Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le premier centre national de gériatrie sera réalisé à Sétif

Selon la présidente de SOS troisième âge en détresse
mardi 21 février 2006, écrit par : Boutebna N.

La présidente de l’association SOS troisième âge en détresse, Mme Chikhi, a déclaré hier, à l’issue de sa visite effectuée au centre de vieillesse de Khenchela, que le premier centre national de gériatrie sera prochainement réalisé dans la wilaya de Sétif.

Il convient de noter que les actions de bien-faisance en faveur des personnes âgées initiées ces dernières années, par cette association, ont été confortées par la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a décidé la réalisation prochaine de 5 centres de gériatrie en Algérie.

C’est ce qu’a déclaré Mme Chikhi en précisant que ces centres qui accueilleront les personnes âgées et les personnes en détresse seront pilotés par le ministère de la santé, de la population et de la Réforme hospitalière. Mme Chikhi a souligné également que le département de Djamal Ould Abbas ministre de l’Emploi et de la solidarité nationale a contribué fortement à ce projet grandiose.

Toutes les actions et les activités de l’association ont été soutenues par le ministre qui avait toujours exprimé la disponibilité de son ministère pour les activités et les actions sociales en général. L’association SOS troisième âge en détresse continue d’activer pour apporter réconfort et solidarité aux personnes âgées.

A ce propos, un riche programme d’activités et de visites dans les centres de vieillesse a été élaboré. Après les dernières visites effectuées dans différents centres de Sétif et Khenchela, l’association prévoit d’organiser avec l’appui du ministre de l’Emploi et de la Solidarité nationale, durant le mois de mars, une manifestation à Mostaganem à l’occasion de la célébration de la journée des handicapés.

Mme Chikhi a par ailleurs soutenu l’idée de militer afin d’instaurer une nouvelle politique basée sur la prise en charge des personnes âgées. Il convient de rappeler qu’il existe au niveau national 28 centres de vieillesse répartis à travers différentes régions.

La majorité des centres ont toujours enregistré un déficit en matière de prise en charge, notamment médicale. Mme Chikhi a affirmé que les pouvoirs publics sont convaincus par l’action de son association qui active dans la bonne direction.

Il est utile de signaler que cette association a toujours saisi l’opportunité des fêtes nationales pour organiser ses visites aux centres de vieillesse. L’exemple en a été donné avant-hier à Khenchela lors de la célébration de la Journée nationale du chahid où une délégation de l’association, conduite par Mme Chikhi, s’est rendue auprès des personnes âgées.

A. T.

Le Jeune Indépendant


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus