Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Manifestations contre les caricatures du Prophète à Sétif

vendredi 10 février 2006, écrit par : Nedj

L’action de l’UGEL se limite à l’enceinte du campus

Contrairement aux dépêches erronées faisant état de la sortie de « 10 000 étudiants dans les rues de Sétif » lundi dernier, la section locale de l’UGEL qui a organisé dans la même journée au sein de l’enceinte de l’université Ferhat Abbas une marche qui a drainé tous les étudiants et travailleurs des instituts présents au campus, compte organiser une action similaire en fin de semaine, selon les responsables du syndicat estudiantin.

Il s’agirait de dénoncer l’acte qu’a constitué la publication des caricatures du Prophète par le journal danois et de condamner la position des pays occidentaux favorables dans l’affaire. Ainsi des tracts ont été distribués au niveau des stations de transport public par des étudiants appelant à « imposer un embargo contre les produits du Danemark et de tous les pays qui le soutiennent ».

Par ailleurs, même si des tracts distribués ou affichés en début de semaine incitant la population à investir la rue « pour manifester leur mécontentement contre le préjudice porté aux valeurs islamiques », l’Union des étudiants tient à limiter son action de protestation au niveau de l’université « par respect à l’ordre public », tient-on à préciser du côté des organisateurs.

Du côté des organisations de la société civile et des partis politiques, on apprend qu’aucune intention de manifestation populaire n’est à signaler puisque aucune demande d’autorisation de marche n’a été introduite jusque-là auprès des autorités locales. Reste que les rumeurs font état de la sortie de la population dans la rue à Sétif après la prière du vendredi, même si, du côté des autorités et des citoyens interrogés, l’idée ne semble pas gagner l’adhésion populaire.

Pour certains, l’heure est à la sagesse et à la responsabilité, car la population doit faire preuve de civisme dans ce genre de situation, témoignent-ils. C’est la préservation de l’ordre public qui semble emporter l’élan de la majorité.

Source : La Tribune


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus