Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Dans un meeting à Sétif

Louisa Hanoune rejette la loi sur les hydrocarbures
vendredi 10 mars 2006, écrit par : La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Mme Louisa Hanoune, a affirmé jeudi dernier à Sétif que la pleine citoyenneté de la femme algérienne, sa réelle émancipation et son droit d’exercer, au même titre que l’homme, une activité politique sont conditionnés par la re-nationalisation de nos hydrocarbures et le non-assujettissement du pays au diktat des organisations non gouvernementales [ONG]. Mme Louisa Hanoune, qui a animé un meeting organisé devant une majorité de travailleurs des différents secteurs publics d’activité, a rendu ces ONG responsables de la précarisation de la condition des femmes travailleuses contraintes, selon elle, d’�accepter des contrats à durée déterminée sous-rémunér�s et la réduction de leurs acquis sociaux, comme le congé de maternité. Exhortant les Algériens à signer le serment du 24 février 2005� appelant à la re-nationalisation des hydrocarbures, elle a estimé que cette loi représente un grand danger, dès lors que 75% des recettes d’hydrocarbures vont dans les poches des entreprises étrangères. Il ne nous est pas possible, a-t-elle poursuivi, d’accepter la fermeture ou la privatisation d’entreprises publiques par centaines, nous ne pouvons pas comprendre, non plus que l’on refuse d’augmenter les salaires des travailleurs pour raison de productivité.

Par Rabah Iguer


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus