Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ESS Infos : ESS-MCO, à quitte ou double...

jeudi 23 février 2006, écrit par : Nedj

La confrontation entre Sétifiens et Oranais, qui ont des
objectifs diamétralement opposés, s’annonce indécise d’autant qu’elle se déroulera dans un stade vide. Les partenaires de Lahlouh, qui grinçaient des dents à propos
de la deuxième tranche de la prime de signature et qui viennent d’être soulagés par le milliard du Wali, joueront sans leur douzième homme qui avait l’habitude de les pousser vers des victoires étriquées. Ce paramètre très
important pèsera, sans doute, dans la balance. L’Aigle noir, qui n’est pas loin des trois premières loges, est condamné à gagner s’il ne veut pas être distancé par les
autres prétendants. Le MCO qui a, en ce début de phase aller, le vent en poupe, ne se déplacera pas en victime expiatoire sachant qu’il n’a lui aussi plus le droit de dilapider le moindre point aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses bases. Ce match, à quitte ou double, sera celui des techniciens. Celui qui concocterait la meilleure recette tactique aura ainsi le dernier mot. Ce choc ESS-MCO aura aussi un goût de revanche. Défaits
« chez eux » à l’aller et plus précisément à Aïn Témouchent, les Oranais feront en sorte de rendre la monnaie de leur pièce aux Sétifiens, orphelins de leur fidèle public.

Lahlouh : « Une seule alternative, gagner »

La qualification en coupe a retapé le moral des troupes, non ?

Après l’amère défaite de Bordj. Le groupe s’en voulait terriblement. C’est ce qui a fait qu’on a pris le match d’Arzew avec le sérieux et l’engagement voulus. Cette qualification a, non seulement, mis le groupe en confiance,
mais l’a aussi remis en selle comme on dit.

On a remarqué que l’ESS peine à s’imposer à domicile. Comment expliquez-vous cela ?

En plus de la crainte de mal faire, le groupe est confronté à un véritable barrage, dressé par les visiteurs
qui refusent de jouer et de se découvrir. Pour faire une bonne partie de football, on a besoin de deux équipes, mais quand l’une se met à l’antijeu et à la défense à
outrance, l’on trouve de ce fait les pires difficultés pour s’imposer.

Les problèmes financiers n’ont-ils pas pesé ?

Non ! Le groupe sait qu’il a affaire à des hommes qui ont de tout temps tenu leurs engagements. De ce côté là, on ne se fait aucun souci d’autant que les autorités et à leur tête M. le Wali, soutiennent le club qui est sur une
courbe ascendante.

Vous aurez affaire à un adversaire coriace, le MCO. Que
pensez-vous de ce match ?

La phase retour c’est la course aux points. Pour atteindre leurs objectifs, les équipes sont obligées de récolter le maximum de points aux dépens même de la manière. Le match du MCO ne dérogera pas à la règle. Pour conserver notre
place en haut du tableau, nous n’avons qu’une seule alternative, gagner.

Mezaïr retrouve son poste

Le keeper ententiste Mezaïr, qui n’a pas joué le dernier match de coupe, à cause d’un problème financier pour les uns, et des bobos de santé pour les autres, retrouvera ses bois. Le chasseur de buts Bourahli, ayant purgé son match automatique, sera lui aussi de la partie. Le retour de ces deux éléments, qui ont réclamé le reste de la prime de signature, sera en principe d’un grand apport pour la
bande à Belhout qui n’a plus droit à l’erreur, si elle ne veut pas décrocher avant terme.

Ziaya sera-t-il sacrifié ?

Pour composer son onze rentrant, l’entraîneur en chef de
l’Entente a, le moins qu’on puisse dire, l’embarras du choix. Mezaïr doit en principe retrouver les buts, cédés le temps d’un match de coupe à Korichi. En défense, Debbouz ou Delhoum remplacera sur le flanc droit, Bensaïd toujours convalescent. En l’absence de Defnoun, l’axe
sera sans nul doute composé de Lahlouh et Maïza. Yekhlef,
quant à lui, gardera, comme à l’accoutumée, le flanc gauche. Le milieu sera vraisemblablement animé par Keïta, Benchaïra et Benyounès, qui retrouve au fil du temps son rythme et ses repères. A la pointe de l’attaque, l’on retrouvera Hadj Aïssa, Bourahli et probablement Bettouaf à la place du Guelmi Ziaya qui n’a toujours pas retrouvé le chemin des filets. Les Fellahi, Derradj et autres devront prendre place sur le banc. Et pour contrer le MCO, qui optera pour la prudence et les contres, Belhout préconisera
le 4-4-2.

Un manque à gagner de plus de 1,5 million

Le huis clos prononcé par la Commission de discipline de la
Ligue prive l’Entente, non seulement de son public, considéré comme le 12e homme, mais aussi d’une bonne recette, d’autant que les venues à Sétif des grosses
cylindrées, telles que le MCO, le MCA, l’USMA et la JSK, dont les matches se jouent à guichets fermés, rapportent gros. Pour ce énième choc ESS-MCO, la trésorerie du club phare de Sétif enregistrera un manque à gagner de plus
de 150 millions de centimes qui seront sans nul doute récupérés, lundi 6 mars, à l’occasion d’un certain...
ESS-MCA.

Benouadih et Christian toujours en stand-by

L’attestation d’international du Franco-Marocain Aziz
Benouadih n’est toujours pas parvenue au club. Le Franco-
Congolais Yulu Christian n’est pas non plus qualifié. Cette
situation d’attente interminable n’arrange ni le club, qui doit continuer à prendre en charge des employés en stand-by, ni les joueurs qui voient le temps passer. Les promesses des uns et des autres de trouver un épilogue à ce feuilleton « staïfi » ne convainquent plus personne.

Keïta et Diallo chez le procureur

L’affaire des Maliens Keïta et Diallo, qui ont tenté de transférer des euros vers leur pays d’origine (Mali), est
désormais entre les mains de la justice. L’on apprend que le procureur a entendu les joueurs précités dont le moral est au plus bas, à cause de cette affaire qui est, nous dit-on, prise en charge par le comité directeur et les autorités locales.

Bensaïd et Defnoun à Ras El Ma

Les deux défenseurs, Bachir Bensaïd et Mahdi Defnoun, qui ne seront pas aujourd’hui de la partie, s’entraînent en solo. Les deux joueurs bénéficient, en parallèle, de soins au niveau de l’hôpital de Ras El Ma, situé à 15 km de Sétif. Ces deux éléments rejoindront le groupe dès samedi.

Bourhane B., Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus