Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

Après ES Sétif-US Biskra...

dimanche 12 mars 2006, écrit par : Le Buteur, mis en ligne par : Nedj

Belhout : « C’est une victoire méritée »

« Nous avons remporté une victoire méritée aujourd’hui. Biskra a cherché à nous déstabiliser dans un match qui tombe très mal pour elle. Nous avons profité des espaces en dépit du lamentable état du terrain qui ne nous a pas
permis de bien faire circuler le ballon. Je pense que nous avons été présents sur toutes les balles et tout au long de la partie. C’est ce qui a fait quelque part la différence. Je pense aussi que nous avons été bien mieux organisés que notre adversaire au milieu du terrain. Après le but de Derradj, nous avons été encore plus sereins et plus appliqués dans notre jeu. En somme, je suis très satisfait par cette victoire parce que celle-ci nous permet de nous hisser à la quatrième place, ce qui est une
excellente chose pour nous. »

Derradj : « Cela nous encourage à jouer la 3e place »

Vos impressions sur le match...

La partie était difficile car on s’est déplacés à Biskra pour gagner et devant une équipe qui joue sa survie. On a été fébriles en première mi-temps mais on s’est bien
ressaisis après. On a même réussi à inscrire ce but de la victoire qu’on n’a pas du tout volé.

Ne pensez-vous pas que le huis clos vous a aidés à remporter cette victoire en l’absence de vos supporters ?

Sachez qu’on aurait souhaité jouer devant le public, car nos supporters étaient prêts à nous accompagner à Biskra. D’ailleurs, ils étaient nombreux à nous le faire savoir. Ils ont exprimé leurs regrets, mais ce succès les a toutefois réconfortés.

Dommage que vous ayez marqué un but en leur absence,
sinon la joie aurait été mieux partagée...

C’est vrai, mais ce n’est que partie remise. On aura l’occasion de partager cette joie dans d’autres rencontres, comme face à Blida prochainement, par exemple.

Vous avez cependant raté plusieurs occasions personnellement...

C’est ce que m’avaient reproché aussi mes coéquipiers pour me taquiner, bien sûr, en me disant que si on avait fait match nul, je serai le premier responsable à endosser l’échec. Mais que voulez-vous ? On peut marquer comme
on peut rater mais l’essentiel est de finir vainqueurs.

Vous rendez-vous compte que vous avez inscrit deux buts à
l’USB en l’espace d’une semaine en coupe et en championnat...

Evidemment que je suis content. Je suis d’autant satisfait que mon compteur s’est remis en marche après une période de disette quand je traînais cette méchante blessure qui m’a écarté des terrains. J’espère ne pas m’arrêter là.

Comment voyez-vous la suite du championnat après cette
victoire ?

Cette victoire ramenée de l’extérieur nous encourage à croire à cette troisième place qualificative à une compétition internationale qu’on visera désormais avec le plus grand sérieux. Et c’est aussi avec cette hargne qu’on poursuivra l’aventure en Coupe d’Algérie.

Maïza assomme Thiam

On jouait la toute première minute du match quand l’ESS bénéficia d’un coup franc. Chargé de le botter, le défenseur central de l’ESS y a mis tant de coeur à l’ouvrage. Sa frappe est tellement puissante que quand elle percuta Thiam celui-ci s’affaissa sur le sol. Groggy, le Guinéen de Biskra mettra quelques secondes avant de se relever.

Quatrième passe décisive pour Yekhlef

Auteur de la passe qui a permis à Derradj de marquer l’unique but de la partie, le défenseur latéral de Sétif porte son compteur à quatre passes. En effet, c’est la quatrième fois cette saison que le Tlemcénien de l’ESS donne une balle qui va au fond des filets, comme ce fut le cas lors du match contre le NAHD (but de Hadj Aïssa), contre l’OM Arzew en coupe (but de Bettouaf) et enfin
lors du dernier ESS -MCA (but de Benounès).

Maïza s’illustre

Le libéro sétifien Adel Maïza a, lors du match ayant
opposé son équipe à celle de Biskra, réalisé une prestation
de tout premier ordre. Par cette belle prestation, Adel
Maïza a, encore une fois, prouvé son talent et tout le bien que l’on pense de lui et que sa récente convocation
en équipe nationale n’est pas le fait du hasard.

Hadj Aïssa était blessé

Le meneur de jeu sétifien, Lazhar Hadj Aïssa, a joué jeudi contre Biskra tout en étant blessé. En effet, le joueur
international de l’ESS, touché dernièrement à la main gauche, a dû se faire poser une attelle pour pouvoir tenir sa place. En tout cas, Hadj Aïssa a été, comme à son accoutumée, très en vue en dépit de cette blessure
à la main.

Sauvetage spectaculaire de Mezaïr

Bien que rarement sollicité, le gardien de but sétifien
Hicham Mezaïr s’est illustré, à la 73’, quand il repoussa deux fois de suite les tirs fulgurants d’El Hadi Adel et de Boulaïnceur à la limite des 6 mètres, évitant ainsi à ses camarades un échec certain. Ce qui a fait dire aussi à beaucoup qu’il a contribué énormément à la victoire de l’Entente.

Huit inconditionnels à Biskra malgré le huis clos

Entente quand tu nous tiens. Huit supporters de l’ESS ont tenu à faire le déplacement à Biskra malgré le huis clos. Ils ont surpris agréablement les joueurs de l’Entente en leur rendant visite au restaurant alors qu’ils prenaient
leur déjeuner. Une façon inédite de motiver ses protégés.

Ziyaya blessé

Si l’effectif de l’ESS récupérera cet après-midi (16 heures) à son entraînement ses joueurs Bensaïd,
Zarabi, Debbous et Defnoune remis de leurs blessures, il notera certainement l’absence de Abdelmalek Ziyaya dont la
récente blessure vient de révéler une déchirure musculaire qui l’oblige à, au moins, 10 jours de repos. Rappelons que Hamza Bouadam a aussi bénéficié d’un mois complet de repos pour cause de blessure.

Benounès se blesse

A 60’, l’entraîneur Belhout fut contraint de faire rentrer son joueur remplaçant Abdelmalek Bettouaf à la place de Benounès. Renseignements pris, ce dernier ressentait tout à coup de fortes douleurs à la cuisse. Même s’il prétendait pouvoir poursuivre le match, son coach ne voulait pas s’aventurer et préféra le ménager avant que cela ne devienne sérieux.

Keïta « agressif » à souhait...

S’il y a quelqu’un parmi les joueurs sétifiens qui s’est
donné à fond au cours du match contre l’US Biskra, c’est
bien le Malien Souleymane Keïta. Il a été si viril dans son
jeu qu’il écopa à la 62’ d’un avertissement justifié. Sur le banc de touche, on craignait pour lui le carton rouge.

...et s’est fait une boule à zéro

Ce qui a fait aussi distinguer le joueur malien de ses coéquipiers sur le terrain, c’est cette « luisante » boule à
zéro qu’il s’est fait la veille. Les supporters sétifiens le découvriront peut être à l’entraînement mais surtout jeudi prochain face à l’USM Blida au 8-Mai-45.

Benchaïra n’était pas au stade

Bien que résidant à Biskra, Benchaïra ne s’est pas déplacé au stade El Alia. Le joueur sétifien étant sous le coup d’une suspension mais n’a pas daigné assister au match à cause de la situation peu envieuse au classement de son club d’origine, l’US Biskra.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus