Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ESS 3 - USB 1 : L’expérience Sétifienne

vendredi 3 mars 2006, écrit par : Nedj

Arbitrage : Belahcène, Benarous, Arouf. Buts : Maïza (17’), Bourahli (32’), Derradj (88’ sp) ESS. Hadad (92’) USB Averts. : Keita, Bourahli (ESS). Kherbache, Tiam (USB).

ESS : Mezaïr, Delhoum (Bensaïd), Yakhlef, Debous, Maïza, Benyounes, Kaita, Benchaira, Betouaf (Raïs), Hadj Aïssa, Bourahli (Deradj). Entr. : Belhout

USB : Kherbache, Khoualed, Guenifi, Amrane (Tréa), Tiam, Mehia, Bendebka, Bensaid (Hadad), Younès, Merghadi (Bourahli), Benmoussa. Entr. : Slimani

« Tant pis, nous avons mal joué, Sétif mérite la victoire », déclare Slimani le coach biskri, dont le club réussit à sauver l’honneur par Hadad dans le temps additionnel. L’homme vedette de la rencontre était incontestablement Hadj Aïssa qui, à la 17’ face au portier Kherbache, donne sur Maïza qui marque tranquillement. A la 22’, Bourahli de l’Entente ébranle la transversale des bois biskris. Dans leur furie, les Sétifiens multipliaient les contre-attaques, permettant à Bourahli des 18 m d’abattre le malheureux Kherbache à la 32’. Le gardien biskri angoissé commet une bévue sur Hadj Aïssa. Un penalty à la 88’ pour Sétif alourdit le score par Derradj. Les gars des Ziban ont auparavant raté un but tout fait par Hadad. Le match se termine dans une ambiance de fête à travers les artères de la capitale des Aurès.

M. B., Source : El Watan

Et l’aventure continue pour l’Entente

La rencontre mettant aux prises les Sétifiens avec les Biskris fut à sens unique. Les hommes de Rachid Belhout ont, en effet, dominé de bout en bout les débats. Sans passer par le round d’observation, les Aigles noirs annoncent la couleur en menaçant, à plusieurs reprises, le portier Kherbouche et sa défense. À la 9’, Hadj Aïssa, qui bénéfice d’un coup franc, faillit de peu faire mouche. Sa frappe déviée au passage par Guenifi effleure la transversale. Quelques minutes plus tard, ce même Hadj Aïssa, l’homme du match, profite d’une erreur monumentale de Guenifi pour s’infiltrer dans la surface de vérité. Il sera fauché par le gardien biskri. L’arbitre, M. Belahcène, désigne sans hésitation le point de penalty, transformé impeccablement par Maïza (16’). À partir de cet instant, on ne verra qu’une seule équipe sur le terrain. Mis en confiance par cette réalisation, les Noir et Blanc poursuivent leur domination. Bourahli, à la 19’, était à deux doigts de doubler la mise, son lobe astucieux loupe de peu les cadres des bois gardés par Kherbouche. Ce n’est, en fait, que partie remise puisqu’à la demi-heure de jeu, suite à un travail collectif, Benyounas réussit à décaler idéalement le renard des surfaces sétifien dans les 18 yards. Le buteur ententiste ne rate pas cette fois-ci sa cible pour ajouter un second but. Au retour des vestiaires, les gars de Aïn El Fouara continuent de maîtriser leur sujet devant la léthargie des Bendebka et consorts qui ne parviennent à aucun moment à inquiéter Mezaïr. Malgré, en effet, les changements effectués par le driver Slimani, rien ne changea à la physionomie du match. Les partenaires de Debbouz, qui tenaient la qualification entre leurs mains, se contentèrent de faire circuler le ballon et gérer à leur guise leur avantage. Mieux encore, à la 62’, Keïta rate de peu le KO en envoyant une frappe des 25 mètres qui est allée mourir sur la transversale des bois de Kherbouche. Il a fallu attendre les 10 dernières minutes pour assister à la première action dangereuse au profit des Biskris par l’entremise de Hadad. Ce dernier, à la réception d’une longue transversale de Bendebka, tente sa chance d’un tir au pivot qui passe légèrement à côté des cadres (84’). Les Sétifiens répliquent rapidement. Hadj Aïssa se saisit du cuir et s’échappe du rond central avant de servir sur un plateau Derradj qui venait à peine de prendre sa place. Celui-ci ne trouve aucune peine pour donner le coup de grâce (88’). Dans le temps additionnel, les Vert et Noir parviennent enfin à réduire la marque par l’intermédiaire de Hadad, mais c’en était déjà terminé. Et c’est donc par une qualification, somme toute, logique que le referee mettra fin à ce rendez-vous.

Belhout : “On a fourni une belle prestation”

Interrogé à la fin du match, le coach ententiste, Rachid Belhout, s’est dit content aussi bien de la prestation de ses poulains et de la qualification. “Nous avons bien entamé le match. Nous avons bénéficié rapidement d’un penalty qui nous a mis en confiance pour le reste de la première période et inscrit un deuxième but. En seconde mi-temps, nous avons fait bien circuler le ballon tout en gardant l’initiative, même si notre adversaire a tenté pour sa part de faire le maximum afin de marquer un but. Dans l’ensemble, je pense que nous avons fourni un bon match et notre qualification est méritée”, nous a-t-il déclaré en substance.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus