Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ESS Infos : Face au MCO et à huis clos

mardi 21 février 2006, écrit par : Nedj

Les Sétifiens se préparent à accueillir les Hamraoua qui ont, en ce début de phase retour, retrouvé leur verve. La confrontation entre deux formations, dont les objectifs
sont diamétralement opposés, s’annonce difficile et disputée à la fois. Les artenaires de Lahlou, qui avaient
des problèmes d’argent, joueront pour la première fois cette saison sans le public. Le 12e homme, qui a par le
passé aidé la bande à Belhout à passer de nombreux écueils, fera sans nul doute défaut à une équipe condamnée
à faire le plein à domicile et à gagner ce cette rencontre qui intervient avant le match de coupe qui fait déjà rêver les Sétifiens quelque peu distancés par le leader kabyle. Pour ce rapprocher davantage du podium, les partenaires de Bensaïd, qui viennent de bénéficier de l’apport du Franco-
Angolais, Yulu Christian, en attendant celui du Franco-Marocain, Aziz Benouadih, doivent impérativement battre le MCO qui ne se présentera pas en victime expiatoire. L’ESS, qui n’a pas joué le week-end dernier, est en principe plus fraîche à aborder ce choc qui aura des incidences aussi
bien pour le vainqueur que pour le vaincu. Le MCO, qui entend bien rééditer le coup du 5-Juillet où il a battu le MCA, tentera d’accrocher l’Entente sachant qu’elle sera, ce
jeudi, privée de son public.

Hadj Aïssa : « La victoire est impérative »

Avez-vous profité du report du match du MCA ?

Rien ne remplace la compétition officielle. Le report du match du MCA a permis à l’équipe de décompresser et récupérer les blessés qui lui ont fait défaut ces derniers
temps.

Vous aurez ce jeudi le MCO pour adversaire...

Le MCO ou une autre formation, ce n’est toujours pas facile, d’autant que les équipes n’ayant plus le droit à l’erreur veulent soit sauver leur peau ou gagner une place
qualificative aux joutes internationales.

Sans public, la tâche sera ardue, non ?

Notre public, qui ne mérite pas une telle sanction, va nous manquer. On fera tout pour gagner afin de lui dédier la victoire. Cela dit, on doit sortir le grand jeu pour
arracher les trois points sachant que le MCO lutte pour éviter la relégation. Si on veut garder nos chances intactes, la victoire est impérative.

Le début du mois de mars est un tournant pour l’Entente, partagez-vous cet avis ?

Effectivement, on doit jouer trois rencontres importantes, dont une de coupe, en une semaine. C’est un virage important qu’il va falloir bien négocier. Si on sort indemne de cette période, on peut désormais voir l’avenir sous de meilleurs auspices.

Benouadih espère toujours

Le Franco-Marocain, Aziz Benouadih,s bloqué par l’attestation d’international, sera, selon un dirigeant ententiste, qualifié au cours de cette semaine. Le document manquant sera ces jours-ci transmis par la Fédération marocaine de football. Serrar, qui devait se déplacer au Maroc à cet effet, a annulé le voyage et ce, suite aux assurances des responsables marocains,
constatés par les Sétifiens et Mahieddine Khalef, l’ex-entraîneur national qui entretient d’excellentes relations avec les gens du royaume chérifien.

Belhout s’oppose au report du match de coupe

Le coach Rachid Belhout a opposé un niet catégorique à propos du report d’une journée du match de coupe ESS-USB, prévu pour le 2 mars à Batna, d’autant que son équipe jouera quelques jours après, soit le 6 du même mois, un match important face au MCA. L’arrivée tardive des internationaux Mezaïr, Maïza et Hadj Aïssa de France, où ils vont disputer le 28 février un match amical, ne pose aucun problème pour l’entraîneurs sétifien.

Le wali débloque 1 milliard

La rencontre entre le wali de Sétif et le président de l’Entente, qui s’est tenue samedi au siège de la wilaya,
s’est soldée par le renflouement des caisses du club par un montant de 10 millions de dinars. Ce qui constitue
une véritable bouffée d’oxygène pour le club sétifien qui va pouvoir respirer quelque peu. L’aide octroyée par le numéro un de la wilaya, qui n’est pas resté insensible
à la sonnette d’alarme tirée par Serrar, a été fort appréciée par les supporters qui montent, à leur tour,
au créneau. Eux qui considèrent, et à juste titre, que les joueurs de l’Entente sont, par rapport à leurs collègues de nombreux pensionnaires de la DI, beaucoup mieux lotis.
« Les joueurs dont certains ont perçu plus de 80 % de leur dû doivent maintenant penser à l’intérêt du club qui a de tout temps assumé ses engagements. La balle est maintenant
dans leur camp. Ils doivent rendre l’ascenseur pas uniquement au club mais à toute une région qui est derrière eux », dira Mohamed H., un fan, mettant, à l’instar des autres Ententistes, Mezaïr and co en demeure. « Ces joueurs qui ne ratent aucune occasion pour réclamer leur dû n’ont jusqu’à maintenant pas été à la hauteur des espérances des Sétifiens. Cela dit, le championnat n’est pas terminé, à eux maintenant de renverser la situation et atteindre l’objectif pour lequel ils son grassement payés », conclut notre interlocuteur.

Serrar rencontre les joueurs

Le boss ententiste s’est réuni dimanche avec ses joueurs. L’argent et la suite des évènements ont été, nous dit-on, les deux points inscrits à l’ordre du jour de cette réunion. D’emblée, Serrar est revenu sur le contenu des discussions tenues la veille avec le wali qui lui avait réitéré son entière disponibilité à venir en aide au club phare des Hauts-Plateaux. Serrar a, par la suite, rassuré ses joueurs qui seront réglés rubis sur l’ongle, et ce, comme convenu en début de saison. Il n’a pas manqué l’occasion pour inciter ses joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, notamment lors des trois prochains matches, le MCO, le MCA à domicile et l’USB comptant pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Selon un de ses proches, Serrar a tenu à dire que ce sont les bons résultats qui amènent l’argent sans cela, point de nerf de la guerre qui a de tout temps tourmenté les Ententistes à la croisée des chemins, d‘autant plus qu’ils ont un début du mois de mars des plus difficiles.

Kermali prépare son jubilé

Le wali de Sétif, Nouredine Bedoui, a installé hier lundi
la commission de préparation du jubilé de Abdelhamid Kermali qui a passé plus de 60 ans sur les terrains
d’ici et d’ailleurs. Cette fête qui couronnera le parcours de l’unique entraîneur ayant offert à l’Algérie un titre
continental et un autre afroasiatique, en 1990. Le rendez-vous, qui sera rehaussé par la présence de nombreuses personnalités politiques, sportives et autres aura lieu en principe du 6 au 8 mai prochain. De nombreuses formations du pays et de l’étranger (France, Tunisie, Libye, Emirats arabes unis) y prendront part, tout comme des vedettes du football africain (Madjer, Houssam Hassen l’Egyptien, Abedi Pelé, Belloumi et d’autres). Il faut par ailleurs
noter que ladite commission est composée de sportifs, d’intellectuels et de certains journalistes choisis par le cheikh qui a été et demeure l’ami de la corporation.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus