Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Points de repères cherchent réhabilitation

dimanche 12 janvier 2014, écrit par : Djamel Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Le Sétifien passe souvent dans quelques quartiers de la ville sans se rendre compte de l’existence de certaines bornes altimétriques de la ville. Ces bornes sont souvent matérialisées par des médaillons métalliques scellés aux murs datant de l’époque coloniale. On cite entre autres, l’ancienne maison de l’agriculture de l’avenue du 1er novembre où le point est à 108 5m d’altitude. L’autre borne qui s’élève à 1089m est collée sur le mur de la porte sud du lycée Mohamed Kerouani (ex Albertini). Celle de la gare ferroviaire de la ville indique 1090 m alors que l’ancienne mairie située sur l’avenue du 1er novembre est à 1085m. (Voire images)

Il serait cependant souhaitable de voir les services de la commune s’intéresser à la réhabilitation de ses points de repères qui sont utiles et bénéfiques à plus d’un titre, aux résidents de la capitales des hautes plaines et à ses nombreux touristes qui s’y rendent durant les différentes saisons de l’année, et ce en mettant, tout simplement, en place des petits panneaux signalétiques indiquant ces différentes altitudes dont le point kilométrique zéro de Ain Droudj à partir duquel sont mesurées les distances des villes en partant de la cité de Ain Fouara .

A bon entendeur !

NB : cette idée émane de notre ami M.K qui a préféré garder l’anonymat.


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
le petit setifien :
Génial, merci D’autres informations de ce type sont le bien venu.
cadastre :
salem j’étais prof de topographie pendant 19 a setif et j’avais pas cette information pour des point geodisique NGA ’nivellement general algerien oulah ya cadastre rah douakh
okba :
@ l’auteur de l’article pourquoi ex albertini
mohamed :
Ils ont penser a tout ces français ca montrais que tout aller tres bien a l’epoque pas comme maintenant tout est a l’abandon. Je dit pas vive la france mais je critique nos responsable. Je suis 1 vrai setifien de l’etranger. Salam
Bled Khortti et Chaâb Ballotto Rechi :
Sallam, je n’en vois pas vraiment l’intéret à l’ère du smartphone et de la géolocalisation ! Merci à Djamel et à son ami pour l’info concernant l’existence de ces balises à Sétif. J’ai jamais remarqué.
merouche charaf eddine :
a bonne entendeur a sétif il coupe l’eau au habitant a 10 heures du matin en 2014 depuit 1962 et il y a des conteur d’eau pour chaque habitant alors que la fontaine de ain fouara et ain droug sa coule a fleaux et si vous regarder bien partére dans certaint quartier comme rue hamed aggoune il y a des clé bouche d’eau pour ouvrire l’eau et la fermé et en voie des inondations dans certain quartier et les habitant obliger de combler c’est fuite avec des pierres.
Gomez :
Pourquoi rester tributaire d’une instrumentation traditionnelle et ne pas investir plutôt dans le tout GPS, qui représente probablement aujourd’hui l’équipement incontournable du monde de la topographie ?
A.N :
Ces repères altimétriques permettent de connaitre l’altitude par rapport au niveau zéro de la mer .Ils sont appelées aussi communément ’Bornes NGA ou bornes du Nivellement Général de l’Algérie faisant partie d’un vaste réseau national. C’est souvent à la base des lieux publics connus que sont fixéex ces bornes. Mais avec les techniques modernes ,notamment l’emploi du GPS, Les bornes NGA son devenues presque obsolète au regard des technique moderne de cartographie et de télédétection dont INSTITUT NATIONAL DE CARTOGRAPHIE ET DE TELEDETECTION en a la charge .voir lien :http://icaci.org/files/documents/national_reports/2003-2007/NP_Algeria_07.pdf
planète megrès :
vous venez d’attirer l’attention des vandales qui, croyant qu’il s’agirait d’objets de valeur, vont détruire toute la ville à la recherche de ces rondelles métalliques. allez doucement avec cette espèce venue d’une autre planète ; laissez-les dormir, remplir leurs boyaux et regarder les matches de foot. à l’avenir, vous devriez agir par le biais de leur tuteurs avant de publier ce genre d’informations sensibles.
Observateur :
Merci, Djamel pour cette information qui, il faut bien le dire, m’échappait. Tu sais, chez nous, je me demande si nous avons vraiment un maire. Nous avons pourtant voté pour quelqu’un qui avait promis de tout faire pour Sétif. Alors pour ces points de repère concernant l’altitude de certains lieux, ma foi, notre APC à d’autres chats à fouetter que de protéger ces rondelles en cuivre... Il suffit de regarder toute cette saleté qui nous entoure ! Il suffit de jeter un coup d’oeil à toutes ces rues défoncées ! Peut être que notre Wali actuel va prendre les choses bien en main et ... sévir ! Et peut être que notre maire va se ressaisir et se dire qu’il est sétifien lui aussi et qu’il doit tout faire pour honorer ses promesses. A vrai dire, on attend toujours son coup de baguette magique... depuis... depuis... depuis ... qu’il est à la tête de cette APC ! Et cela fait déjà un bail ... Djamel, merci pour cette précieuse information ! (...)
alioua :
merci beaucoup pour l’information ,on pensait tout avant .chacun de nous peut apporter ses témoignage sur certains aspects de la ville .setif doit retrouver sa grandeur dantan car il est triste de voir l’etat de clochardisation et on se demande si il y un maire . setif n’a jamais atteint cette degradation et pour preuve ces feu rouges nouvellement installés et en panne depuis longtemps.celui de ouled braham peut etre une année ou plus . il est vrai que chaque citoyen doit se sentir concerné par la gestion de sa ville et surtout son embellisement . merci beaucoup mr ghrib pour cette information.
wafahino :
Salam, voulez vous monsieur le narrateur faire remarquer aux inconnues et au arrivistes cette découverte créer par les français ? Et encore les pures sétifiens avaient toujours une grande œil sur ce que appartiens à leur ville et merci comme me.
Commentaire n°213358 :
à wafahino : il n’ y a pas plus arrivistes que ces colonisateurs envahisseurs de français !! reconnais-tu ce héro sur la photo ??
Commentaire n°213369 :
@alioua et @observateur il faudrait d’abord que nos journalistes nous renseignent sur les prérogatives du maire et du wali. la voierie,l’hygiène,la circulation etc sont des attributions du maire ou du wali. c’est le travil du journaliste de travailler sur les textes de loi et de nous éclairer. et là on saura si une rue défoncée est de la responsabilité de l’un ou de l’autre et l’on pourra se faire une opinion et porter un jugement. journalistes éclairez nous et merci d’avance
Liberté :
cet article participe à la culture ne rejeter pas la culture, elle grandie les consciences et rassures les humains chaque chose à une place dans la vie des hommes cet article est une très bonne information à ma connaissance salutation Liberté

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus