Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Panique au grand carrefour de « Ouled Braham » de Sétif

mercredi 28 mai 2014, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La panique s’est saisie ce mercredi des habitants de la battisse carrefour de « Ouled Braham » de Sétif.

40 agents de l’ordre et ceux de la protection civile étaient en oeuvre sur les lieux pour assister les familles sinistrées. Des engins ont été mobilisés pour renforcer les fondations de cet immeuble ; mises à nu à la suite des dernières chutes de pluies.

L’effondrement partiel des fondations de cet immeuble a été signalé le 30 août 2012. Les écrits adressés à l’APC et la Daira ainsi que la saisine du tribunal de Sétif n’ont rien produit pour l’instant malgré le danger qui guette les 35 personnes constituant les membres des familles qui y logent.

C’est les travaux de terrassements d’une construction mitoyenne entrepris, qui ont provoqué le glissement de terrain . Les retards mis à la reconstruction des ouvrages démolis ont accentué les dégradations des bases de soutien de cette maison qui est suspendue en l’air maintenant.

Lors d’une visite des lieux, le chef de famille a déclaré que malgré les dangers réels , confirmés par le CTC, classé en rouge et l’avertissement de la protection civile, aucune disposition n’a été prise pour sauvegarder des vies humaines d’un possible effondrement de la construction .

La photo ci-après date du 30 aout 2012. Elle montre les fondations de cet immeuble


Partager cet article :
33 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°221985 :
L’anarchie totale. Le propriétaire du terrain causant ces préjudices à cet immeuble n’est que le vice président de l’APW de Sétif. Ce vice président est censé résoudre les problèmes des citoyens au lieu de les aggraver. C’est dommage qu’on est arrivé à cette situation. C’est la politique de CHKARA qui a mené vers cette situation alarmante. Ces membres de l’APW sont venus pour s’enrichir au dos des citoyens et non pour résoudre les problèmes de la wilaya.
meskine dans Chicago 1929 :
El hogra c’est une image de la hogra quand on est face à ceux qui peuvent mobiliser l’ETAT. On détruit les maisons des pauvres gens et on se contente de remblayer tout simplement sans mur de soutènement...
aba :
construction a démolir , les murs et fondations sont atteints rien a bricoler. Dommage a charge du voisin. Clair et nette plus prison pour mise en danger de la vie d’autrui. Mais ............................................???????????
staifihorr :
depuis le départ du wali BEDOUI notre chère ville sest livrée au loup et renard qui veulent s’enrichir sur le dos de citoyens.Alors la ce nouveau wali télécommandé par une bande de magouilleur et khobsiste et depuis sa nomination à la téte de setif connait un vrai détour de mal en mal cewali qui ne peut meme pas prendre des messure de sanction à l’encontre des directeur d’exécutive qui ont marqué leur échec dans leur secteur sont toujours entrain de semer la pagaille tel que le Directeur de la jeunesse et des sports le D T P le D TRANSPORTS LE D LA SANTE etc.......pis encore le directeur de l’opow qui malgrés ce qui a été écrit sur les affaires louches et anti réglementaire concernent la tante gigantesque mais hales .ni le Wali ni les autorités centrales n’ont pu arréter ce genre de dinosaures qui continuent de faire ce qui’ils veulent devant la faiblesse des autorités.Alors n’attendez rien de ce Wali pour éradiquer le fleo de ces directeurs (...)
mountassir :
OU EST MR LE MAIRE DE LA VILLE ?.
wafa hino :
حسبنا الله ونعم الوكيل c’est depuis 2012 ce problème, pourquoi ils l’ont pas régler c’est le système des 40 voleurs et les pauvres citoyens encaissent, une hante et sa pus ahachmou chwia ??????????
faroukk19 :
lazamna une révolution à tous les niveaux intellectuel ,moral pour tous le monde à commencer par les dirigeants de ce bled .la mauvaise graine ne créve jamais
Ahmedi 77 :
le sol na jamais été compacté ,les normes de construction ne sont pas respecté et justement la photo ns le prouve , yéri ....
Commentaire n°222003 :
sa date si je trompe pas ce problème depuis 5 à 7 ans ,pourquoi ils l’ont pas résolues ce problème(disaient terrain hanté). CTC ,et le service urbanisme et l’application des normes urbanistique, service technique de la mairie , agence foncière et les lots marginaux !!!!! et la petite znadia qui était juste derrière CEM Ouled Braham devenue lotissement pour et X ,Y et Z
nanak :
c la nouvelle mode à setif , ils achetent de vieilles maisons et au lieu de les construire vite fait non ! ils les démolissent et les laissent des années pour les reconstruire ! on principe un délai d une année au maximim ou 1 année et demi doit etre exiger !!!!! regardez pres de bata ’ au centre ville un magasin a été démolli depuis 15 ans mais les responsables s en fichent
staifihorr :
Le wali d’Alger s’explique sur l’attribution d’un logement AADL à son fils IMPRIMER Actualité - le 27 mai 2014 à 10 h 24 min - Lilia Oufella . Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, défend son fils, au cœur d’une polémique, après avoir obtenu un logement AADL à Alger. « Mon fils a une carte de vote et une résidence à Alger », a assuré M. Zoukh dans une interview publiée ce mardi 27 mai sur le quotidien arabophoneEchourouk. « Moi et tous les membres de ma famille avons changé de résidence et obtenu une carte de vote de façon automatique dès ma nomination », a-t-il tenu à préciser. Jeudi, le quotidien Ennahar rapportait que Hamza Zoukh, fils du wali d’Alger, a obtenu un logement AADL en dehors de son lieu de résidence, ce qui est une violation des procédures mises en place par l’Agence pour l’octroi de logements. M. Zoukh affirme que son fils s’est inscrit au programme AADL et a obtenu un logement en tant que citoyen qui touche plus de 24 000 dinars par mois. « Il a certes eu des facilitations, mais cela ne veut pas (...)
Sétifois :
Oui, à Sétif, c’est l’anarchie totale. Certaines personnes construisent sans plans, sans permis de construire. Des dalles sont coulées chaque jour, et aucun contrôleur ne demande aux intéressés les documents nécessaires. Même la police dite de proximité ne s’arrête jamais pour voir ce qui se construit. Ce n’est plus le Sétif que nous aimons, mais un douar que nous commençons à haïr ! Que nos responsables prennent leur responsabilité ou quittent les lieux ! Il y a de quoi craindre le pire avec ce qui se passe dans cette ville. Dire qu’avec la venue d’un nouveau Wali, on s’attendait à une amélioration en ce sens ! Jusqu’à présent : WALOU ! Sommes-nous sortis de toute espèce de CIVILISATION ? Dieu Seul le Sait !!!
selim zou sf :
A Stafihor Attention le wali d’Alger dit que son fils a obtenu un logement social car s’il avait ete entrepreneur il aurait construit sa propre demeure,,,heheheheheh ALLEZ VOIR ce que fait comme metier son fils ? .... A ce Wali ,, tu serais sur ma liste de guillotines si j’avais le pouvoir.
djamel el harr :
Partout dans tout les domaines que ce soit l’Apc,l’hôpital,la police,les impôts, les directeurs désignés dans cette wilaya n’ont rien faire que remplir leurs poches et couchés avec les plus jeunes filles ils sont appuyés par des amis ou familles d’Alger des généraux, des commandants,ou autres,les plus honnêtes preferent rester chez eux dans leurs douars.
le passif temporaire :
Quant à moi à l’université de Sétif, je suis à mon 128ème questionnaire (j’en garde les copies) en l’espace de cinq ans, non pour faute professionnelle (ils doivent courir encore très longtemps pour pouvoir m’en trouver une s’ils le pourraient), mais pour 4 minutes de retard (soit 6 minutes avant celui-même des institutions les plus strictes des sphères à discipline des plus rigoureuses) avec à clé, un questionnaire du questionnaire, si par malheur la réponse ne parvenait pas le jour-même. En lisant cet article, je me suis demandé que me serait-il arrivé, si par malheur j’étais à l’origine d’une négligence d’une telle envergure ! Passif tant que ma noble mission est en cours mais...............
Hogra devant tout le monde :
Il y’en des actions indignes et mafieuses de certains cercles vicieux. Certains sont vicieux pour acheter des veilles bâtisses dans l’intention de les démolir en s’ accaparant des biens des pauvres voisins par le fait accompli. Selon le bon sens, un projet de démolition doit être refusé s’il porte un danger aux voisins et l’immeuble à démolir n’est pas vide. Quelques exemples En face de bata (coin lieutenant ahmed aggoun-colonel amirouche) cité plus haut. Un immeuble non vide a été démoli. Un magasin de chassures est toujours en exercice. Colonel Amirouche à 100m du lycée kerouani) un immeuble a été démoli, son terrain nu est à vendre depuis des années. http://www.setif.info/article4973.html renvoit à un drame d’une famille chassée en plein décembre pour occuper la rue. Cet immeuble a été démoli et son terrain est à vendre. Actuellement à la rue benboulaid (pres de bab biskra), la démolition d’un immeuble à mis des familles voisines dans la rue depuis plus de 25 jours. Il y’en a plusieurs cas (...)
dillinger :
ça parle ! ça se scandalise ! ça crie ! mais ...ça n’agit pas !
Commentaire n°222029 :
A Mr le passif temporaire : Que voulez vous véhiculer par votre message ? L’université de sétif est un exemple type de l’anarchie qui règne depuis une décennie. A 15 h, l’université est vide. On ne trouve personne. J’aimerai bien qu’on adresse des questionnaires au personnel travaillant durant les créneaux (10h-12h) ou (15h-17h). Alors la, les heures sup on en ne discute pas !!!
Hogra :
@ Boutebna Des enfants orphelins de Draa Kébila en visite de deux jours à Ouled Tebban (http://www.setif.info/article8706.html) Vu que Rachid Sebbah a gardé la discussion bouclée, permettez moi de faire mon intervention ici, ce n’est pas du off-topic (hors-sujet) mais elle reste toujours dans l’approche du Hogra. Au menu (30 da) 2 œufs durs 1 portion de fromage 1 morceaux de pain Pas d’eau (Débrouillez vous) Ces malheureux enfants méritent plus de respect. L’argent des pauvres est dépensé dans les manifestations politiques, séminaires bidons et dans les activités culturelles pour idiots qui n’ont aucun sens tel le tournoi counter-strike. Dans la photo, l’enfant de droite est resté sur sa faim. C’est une photo à transmettre au wali, au maire, au président pour leurs dire comment l’Algérie est belle et généreuse. Pauvre (...)
A.K/CACOMPTE :
LA FAUTE INCOMBE AUX RESPONSABLES DE L’URBANISME ET TECHNIQUE DE LA WILAYA
tchetche19 :
Vous devriez demander conseil a MONSIEUR kerouani, president APW et ARCHITECTE....elfehem, yefhem !!!!
achouri slimane mohamedi :
A Mr le passif : Ne t’en fais pas trop, il y a un ange tout puissant qui veille sur toi tout en ayant à l’œil ceux à qui tu fais allusion. Bon courage Mr le passif et bonne continuation.
Commentaire n°222053 :
10 ans si ce n’est plus que ce probleme existe. Pauvre Algerie.
bouzid :
salam je tien juste a vous informer que des fortes pluies sont prevue pour demain dimanche apres midi sur la region de setif et elle peuvent etre tres forte surtout durent la nuit et le lundi durent la journee alors faite attention en plus il va faire tres frais durent la meme periode
L’arbre à pleine maturité :
Les racines des arbres, sont cabables de soulever des masses de béton pour se dévolopper...
le passif temporaire :
Merci à la personne qui a commenté mon intervention : je précise que je n’ai aucun message à faire passer, en tout cas pas sur cet espace. Ce n’était pas plus qu’une simple méditation sur la manière dont on traite les fautes et négligences aux impacts totalement différents. Quoiqu’on soit hors sujet vis à vis de l’article mais je voudrais dire que le problème de l’université, à mon avis personnel, est beaucoup plus profond que les retards et l’absentéisme, que je ne justifie pas bien sûr . Qu’est ce qu’on veut former ? bien sur licenciés, masters, docteurs et chercheurs... dans le seul objectif de développer le pays sur tout les plans et surtout sur le plan économique. il y a juste des constats dont je suis témoin, pour ne pas dire autre chose : sur une centaine de licenciés (technique, physique - chimie - informatique...etc...), toutes les peines du mondes ont été trouvées pour sélectionner trois éléments (je précise bien : 3 éléments) capables d’accomplir tant bien que mal des taches professionnelles (...)
Ali mangua El Boustani :
c normal cadastre corrompu wilaya corrompu commune corrompu et APC corrompu même les entrepreneurs c des corrompus
setiff :
@le pssif temp. wech, il fait beau a ain abessa ?
le passif temporaire :
A setiffo : on dirait que tu connais le patelin, tu y as pas séjourné j’espère sinon pourquoi tu as pris le cataclysmique tsunami pour une légère brise soufflant de Megress ? L’effet des sédato ou quoi ?
Mr 23 janvier 2014 :
A Mr le passif temporaire : Entièrement d’accord avec vous. Tant que la médiocrité règne et est devenue un critère de sélection au milieu universitaire, on en dira au revoir. Celui qui vise à la perfection sera au-dessus de la médiocrité ; mais celui qui vise à la médiocrité tombera plus bas encore. Qu’attendez vous d’un responsable médiocre ,qui utilise dans toute les circonstances, le nom de son père pour s’accrocher au poste. Les enfants qui ne rougissent pas de la médiocrité de leurs parents sont irrévocablement condamnés à la médiocrité. Rien n’est plus stérilisant que d’admirer ses géniteurs .
hynassy :
rouh ya stif rouh rahou ek ridjal ba9ine ghir noukcha..
kheiro staifi :
Allah yehdina oua yehdi el moudjtamaa. Etant de sétif et travaillant à Alger, je passeait mes week end à sétif. En dépit du fait qu’il est plus facile de rallier sétif par les morceaux restants de l’autoroute, il m’est de plus en plus difficile de rallier sétif chaque week end. La ville la plus propre ou excusez moi la moins sale sombre dans la déliquiscence et on voit à chaque passage des gestes et mots qui nous affligent. Rendez nous notre ville.
Commentaire n°222601 :
en plus les repas sont emballés dans des sacs plastiques ! la honte pour ce pays exportateur du pétrole, qui a le plus grand réserve du gaz !!!! walah hram 3likoum, arrêtez vos cinémas svp, les orphelins n’ont pas besoins de vous par contre vous etes sinon comment justifier l’argent dépensés. DES VOLEURS et en plus vous n’avez ni la peur ni la foie en DIEU. mais sachez bien INNA ALLAH YEM’HIL WA LA YOUH’MIL

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus