulent de ces fabriques clandestines qui ne le sont d’ailleurs pas puisqu’elles exercent au vu et au su de tout le monde bakchich oblige.....Il a du refuser le bail le pauvre
test de conformité :
le meilleur moyen de se débarrasser de cette vermine c’est de lui faire boire toutes les quantité d’huile et de denréées perimées ce test peut durer des années selon les quantités avaler et emmagasisées si la mort l’épargne, après ce test de controle, il ya lieu de lui souhaiter une autre vie que le commerce des denrées alimantaires et l’interdiction de toutes activités liées à l’alcool, et la drogue
koukhou :
EL IADAM POUR LE PROPRIETAIRE ( EXECUTION PAR PENDAISON)
Si Khoutir :
La potence pour ces gens.........
Commentaire n°208801 :
Ingrédients : Environ 15g de chocolat par sucette. (Noir / au lait ou blanc selon les goûts, mais préférez du chocolat dessert). Billes multicolores, vermicelles, coeurs en sucre … moules bâtons de sucettes. Préparation 1. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes sans rien ajouter (ni eau, ni crème). 2. Versez dans les moules à l’aide d’une cuillère. 3. Décorez. 4. Posez le bâtonnets puis tapotez légèrement le moule pour évacuer les bulles d’air. 5. Mettez au réfrigérateur minimum 2 à 3h.A faire avec les enfants.
zawali djayeh :
allah la yatrabhek ya wahde sauvage tu fait n’importe koi pour gagné de l’argent
Commentaire n°208816 :
Association Protection du Consommateur de Sétif pour levé toute confusion chez nos consommateurs la boisson congelable citée par l’APS sous le nom commercial Flash est une marque protégée, il s’agit d’une autre marque en l’occurrence MARIO.En plus des produits cités par l’APS la police a saisie une quantité de colorant ; 25 kg de cacao périmé, des moules pour la fabrication de chocolat, une grande quantité d’emballage vide. Le propriétaire de cet atelier ne disposant pas de registre de commerce pour la fabrication de ses produits mais seulement pour conditionnement. L’association Protection du Consommateur de Sétif s’est constitué partie civile dans cette affaire qui met en péril la santé du consommateur.
Djafari :
Découverte d’une fabrique .... Combien d’autre fabriques continuent à officier en toute impunité et à empoisonner les pauvres gens ! Le Prophète, paix sur lui, a dit : La pire des misères est l’ignorance ! .
BEN ALI :
on vient de fermer une entreprise algerienne - je ne pense pas qu’on peut se rejouir de cela ! - il faut je pense aussi se demander ce qui pousse les entrepreneurs algeriens a rester dans l’amateurisme et l’illegalité au lieu de developper des activités locales saines dont le pays a besoin ... un probleme de formation , un probleme de soutiens financiers , des loyers et des equipements trop chers et inaccessibles a ceux qui s’investissent dans la production , une surveillance et un accompagnement absent des services publics, des situations de monopoles de l’importation ? ...on retrouve cet amateurisme un peu partout surtout dans la production , il doit y avoir des raisons derriere cela !
ahmed :
c est deja bien qu ils ont trouvés celle ci pour les autres ça viendra mais qui vous dis que ce sont des patrons qui ont fais cela , ce sont peut etre des gens comme vous et moi qui ont fais cela pour gagnez la croute et voir dans qu elle propreté aussi
bn :
Une question, comment peut on faire de la contrefaçon d’huile d’olive ? —’

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus