Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

Belhout (ES Sétif) : “Le plus dur est à venir”

mardi 7 mars 2006, écrit par : Liberté, mis en ligne par : Nedj

Après leur brillante qualification lors des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, les camarades de Azzedine Benchaïra ont réussi a enchaîné par une nouvelle victoire en venant à bout, cette fois-ci, du MCA dans un match comptant pour la mise à jour du calendrier. Un succès qui confirme la belle santé affichée par les hommes de Rachid Belhout ces dernières semaines. Interrogé à l’issue de la confrontation contre le Doyen, le coach ententiste a estimé que malgré tous les aléas qu’il rencontre, tels les absences et les changements que subit son échiquier à chaque sortie, son groupe a, néanmoins, bien réagi contre une équipe pas facile à manier et qui, de plus, reste sur une série de six matches sans défaite. “Je pense que c’est une victoire qui fera certainement du bien à mes joueurs. Ils ont fait preuve de beaucoup de courage pour vaincre cette équipe du MCA. Il est vrai qu’en première mi-temps, nous n’avons pas eu le rendement nécessaire, même si nous avons pu faire quelques belles phases de jeu. Par contre, en seconde période, nous avons mis beaucoup d’ardeur et de combativité, ce qui nous a permis de marquer et, donc, de donner des soucis à la défense adverse. Ceci dit, dans l’ensemble du match, notre victoire est largement méritée”, nous a-t-il déclaré en substance. Concernant la suite du parcours, notamment dans l’épreuve populaire, le technicien algéro-belge avoua par ailleurs que le chemin qui mènera son team vers le rond final est encore long et difficile à la fois. “Vous savez, il reste tout de même un long chemin difficile et plein d’embûches devant nous. Le plus dur est à venir. En outre, la compétition va devenir de plus en plus serrée. Donc, il va falloir continuer à bosser sérieusement et garder surtout cet état d’esprit. En tout cas, nous allons prendre en main les choses match par match en essayant de faire le maximum pour obtenir de meilleurs résultats”, a-t-il encore ajouté.

Plus de peur que de mal pour Hadj Aïssa

Par ailleurs, victime d’un tacle sévère de la part du défenseur mouloudéen Bouzid, Lazhar Hadj Aïssa, qui fut évacué à l’hôpital, s’en est finalement bien sorti. En effet, le meneur de jeu de l’Aigle noir souffre d’une entorse au niveau du poignet. Plus de peur que de mal donc pour le “chouchou” des fans sétifiens, puisque sa participation au rendez-vous de demain à Biskra n’est pas comprise, à moins que le driver des Noir et Blanc ne décide autrement. À l’opposé, Azzedine Benchaïra ne sera pas de la partie. En effet, ayant écopé de son troisième carton, synonyme d’une suspension automatique, le transfuge biskri manquera ainsi à l’appel dans la capitale des Zibans pour affronter son ex-team. À noter, enfin, que Mehdi Defnoun a repris le chemin des entraînements, mais en solo.
Le défenseur central, victime d’une méchante blessure musculaire depuis plusieurs semaines, devra d’abord suivre un programme spécifique de remise en forme avant de réintégrer le reste du groupe. En tout cas, sa participation pour le match du week-end prochain est écartée.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus