Accueil > Reportages >

Contrôle technique de véhicules : On travaille même le Vendredi !

vendredi 28 décembre 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Un nouveau calendrier va bientôt entrer en vigueur le 1er janvier 2008 pour le contrôle technique obligatoire des véhicules. A 3 jours de la date de sa mise en vigueur, les services de contrôles techniques d’automobiles sont pris d’assaut par les véhicules immatriculés entre 2000 et 2004. A ces derniers viennent s’ajouter les autres catégories dont la date de visite périodique est arrivée à échéance. La wilaya de Sétif en compte 4 services, deux situés au zone industrielle de Sétif, un situé à Ain Lahdjar et un à Tizi N’bechar.

A cet effet, notre équipe Sétif Info vous a réalisé un reportage au service du Contrôle Technique d’Automobiles COTA situé à la zone industrielle de Sétif (Voir vidéo ci-jointe). Selon le respensable du service, plus de 300 vihécules sont contrôlés par jour de 6h matin au 21h30 soir y compris les Week-End. A noter, que la queue commence parfois à 3h surtout ces derniers jours.

Selon LE SOIR, les véhicules de tourisme ne sont concernés par le contrôle, qu’après deux années à compter de la date de leur mise en circulation. Par delà, la visite périodique pour ces véhicules s’effectue dans un cycle de deux ans jusqu’à ce que le véhicule atteigne les 6 ans d’âge. Dès lors, le véhicule retombe dans le cycle annuel de visite périodique obligatoire. Cette dernière mesure a par ailleurs permis une décantation de manière à pouvoir mieux gérer le contrôle des véhicules des catégories d’âge restantes. Ainsi les voitures immatriculées en 2006 ne seront concernées par le contrôle qu’à partir du mois de juillet de l’année 2008. Les automobilistes concernés ont jusqu’au 31 décembre de la même année pour la mise en conformité. Par contre, si aucune mesure ne viendrait chambouler cet ordre, les voitures immatriculées en 2005 vont être concernées par le contrôle entre le 2 janvier 2008 et le 30 juin de la même année. Une file de voitures s’étend à perte de vue. L’entrée du centre de contrôle technique de Cota sis à la zone industrielle de Rouiba est pris d’assaut. Il faut dire que ce centre est le plus important de la wilaya Alger. Rachetée par SGS, une entreprise suisse, Cota était jusque-là une entité du secteur public. Afin de répondre à la forte demande, la direction de l’entreprise à mis en place un roulement de deux équipes. La première couvre la plage horaire comprise entre 7h et 13h alors que la seconde prend le relais jusqu’à 20h. En outre le personnel administratif a été totalement mobilisé pour la partie liée à la saisie des procès-verbaux..

Un laboratoire d’homologation pour l’Algérie...

La levée du contrôle technique systématique des véhicules neufs préfigure la mise en place d’un laboratoire d’homologation des véhicules. SGS qui est une entreprise suisse, spécialisée en la matière, a manifesté son intérêt à prendre en charge la réalisation de ce laboratoire. Une réunion ad hoc a récemment eu lieu au niveau du ministère des Transports. En effet, le département de Meghlaoui semble accorder beaucoup d’importance à cette question. Il est à noter que l’offre de SGS comprend l’homologation des véhicules neufs mais aussi la pièce de rechange.
N. M. (Le Soir)

...Et un centre pour les véhicules de moins de trois ans

L’on apprend aussi que SGS a également proposé aux pouvoirs publics la mise en œuvre d’un centre de contrôle des véhicules d’occasion. Ce centre est notamment destiné aux véhicules dits de moins de trois ans. Ce laboratoire est à même de déterminer avec exactitude l’âge du véhicule importé dans un cadre individuel.
N. M. (Le Soir)


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus