Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

La maison de culture de Sétif

Échauffourées autour d’une AG élective
lundi 25 avril 2005, écrit par : Boutebna N.

La maison de la culture Houari-Boumediène de Sétif a été, avant-hier, le théâtre de violentes échauffourées entre des militants antagonistes de cette organisation. Le pire a été évité grâce à la célérité de l’intervention des éléments des services de la Sûreté nationale et à la sagesse de certains membres de l’Union. Les incidents ont été générés à cause de l’AG élective du nouveau bureau qui devait se dérouler à 17h30, sur autorisation du wali. Or, cette dernière a eu lieu à 12h, avec seulement 13 membres, alors que la wilaya compte 60 communes. Dans un communiqué qui nous a été remis, les contestataires dénoncent “... cette façon peu démocratique et clandestine, qui va à l’encontre de l’éthique et de la morale... Nous ne reconnaissons pas ce nouveau bureau, empreint d’illégitimité et coopté par des membres n’ayant aucun rapport avec l’Unja...” L’ex-organisation de masse vit, à travers plusieurs villes de l’est du pays comme Constantine, des moments difficiles. (Liberté)


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus